Rybka 2.3.2a - Echecs et informatique sur PC-Windows

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Rybka, le sulfureux



Rybka est un très puissant moteur commercial, actuellement en version 4, au style très offensif, voire même spéculatif. Une ancienne version, la 2.3.2a, est diffusée gratuitement, à titre de démonstration. Elle est évidemment moins forte que la version la plus écente mais le site CCRL 40/40 l'évalue tout de même à 2962 Elo. Un niveau dont on se contente sans difficulté.


Bien que Rybka mérite l'attention, je ne l'avais pas sélectionné initialement, car il a la réputation d'avoir un style de jeu typé "machine". Je constate cependant qu'il est l'un des moteurs internes d'Arena, de Lucas Chess et de Mayura Chess Board, une petite interface sympathique à qui je viens de consacrer un article. Donc j'ai finalement décidé de le rajouter à ma sélection.


Polémiques

Rybka a une histoire assez tumultueuse. En 2006 et dans les années suivantes, il s'avère être le moteur d'échecs le plus fort. Il remporte dès 2006 le championnat du monde d'échecs des ordinateurs (WCCC) et renouvelle l'exploit toutes les années jusqu'en 2011. Puis, patatras ! Au terme d'une enquête de l'International Computer Games Association (ICGA), il  est déchu de tous ses titres. Selon l'ICGA, Rybka est un plagiat des moteurs libres Crafty et Fruit, faciles à étudier et à piller puisque leurs sources étaient publiques.
La preuve du plagiat n'a jamais été formellement établie - ni infirmée, les auteurs de Rybka ayant refusé de communiquer leurs sources. Les experts de l'ICGA ont étudié avec application les résultats de la fonction d'évaluation de Rybka et ont estimé qu'ils trahissaient les emprunts.



Style de jeu tactique-offensif

Rybka est typiquement un moteur tactique, assez proche de moteurs comme Fritz, Houdini ou Stockfish. Nicolas Normand, qui a fait passer à la version 2.2 le test de Khmelnetsky, a mis en évidence une aptitude tactique élevée, avec une forte propension à l'attaque et au sacrifice. Comme tous les moteurs tactiques, il s'appuie assez peu sur la stratégie positionnelle pour gagner et s'il est très bon en attaque, il est nettement moins à l'aise dans la contre-attaque, en raison de sa relative faiblesse en matière de position.


Elo réglable

Lorsqu'il joue à très haut niveau, les coups de Rybka peuvent être difficilement lisibles, problème récurrent rencontré avec tous les moteurs tactiques plus forts que les joueurs humains. Mais rien ne nous oblige à l'affronter à son plus fort niveau. Moteur UCI-2, Rybka est l'un des rares à offrir un réglage de Elo, ici entre 1200 et 2400 Elo. Si vous utilisez Arena comme interface, ouvrez le menu "Niveaux", sélectionnez "Limite ELO de la force de jeu" et choisissez votre réglage (ou bien conservez la force unique maximale).
Au réglage 2400 Elo, vous pourrez voir Rybka jouer à la manière de Garry Kasparov et peut-être comprendre ce qu'il a fait en étudiant la partie, une fois qu'il vous aura battu.


Installation


On trouve Rybka 2.3.2a sur le site officiel de Rybka.

Télécharger Rybka 2.3.2a ?

Rybka 2.3.2a est déjà un moteur interne de Lucas Chess, mais avec cette interface vous ne pourrez pas accéder au réglage de Elo - Même si vous réinstallez le moteur en externe.

Dans Arena, Rybka est aussi préinstallé. en version 64 bits (le dossier du moteur contient aussi la version 32 bits, moins rapide mais capable de fonctionner sur de vieux systèmes Windows.    

Pour Mayura, c'est l'inverse : c'est la version 32 bits qui est installée par défaut. Mais l'exécutable en version 64 bits est présent dans le dossier de l'interface. Même si Rybka est déjà très fort,
mieux vaut quand même utiliser la version 64 bits.


Configuration

Le problème de la configuration ne ne pose pas pour Lucas Chess ou Mayura, puisqu'on n'accède pas au menu de configuration du moteur. Pour Arena, par contre, quelques réglages peuvent s'avérer nécessaires.
On accède comme d'habitude à ce menu : ouvrir "Module" > "Module 1" > "Configurer" (il faut que le moteur ai été chargé et soit en fonctionnement dans l'interface). Les paramètres ne sont pas tous standards :

Hash : 32 Mo sont réservés par défaut à la table de hachage. Si vous utilisez Rybka en partie lente à un Elo élevé, 32 Mo est très juste. Augmenter à 64 Mo, voire  128 Mo si vous l'utilisez comme moteur d'analyse.

Max CPUs : c'est le nombre de coeurs de votre ordinateur à utiliser par le moteur. La valeur par défaut est de... 2048 !  Mettez plutôt 2 ici, si vous avez au moins deux coeurs.

CPU usage : vous pouvez d'ici ralentir le moteur en diminuant la charge de travail du processeur. A 100 par défaut, soit le maximum. Mieux vaut le laisser ainsi et diminuer la force du moteur depuis le réglage Elo.

Win percentage to hash usage : si vous cochez ce choix, l'évaluation de Rybka devrait s'afficher en pourcentage de victoire plutôt que sous la forme numérique habituelle. Anecdotique, et je n'ai vu aucune différence de présentation des données avec Arena.

Display PV tips : affichage des conseils du moteur relative à la variation principale (PV = principal variation). Décoché par défaut. J'ai coché et je n'ai rien vu s'afficher dans Arena.

Display current move : affichage du mouvement courant. Coché par défaut.

Nalimov Usage : Rybka utilise les tables de finales Nalimov et propose ici de régler le niveau du recours, de fréquent  à jamais ("never"), en passant par normal et rarement. Le réglage par défaut est rarement. Pour un usage courant du moteur le laisser ainsi.
Curieusement, il n'y a pas de champ pour indiquer à Rybka où se trouvent les tables, comme c'est le cas habituellement. Le moteur compte probablement sur l'interface. Pour Arena, vérifiez que l'emplacement des tables - si vous les avez - est bien indiqué dans le paramétrage: menu "Modules" > "Gérer", onglet "UCI". "Chemin des tables communes Nalimov" doit être coché et le champ doit indiquer le dossier où se trouvent les tables.

Perserve Analysis : ce paramètre ne concerne que l'analyse d'une partie, quand on commence par la fin. Laissez décoché, à moins de savoir ce que vous faites.

Ponder : par défaut la pondération est activée, mais vous pourrez généralement la désactiver depuis l'interface. Pour Arena, "Modules" > "Réflexion permanente".

MultiPV : par défaut le moteur ne travaille que sur la variation principale. Voir "MultiPV".

Server buffer : ne concerne que les interfaces utilisant éventuellement Rybka sur un serveur de partie en ligne. Laisser tel quel.

Comtempt : tolérance à la nullité. Ce paramètre évolue entre -100, tolérance totale, et +100, intolérance totale. Par défaut, il est à zéro, en position moyenne.

Outlook :
un paramètre des plus intéressant, qu'on pourrait traduire par "vision", celle du moteur s'entend. Vous pouvez lui imposer une "vision" parmi six, entre très pessimiste et ultra-optimiste. Si la vision du moteur est très optimiste, il va avoir tendance à rechercher des lignes tactiques complexes. Le tempérament déjà offensif du moteur, à la Kasparov, sera accentué et il fera des coups spéculatifs, à la Mikhaïl Tal. Son jeu sera plus risqué et plus offensif.
Au contraire, avec very pessimistic, il aura un jeu plus positionnel et défensif. Par défaut, ce paramètre est en position moyenne (neutral).

Rate of play : règle la façon dont Rybka va "ressentir" la pression du temps. Si on l'augmente il aura tendance à jouer plus rapidement que nécessaire. Mieux vaut laisser ce paramètre sur "Normal", valeur par défaut.

Time of play :
par défaut ce paramètre est sur "varied", ce qui signifie que Rybka va passer plus de temps sur un coup qui lui semble mériter une exploration plus profonde. Si vous le réglez sur "constant", il consacrera le même temps à tous les coups. Laisser sur "varied", pour ne pas altérer le jeu du moteur.

Emergency time usage : règle le temps d'urgence que le moteur se garde en réserve pour les coups suivants. Par défaut sur moyen. Garder cette valeur, de préférence.


Bibliothèque d'ouvertures

Rybka est livré sans bibliothèque d'ouvertures. Depuis Arena ou Lucas Chess, pensez à le guider vers l'une des bibliothèques de l'interface. Mayura le fait automatiquement.

Rob Rob, octobre 2019.


 
 
 
 
 
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();