Kasparov's chessmaste - Echecs et informatique sur PC-Windows

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Les programmes

Kasparov's chessmate



Dix ans après Kasparov's gambit, Garry Kasparov s'est à nouveau investi dans le développement d'une franchise d'échecs grand public. Ce fut une fois de plus pour subir un... cuisant échec !  Il faut dire que si le bide de Kasparov's gambit n'était pas totalement mérité, celui de Kasparov's chessmate était très prévisible. En 2003, le programme soutenu par Kasparov n'offrait qu'un contenu bien léger en comparaison avec celui d'un Chessmaster durablement installé dans le paysage informatique échiquéen. Il reste tout de même, pour nous, un programme très beau, simple et agréable à utiliser, doté d'un moteur assez puissant pour satisfaire tous les publics. Quant au contenu pédagogique, il est succinct mais intéressera certainement les débutants et les amateurs voulant progresser un peu dans la connaissance du jeu.



Téléchargement et installation

On trouve le programme sur le site My Abandonware. Il s'agit d'une image du CD d'origine. Il faut donc d'abord le monter dans un disque dur virtuel avec un logiciel approprié. Daemon Tools Lite en est un, efficace et gratuit.

Télécharger DAEMON Tools Lite ?
Télécharger Kasparov's Chessmate ?

Décompressez l'archive et faites un clic-droit sur le fichier "PNW-KCM.cue" puis "Ouvrir avec" et choisissez DAEMON Tools Lite (après, bien sûr, avoir installé celui-ci). Ensuite ouvrez le CD virtuel, lancez le fichier "Setup" et installez le programme sur votre ordinateur.
Vous noterez que le programme peut être installé sur un Palm ou une machine de type Pocket Pc, ce qui présente aujourd'hui un intérêt très limité.
Bonne nouvelle : tout est en français.

Moteur Ruffian

Kasparov's chessmate fonctionne avec Ruffian 2, puissant et de qualité. C'est un moteur tactique mais dont le style rappelle assez celui d'un joueur humain offensif tel que Kasparov - ce qui a certainement motivé son choix. Ruffian 2 était censé en 2003 dépasser les 2400 Elo mais il semblerait que sa force dans Kasparov's Chessmate soit nettement inférieure. Disons autour de 2200-2300 Elo, ce qui sera cependant bien suffisant pour la plupart des joueurs.


Options

Avant de démarrer, jetez un œil dans les "Options".  Les choix proposés ici sont très clairs, inutile que je les commente. Notez que la vue 3D, de type isométrique, ne peut pas être orientée mais qu'elle est assez agréable à utiliser.



Jouer

Avant de commencer à jouer, il faut créer un profil. A part votre nom, votre pays et l'icône représentant votre tête, il n'y a pas grand chose à faire ici. Vous êtes automatiquement classé 1200 Elo mais si vous êtes plus fort, votre classement évoluera vite lorsque vous jouerez des parties classées.



Mode de jeu

Il y a trois modes de jeu : partie "Locale", partie "On line" (il n'y a plus de serveurs) ou "Club d'échecs Garry Kasparov".

Partie Locale

Si vous choisissez "Locale" c'est le moteur Ruffian que vous affronterez. Vous pouvez sélectionner un niveau de force entre 500 et 2300 Elo et un type d'affrontement : partie blitz, rapide, de tournoi ou temps illimité. Dans chaque catégorie vous aurez à choisir encore un time control précis, avec ou sans temp additionnel. Enfin, la partie peut être amicale ou classée. Dans ce dernier cas vous aurez droit aux observations de Garry Kasparov mais pas à ses conseils et vous ne pourrez pas annuler un mauvais coup.

En partie amicale, Kasparov vous suggérera des coups si vous le sollicitez. C'est un mode "professeur" qui fonctionne très bien. Notez d'ailleurs que dans le cadre "Conseil" vous êtes appelé à régler le niveau d'intervention du prof Kasparov et décider d'afficher ou pas les coups possibles pour une pièce touchée et le dernier coup joué.


Club d'échecs

"On Line" étant out, il reste le mode "Club d'échecs de Garry Kasparov". Ici vous aurez à affronter 45 adversaires de force et de style différents. Comme Chessmaster, Ruffian peut être modifié pour adopter un comportement variable. La différence c'est qu'ici nous ne pouvons pas créer de nouveaux joueurs.

Une fois dans le club, vous pouvez choisir un adversaire pour jouer une partie amicale, dans le type de compétition que vous souhaitez. C'est le choix "Exhibition".
Ou bien vous vous lancez dans un tournoi. Le tournoi est de loin la façon la plus intéressante de jouer avec Kasparov's chessmate. Ici, vous affrontez les 45 adversaires en partie de tournoi toute ronde de 30 coups / 60 minutes plus 5 secondes de temps additionnel. Il y a trois catégories : "bronze", "argent" et "or". Bien sûr lorsque vous démarrez, vous êtes dans la catégorie bronze. Vos premiers adversaires ne seront pas redoutables mais au fur et à mesure de votre progression, ils deviendront plus coriaces.
Grosso-modo, vous vous trouverez dans des conditions de tournoi. Donc pas de conseil, pas de possibilité d'annuler une bourde et pas de tricherie à la pendule. Il y a quand même une grosse différence : si vous loupez une manche, vous pourrez la rejouer jusqu'à ce que vous la gagniez.
Remarque : si vous êtes assez bon pour concourir dans la catégorie or et encore assez bon pour arriver au niveau de l'adversaire le plus coriace, vous aurez face à vous une simulation de Kasparov d'un niveau maximum de 2300 Elo - en fait le moteur Ruffian fonctionnant avec son style standard.


Entraînement et autre contenu

Le bouton "Entraînement" ouvre sur les didacticiels, répartis en quatre sections : une section "Règles", une section "Stratégie" abordant les ouvertures, les milieux de partie et les finales, une section "Pièges et astuces", mise en évidence d'une vingtaine de configurations particulières, et enfin une soixantaine de "Problèmes" de mat à résoudre en 2 à 5 coups.
Ces didacticiels sont succincts mais assez bien pensés et agréables à utiliser. On est loin de Chessmaster mais c'est toujours bon à prendre.


Le programme d'entrainement : succinct mais bien conçu

Kasparov's chessmate est livré avec une soixantaine de parties, toutes du grand maître. C'est mince, d'autant qu'elles ne sont même pas commentées. La bonne nouvelle par contre, c'est qu'elles sont au format PGN et que vous pourrez donc charger vos propres parties - obtenues avec d'autres logiciels - ou charger des parties de grands maîtres. Attention toutefois : uniquement des PGN simples. Le programme ne sait pas gérer les PGN multiples et plante s'il y a trop de parties dans le fichier.


Entraînement, section "Ouvertures et défense" : l'ouverture espagnole

L'intérêt ? Pouvoir revoir une partie de manière confortable sur un beau plateau de jeu et, éventuellement, jouer à partir d'une position donnée.


En conclusion

En tant que produit commercial en 2003, Kasparov's chessmate n'était clairement pas à la hauteur, surtout qu'il était vendu assez chèrement. Aujourd'hui accessible gratuitement, il sera un partenaire de jeu agréable et fiable pour les débutants, les joueurs occasionnels et les amateurs. Les autres catégories de joueurs y trouveront probablement moins d'intérêt.  

Rob Rob, juin 2022


 
 
 
 
 
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();