Mustang - Echecs et informatique sur PC-Windows

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Mustang



Moteur au style fortement défensif et de force modéré (2040 Elo), Mustang sera un adversaire de choix pour les bons joueurs de club qui cherchent un moteur pas trop coriace afin de s'exercer à contrer un jeu fortement défensif.  Avec de réels espoirs de victoire.



Le moteur du BieloRusse Alexey Korneychuk est typiquement un joueur en défense. Il attend que l'adversaire fasse mouvement, voit arriver de loin les attaques et cherche en toute occasion à conserver des positions fortes, en attendant de profiter d'un erreur de son adversaire lui permettant de lancer une contre attaque. Il est peu enclin au sacrifice et a beaucoup de mal à prendre lui-même l'initiative d'une attaque planifié de long terme...


Il joue comme… Kortchnoï, Petrossian

Durant le début et le milieu de partie, Mustang s'y entend pour conserver des positions fortes. Mais après une première moitié de partie réussie, vient le moment de solder les positions et de passer à l'offensive. Dans ce domaine il ne brille pas autant que les joueurs auxquels il est censé ressembler. Pas assez fort en tactique, il peine à élaborer l'une de ces contre-attaques foudroyantes dont les joueurs russes qui lui ressemblent avaient le secret. En fin de partie, il s'affaiblit, sa phase offensive manquant de punch. D'où ce Elo assez modeste…



Téléchargement et installation

On trouve toutes les versions sur le site officiel.
Télécharger Mustang ?

L'archive contient deux bibliothèques d'ouvertures (une pour les blancs, une pour les noirs), un fichier "ini" et l'exécutable du moteur. Pas de particularité pour l'installation.

Installation dans Arena : menu "Modules" > "Installer nouveau module" et allez chercher le fichier "mustang497.exe".

Aucune version de Mustang ne fonctionne correctement avec Crafty Chess Interface.



Ayant appris récemment à utiliser WB2UCI, logiciel permettant de transformer un vieux Winboard en un moderne UCI, j'ai pu convertir Mustang. Vous trouverez le moteur modifié sur Echecs & Informatique.
Télécharger Mustang 4.97 version UCI ?

L'installation dans Arena est identique à deux détails près :
➤Il faut lier l'interface au fichier "Mustang_UCI.exe".
➤Arena persiste à considérer qu'il s'agit d'un moteur Winboard. Il faut lui préciser manuellement qu'il s'agit bien d'un UCI : menu "Modules" > "Gérer". Choisissez le moteur dans la liste et affichez l'onglet "Détails". Dans le champ "Type", sélectionnez "UCI".

Installation dans Lucas Chess : menu "Outils" > "Moteurs" > "Moteurs externes" ; bouton "Nouveau" et allez cherchez "Mustang_UCI.exe".

Scid vs PC : le gestionnaire de bases de parties ne sait pas utiliser correctement les moteurs Winboard convertis en UCI par WB2UCI. L'interface affiche les paramètres généraux sans prendre en compte le contenu du fichier de configuration "Wb2Uci.eng". Il fonctionnera mais par exemple ne saura pas utiliser les tables de finales Nalimov.



Configuration du moteur en version Winboard

Avec Arena, ouvrir "Module" > "Module 1" > "Configurer". En version Winboard il n'y a pas de menu de configuration. On accède à un simple fichier ini au format texte.
Mustang est capable d'exploiter les tables de finales Nalimov. Modifier la ligne "TbPath" pour lui indiquer le chemin vers ces tables, si vous les avez (comme sur l'image-exemple).
Poussez la table de "hash", à 16 Mo par défaut, à 64 Mo au moins. (64 Mo si vous avez assez de Ram).  La taille du cache de la table de fin de parties ("TBCacheSize") est à 32 Mo, ce qui parait suffisant.

Si vous voulez avoir un retour du fonctionnement du moteur, mettez "log" sur "on". Il alimentera un fichier "mustang.log" que vous devrez surveiller si vous faites beaucoup de parties avec ce moteur. Avec le temps, il risque de beaucoup grossir.
"Resign" : pour autoriser le moteur à abandonner, après une perte importante de matériel, mettez ce paramètre sur "on".


Configuration du moteur en version UCI


Pour Arena, menu "Module" > "Module 1" > "Configurer". Voici les paramètres à régler :

NalimovPath : Mustang exploite les tables de fins de partie Nalimov. Si vous les avez, indiquez dans le champ voisin l'emplacement où elles se trouvent sur votre ordinateur (l'emplacement indiqué est celui de mon ordinateur).



NalimovCache : on règle ici la taille du cache des tables de fin de parties. Par défaut elle est à 2 Mo, une valeur bien faible. 8 ou 16 Mo serait bien mieux, surtout si vous utilisez le moteur à un niveau élevé de force.

Hash : indiquez ici une taille pour la table de hachage (la valeur par défaut est trop faible). Plus vous utilisez le moteur à un haut niveau, plus vous avez intérêt à l'augmenter. 64 voire 128 Mo me semblent recommandés.

InitTime : c'est le temps qui est laissé au moteur pour s'initialiser. Deux secondes (valeur par défaut) suffisent généralement. On pourrait cependant porter cette durée à 5 secondes, par sécurité. Toutefois la documentation de Wb2Uci indique que si vous utilisez les tables de fins de partie Nalimov, il vaudra mieux l'augmenter à 30 secondes, voire plus si le PC n'est pas performant.

Ponder : activation ou désactivation de la pondération.

ShowThinkingMove : cochez si vous souhaitez que l'interface affiche la réflexion du moteur en cours de partie.

WhiteScore : cocher de préférence, de sorte que l'évaluation de la position se fasse relativement aux blancs.

Logfile : si vous souhaitez avoir un retour du fonctionnement du moteur, cochez "Logfile". Attention toutefois : cela va générer la création d'un fichier "Wb2uci.log" qui risque de prendre très vite de l'embonpoint. Cela ralentit par ailleurs toujours un peu le  moteur (il faut s'attendre à une perte d'un ou deux points de Elo). Décocher si vous n'en avez pas besoin.

Priority : j'ai choisi d'afficher ce paramètre, car il peut permettre de résoudre un éventuel problème avec un ordinateur peu puissant. Par défaut la priorité est sur "Normal". Si le moteur semble dysfonctionner, en cas d'utilisation intensive notamment, abaissez la priorité à "BelowNormal", voire "Low".

LevelExtend : cette commande règle la gestion de la communication du moteur et de l'interface en matière de contrôle de temps. Valeur : "progresive", "strict" et "failsafe". Par défaut le paramètre est sur "progressive". Mais si le moteur semble avoir du mal à gérer la pression du temps en milieu de partie (entre le 30eme et le 40eme coup), mettre sur "strict". S'il perd au temps choisir "Failsafe". Mustang conservera dans ces cas une réserve de temps plus importante.

Le menu de configuration de Lucas Chess comporte les mêmes éléments que celui d'Arena à l'exception du sélecteur de fichiers permettant d'indiquer un chemin vers les tables de finales. Dans ce cas, la solution la plus simple est d'éditer le fichier "Wb2Uci.eng" (avec le bloc-notes) en modifiant la section [Extras]. Il suffit de changer la ligne "NalimovPath=tbdir|string|C:\Echecs\Arena\TB\Nalimov" en inscrivant simplement le chemin vers vos propres tables Nalimov, si vous les avez.



Bibliothèque d'ouvertures


Par défaut, Mustang va utiliser ses bibliotèques d'ouvertures internes (une pour les blancs, une pour les noirs). Si vous employez Arena pour faire fonctionner ce moteur, vous pourriez cependant lui offrir une des bilbiothèques d'ouvertures Abk que j'ai tirées des parties de Petrossian, ou Kortchnoï.
Télécharger la biblio abk Petrossian ?
Télécharger la biblio abk Kortchnoï ?

Guidez simplement Arena vers l'une de ces trois bibliothèques, depuis le module de gestion des moteurs.

Pour Lucas Chess, vous pourriez utiliser les bibliothèques au format Polyglot (.bin) fournies avec les profils pour Rodent III de Petrossian et Kortchnoï. Lorsque vous débutez une partie, dans Lucas Chess, vous pouvez changer de bibliothèque dans la zone "Répertoire" de l'onglet "Coups initiaux" du menu. Encore faut-il que la bibliothèque de substitution ait été préalablement copiée dans le répertoire "Openings" de l'interface.


Télécharger la biblio .bin Petrossian ?
Télécharger la biblio .bin Kortchnoï ?

Ouvrez les archives et prélevez les fichiers "petrosian.bin" et "Kortchnoi.bin".


Réglage de force et divers

Mustang ne supporte pas le MultiPv mais il peut-être utilisé pour l'analyse. Toutefois, je ne vous le conseille pas. Il est trop faible pour être efficace dans ce role.
Il accepte la pondération, ce qui pourra, en cas de besoin, contribuer à ré-hausser son niveau de jeu. Par défaut la pondération est activée et le fichier "ini" ne permet pas de la désactiver. Si nécessaire arrêtez la depuis l'interface d'Arena : "Modules" > "Réflexion permanente" ou Shift+Ctrl+P.
Pour le réglage de la force, Mustang accepte seulement d'être limité en profondeur d'analyse. Même en version UCI, il n'est pas possible de limiter le moteur à un temps fixe par coup.



Rob Rob, mai 2019 (actualisation octobre 2020).



 
 
 
 
 
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();