AnMon - Echecs et informatique sur PC-Windows

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

AnMon, rapide  et agressif


Ce moteur français est un programme assez équilibré entre jeu tactique et jeu positionnel mais fortement tourné vers l'attaque. Il est très agressif et n'hésite pas à faire des paris spéculatifs, à la manière de Mikhail Tal ou d'Alexei Shirov.
AnMon est particulièrement efficace en partie rapide ou blitz. La rapidité de réflexion est son gros point fort.



Le français Christian Barreteau est un programmeur amateur et c'est sans doute ce qui explique que son moteur n'est crédité que de 2550 Elo - niveau tout de même équivalent à celui d'un maître international. Ca ne l'empêche pas d'être un engine de grande qualité, rapide comme Anand, offensif comme Tal, et dont le jeu ne ressemble pas à celui d'un bot.   
Laissons parler Nicolas Normand,  qui a mené une exploration poussée du fonctionnement de ce moteur :
"Anmon est un programme équilibré,  mais tourné vers l'attaque. Ses évaluations de positions se basent principalement sur les considérations tactiques, et il est poussé à attaquer et prompt au sacrifice.  C'est un pur programme spéculatif, qui joue à la Tal ! (...) Il est capable de sacrifier du matériel pour obtenir des avantages positionnels. Il sait aussi quand simplifier la position avec avantages !"
Anmon joue "avec une grande précision les finales et peut appliquer les règles de bases de cette phase de jeu à savoir : garder ses pièces actives, empêcher le contre-jeu de l'adversaire, activer son roi et enfin pousser en avant ses pions passés."
Mais "sa phase de prédilection reste le milieu de jeu", l'évaluation d'une position reposant sur des critères tactiques davantage que sur des critères positionnels.
"Sa force en défense repose beaucoup sur sa capacité à identifier et prévenir les menaces."




Il joue comme... Alexeï Shirov


Inspiré sans doute par son illustre compatriote Mikhaïl Tal, "le roi des attaquants", le joueur d'échecs letton Alexeï Shirov a développé un style proche de l'ancien champion du monde ; proche mais moins extravagant. Le jeu d'AnMon a lui aussi  été comparé à Mikhaïl Tal, mais finalement, c'est bien à celui d'Alexeï Shirov qu'il ressemble le plus.

Ci-contre, Alexeï Shirov (Espagne, EuroChess Heraklion 2007 - from Piraeus - Wikimedia Commons)


Téléchargement
AnMon n'évolue plus depuis la version 5.75, qu'on trouve encore sur MediaFire ou sur l'espace Mega de Chess Engine Diary.
Télécharger AnMon 5.75 sur MédiaFire ?

Télécharger AnMon 5.75 depuis Chess Engine Diary ?


L'archive contient le moteur ("AnMon_5.75.exe"), la bibliothèque d'ouvertures ("AnMon.book"'), une petite image ("AnMon_5.75.bmp") et un texte à lire ("readme.txt").



Installation

Rien de particulier à signaler pour l'installation.
Depuis Arena, menu "Modules" > "Installer nouveau module" et allez chercher le fichier "AnMon_5.75.exe"

Depuis Lucas Chess, menu "Outils" > "Moteurs" > "Moteurs externes" ; bouton "Nouveau" et allez cherchez "AnMon_5.75.exe" .



Configuration


Depuis Arena, lancer le moteur puis menu "Module" > "Module 1" > "Configurer". Le menu de configuration affiche :

Hash : la table de hachage est à 4 Mo par défaut. Bizarre une aussi petit valeur. 64 Mo me semble beaucoup mieux, pour un moteur tactique…

% de CPU : permet de réduire le temps machine consacré à AnMon. Par défaut il est à 100%, donc à sa force maxi. En théorie,  si vous le réduisez à 50%, AnMon devrait travailler deux fois plus pour arriver au même résultat. Il sera donc beaucoup affaibli (notez qu'Arena offre la même fonction depuis son interface ; il n'y a donc pas lieu de changer la valeur 100% ici)

NalimovPath : à l'aide du sélecteur de fichiers, allez chercher le dossier où vous avez stocké vos tables de fins de partie Nalimov, si elles sont installées (voir "Les tables de fins de parties").

NalimovCache : taille du cache des EGTB Nalimov. 32 Mo sera surement beaucoup mieux que les 4 pauvres Mo sélectionnés par défaut.

Ownbook : activation / désactivation de la bibliothèque interne. Remarque : au cas où vous voudriez accentuer la ressemblence du jeu d'AnMon avec Shirov, désactiver la bibliothèque interne et conduisez Arena vers ma bibliothèque "shirov.abk", à télécharger sur Rob Jeux ICI.

MultiPv : par défaut le paramètre est à 1, le moteur n'examine qu'une seule variante, c'est-à-dire que le MultiPv est désactivé. Si vous portez le chiffre à x, il effectuera x recherches en même temps. AnMon n'étant pas vraiment un moteur d'analyse, je préfère pour ma part laisser le MultiPv en stand by.

DrawScore règle le niveau de tolérance à la nullité de la partie. La valeur s'échelonne  entre -1000 (n'accepte la nullité que dans des situations de grave déséquilibre matériel) et + 1000 (accepte la nullité même dans des situations proches de l'équilibre).

NullMove
est vraisemblablement un paramètre lié à un algorithme d'élagage à mouvement nul. Je suggère de ne pas modifier ces paramètres.

AnMon gère aussi la pondération.  Activez la ou désactivez la depuis l'interface.


Des paramètres manquent ?

Si certains paramètres importantes sont absents du menu de configuration c'est certainement parce qu'Arena est paramétré pour régler ensemble tous les moteurs UCI. Voir ici à ce sujet.


Lucas Chess : avant de lancer la partie et de sélectionner le moteur, menu "Outils"> "Moteurs"> "Moteurs externes", sélectionnez la ligne du moteur et bouton "Modifier".
La forme est différente mais les paramètres sont les mêmes.





Réglage de force, analyse

Avec Arena, on peut régler la force en temps par coup,  profondeur d'analyse, nombre de noeuds et en temps pour toute la partie.
AnMon peut-être utilisé pour l'analyse mais il est trop faible pour cette tache.


 
 
 
 
 
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();