Fruit & Gambit Fruit - Echecs et informatique sur PC-Windows

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Fruit et Gambit Fruit


Développé par le français Fabien Letouzey (cocorico !), Fruit fut en 2004 et 2005  le premier logiciel libre à offrir des performances comparables aux puissant moteurs commerciaux Shredder, Rebel, Junior ou Fritz. Il est le père de beaucoup de moteurs d'aujourd'hui, même si certains ne veulent pas reconnaître cette paternité.
Il avait une autre qualité - qu'il a conservé jusqu'ici : un jeu très équilibré ressemblant beaucoup à celui d'un grand maître humain.


Aujourd'hui, le moteur n'évolue presque plus. Fabien Letouzey a passé la main à Ryan Benitez, lequel n'a pas énormément de temps à consacrer à Fruit. Sa force est estimé à 2860 Elo, loin derrière les principaux ténors du moment. Mais ça reste une force élevée et ses qualités demeurent.


Plus que copié, pillé !

Lorsque Fruit est sortie en 2004, Fabien Letouzey a naturellement publié ses sources. C'est le meilleur moyen d'éviter que nombre de développeurs s'épuisent inutilement à réinventer ce qui a déjà été découvert et se consacrent plutôt à améliorer ce qui a besoin de l'être. Mais certains ont vu dans l'existence de Fruit une opportunité de se faire facilement de l'argent. Après avoir légèrement modifié le moteur, ils n'ont pas hésité à le commercialiser sous divers autres noms, sources bien sûr fermées. Cela a donné lieu à d'interminables polémiques mais aussi à de retentissantes déchéances. Ainsi Rybka, qui paradait dans les classements entre 2007 et 2010, a été déchu de tous ses titres après que son "auteur" ait été convaincu de plagiat.  
Toga a été également soupçonné d'être une simple copie. Sous la pression, son initiateur a fini par reconnaître les emprunts et à présenté ses excuses à Fabien Letouzey. Il a continué à développer le moteur parallèlement sous le nom de Toga II, cette fois sous forme d'un logiciel libre.
Et j'en passe.

Dégouté, l'auteur a cessé de publier les sources de ses améliorations et Fruit est devenu à son tour un logiciel propriétaire. En 2007 Fabien Letouzey a cessé de développer le moteur, qui est redevenu libre.


Un style de jeu équilibré et humain

Laissons les auteurs eux-mêmes décrire le style de jeu de Fruit :

"Fruit est très équilibré. Il n’a pas d’atout exceptionnel, ni de faiblesse sérieuse. Il développera ses pièces de manière raisonnable dans l’ouverture, trouvera la tactique dans le milieu de partie (...)
Fruit ne joue pas de manière spéculative ou agressive, mais convertira avec une grande précision en succès les légers avantages acquis ; ou déjouera l'adversaire dans une bataille de position".


Fruit est l'antithèse de moteurs hyper-tactiques comme Junior. Il peut jouer en mode offensif si nécessaire mais, avec les réglages par défaut, son style est plutôt défensif. Ne comptez pas sur lui "pour jouer des attaques spéculatives malsaine", ni pour vous produire des parties spectaculaires, avec sacrifices de pièces à foison. D'autant que le réglage "Gambit" ne fonctionne pas (voir plus bas).  


Téléchargement et installation

On trouve en principe toutes les versions sur le site officiel.
Télécharger Fruit ?

La version 2.1 est ainsi disponible pour Windows, MacOs et Linux. Par contre la page de la dernière version, la 2.3, disponible seulement pour Windows, dysfonctionne. Téléchargez-là plutôt sur MediaFire. Télécharger Fruit version 2.3 ?

Une version plus récente existe, la 2.3.3f, mais elle est encore en béta et sa stabilité n'est pas garantie. On la trouve aussi sur MediaFire : Télécharger Fruit 2.3.3f ?


L'archive de la version 2.3 contient cinq exécutables différents, sans la moindre explication et avec des noms qui ne sont pas significatifs. J'ai supposé que "Fruit23.exe" était la version 32 bits et "Fruit23-EM64T.exe" la version 64 bits. Cette dernière a très bien fonctionné pour moi. A vous de voir.
Par contre, pour la version 2.3.3f, il n'y a qu'un seul exécutable : "Fruit233f.exe"

Installation dans Arena : menu "Modules" > "Installer nouveau module" et allez chercher le bon fichier exécutable.

Fruit 2.31 est déjà un moteur interne de Lucas Chess. On peut toutefois le réinstaller en "moteur externe" (menu "Outils" > "Moteurs" > "Moteurs externes" ; bouton "Nouveau" et allez cherchez le bon exécutable).




Configuration

Arena : ouvrir "Module" > "Module 1" > "Configurer".


Le menu de configuration de Fruit est le plus imposant que j'ai jamais vu jusqu'ici, état de fait qui n'est pas étranger à la raison pour laquelle je parle de lui en avant-dernier (je garde Rodent III pour la fin, parce que c'est mon hit, mon miracle). J'ai la tête dans les moteurs d'échecs depuis deux mois et je commence à avoir ma dose de paramétrage. Donc pour une fois je ne vais pas explorer les quelques 80 choix et paramètres de Fruit, je me contenterais de l'essentiel.


Hash : la table de hachage est à 32 Mo par défaut. C'est faible ! Portez-là au moins à 64 Mo, voire 128, surtout si vous jouez à un haut niveau.

NalimovPath : Fruit fut le premier logiciel libre à utiliser les tables de fin de parties Nalimov (voir mon article sur les tables de finales). Ici, indiquez lui le chemin si vous les avez. Et réglez aussi le cache. Par défaut à 16, portez à 32 Mo si possible.

EGBB path : alternativement Fruit utilise les tablebases Scorpio. Mêmes observations que ci- dessus.

EGTB : cocher pour utiliser l'une ou l'autre des tablebases (EGTB = End Game Data Bases).

Ponder : Pondération. Activez là et vous pourrez la désactiver ou l'activer à la demande depuis l'interface d'Arena.

MultiPv : choisissez le nombre de pistes à faire suivre par le MultiPV ("1" pour le désactiver).

UCI_Chess960 : le moteur peut jouer à cette variante de Bobby Fischer.  Il suffit de cocher la case.

Ownbook : la bibliothèque interne est activée par défaut, mais le fichier "book.bin" est introuvable ! Pas grave car toute openbook au format polyglot (à l'extension.bin) fera l'affaire. Vous pouvez par exemple utiliser le sélecteur de fichiers pour aller chercher la grosse bibliothèque de Komodo. Elle fonctionnera à merveille.
Ou bien utilisez l'une des bibliothèques abk d'Arena...

Play Style :
ici vous avez le choix entre sept personnalités - six en fait car le choix "Gambit" n'est pas fonctionnel. Ryan Benitez a voulu adapter Fruit pour le faire jouer à la manière de son propre fork de Fruit, Gambit Fruit (voir plus bas) mais il s'est arrêté en chemin et ne compte pas terminer ce travail.
Reste donc "Cowardly" (couarde), "Passive", "Normale" (personnalité standard de Fruit), "Semi-Agressive", "Agressive" et "Very-Agressive". Des choix qui se passent de commentaire.

Tout le reste concerne les réglages de la "personnalité" du moteur. Je ne m'étend pas mais ce sont dans l'ensemble des paramètres assez standards, que vous n'aurez pas de peine à modifier en connaissance de cause si vous l'avez déjà fait avec d'autres moteurs paramétrables.

Lucas Chess : Impossible de régler Fruit, moteur interne de Lucas Chess, comme vu ci-dessus. Ce sera possible si vous l'avez ré-installé comme moteur externe. Dans ce cas, avant de lancer la partie et de sélectionner le moteur, menu "Outils" > "Moteurs" > "Moteurs externes", sélectionnez la ligne du moteur et bouton "Modifier". Vous obtiendrez un menu formellement différent mais avec les mêmes paramètres et options.

Des paramètres manquent ?

Si certains paramètres importantes sont absents du menu de configuration c'est certainement parce qu'Arena est paramétré pour régler ensemble tous les moteurs UCI. Voir ici à ce sujet.




Gambit Fruit


Gambit Fruit a été développé par Ryan Benitez en C ++ à partir des sources de Fruit 2.1 et de Toga. Son niveau de force est un peu inférieur à Fruit (2700  Elo) mais le but de l'auteur était surtout d'obtenir un jeu "amusant", beaucoup plus agressif que celui de Fruit. C'est même un moteur "risque-tout", à la Mikhaïl Tal. C'est ce choix et non la qualité de l'adaptation qui fait perdre de la force à Gambit Fruit. Il est fréquent en effet qu'il perde une partie après une attaque ratée à cause des faiblesses qu'il aura lui-même créé dans sa position.
Par la suite, Ryan Benitez a rejoint l'équipe de Fruit et en est même devenu aujourd'hui le développeur officiel.

Ci-contre : Mikhaïl Tal en 1982 au quatrième tour du tournoi d'échecs Hoogovens (Archives nationales néerlandaises, La Haye, collection de photographies General Dutch Press Office).


Téléchargement et installation

Le moteur est stocké sur le site Kirr Homeunix : Télécharger Gambit Fruit ?
Son installation est tout à fait standard, rien de particulier à signaler.

 


Configuration

Le menu de configuration est lui aussi assez imposant mais il ressemble à celui de Fruit. Concentrez-vous sur les paramètres classiques : Hash (à augmenter), Ponder (désactiver), Ownbook (même problème que pour Fruit : "book_small.bin" est absente mais vous pouvez guider le moteur vers n'importe quelle livre polyglot (.bin)...

Revenons un instant sur le problème de l'absence de bibliothèque d'ouvertures. J'en ai deux à vous proposer - qui s'imposent vraiment pour Gambit Fruit. La première s'appelle "ph-gambitbook.bin". Construite par Pawel Hase, c'est une librairie adaptée aux  joueurs qui pratiquent intensément le sacrifice de pièces et l'offensive à outrance.
L'autre, "ph-tal2.bin", est plus spécialisée et plus petite. Elle a été constituée par Pawel Hase avec les parties de Mikhaïl Tal lui-même. Elle s'adresse aux joueurs qui veulent affronter un moteur aussi proche que possible du style du joueur Letton. Elles font partie du pack de bibliothèques de Rodent III.

Télécharger ph-gambitbook.bin?
Télécharger ph-tal2.bin ?


Des paramètres manquent ?


Si certains paramètres importantes sont absents du menu de configuration, avec Arena, c'est certainement parce qu'Arena est paramétré pour régler ensemble tous les moteurs UCI. Voir ici à ce sujet.


Rob Rob, mai 2019



*Attention : toutes les bibliothèques *.bin ne sont pas réellement des Polyglot. Si ça échoue, sélectionnez-en une autre. Vous pourrez par exemple utiliser les nombreuses bibliothèques de Rodent,.

 
 
 
 
 
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();