Pouet Chess - Echecs et informatique sur PC-Windows

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :


Pouetchess et le moteur Faile




Drôle d'idée d'avoir baptisé ce programme Pouetchess. A priori le nom donnerait plutôt envie de fuir. Ce serait dommage car c'est un très bon programme pour joueur moyen, qui offre une interface en vraie 3D un rien austère mais sur laquelle il est facile de jouer. Les jeux en 3D sont parfois plus jolis que pratiques mais ce n'est pas le cas ici, les pièces étant toujours bien aisément identifiables. Les coups possibles pour chaque pièce saisie sont affichés sur l'échiquier et les mouvements de l'adversaire sont assez lents pour être bien visibles. Dommage quand même que l'auteur, Frédéric Martin, ait renoncé à faire évoluer son programme - qui reste depuis plusieurs années cantonné à une version 2 n'offrant aucune option en cours de partie : pas de possibilité de sauvegarde, pas de retour en arrière possible... On peut seulement changer à la souris la position de l'échiquier et zoomer un peu (avec la molette).





Jouer

Avant de commencer une partie, faites un tour dans le menu des options. Notez que vous pouvez franciser l'interface et modifier la résolution d'écran. Par défaut la taille de l'interface est fixée à 1024 par 768. Si vous comptez afficher le jeu en plein écran sur un écran panoramique récent, optez plutôt pour le 1280x1024. L'ensemble apparaîtra certainement un peu aplati.
C'est dans les options qu'on règle le niveau de l'intelligence artificielle et non lorsque qu'on débute une partie. Pensez donc à regarder un peu ici avant de vous lancer.

Le stockage officiel sur SourceForge ayant disparu, j'ai hébergé la version Windows sur mon espace Mega.

Télécharger Pouetchess Windows 32 ?


Pouetchess existe aussi pour Linux

Télécharger Pouetchess pour Linux ?



Moteur Faile

Pouetchess utilise Faile, un moteur développé par Adrien Regimbald. Il était relativement puissant à l'époque de sa mise en service, atteignant la force d'un maître, même avec un matériel modeste (environ 1800-2000 Elo). Par contre, il est lent, même sur un ordinateur récent. L'auteur avait prévu d'interfacer GnuChess, moteur qui au fil des versions est devenu très performant. Mais il s'est arrêté en chemin.
A son meilleur niveau, (dit ironiquement "Kasparov"), Pouetchess  indique un temps de réflexion moyen d'une minute et demi. C'est déjà beaucoup mais je l'ai trouvé sensiblement plus lent. Par ailleurs, sa fonction d'évaluation n'est pas top : lui offrir une reine en cadeau sans contrepartie ne l'empêchera pas de passer deux minutes à réfléchir à son coup suivant. C'est un peu rageant de le voir hésiter devant un coup évident, ce que les moteurs d'aujourd'hui, même de niveau moyen, ne feront pas.
Il recourt à une bibliothèque d'ouvertures mais celle-ci doit être très embryonnaire car, à moins de jouer une ouverture très standard, il cesse très vite de l'utiliser (voir plus bas comment lui en offrir une meilleure).
Il n'en reste pas moins qu'aux niveaux faibles à moyens, Faile reste un adversaire coriace pour les débutants et pour les amateurs. Il n'est pas inutile de le rappeler : la plupart des joueurs d'échecs n'ont nul besoin d'avoir un champion du monde face à eux.

Bibliothèque d'ouvertures pour Faile

Faile a continué à évoluer quelques temps après que Frédéric Martin ait abandonné son programme. La dernière version est un peu plus puissante que celle qui est livrée avec Pouetchess. Malheureusement, il n'est pas possible de l'intégrer. Par contre il est facile de remplacer la minuscule bibliothèques d'ouvertures d'origine, par celle qui accompagne la dernière version de Faile, beaucoup plus imposante.

Télécharger la bibliothèque d'ouvertures pour Faile ?

Copiez le fichier "file.obk" à la place du fichier de même nom, que vous trouverez dans le dossier "data" de Pouetchess.

Rob Rob, juin 2019

 
 
 
 
 
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();