Rival Chess - Echecs et informatique sur PC-Windows

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Rival Chess
Il joue aux échecs mais aussi au Shatranj, au kinglet et à self-take



Ce petit programme joue plutôt bien aux échecs et reste mignon malgré son âge. Mais il intéresse surtout par son aptitude à jouer au shatranj, ancêtre des échecs venu en Europe via le moyen-orient au 7eme siècle de notre ère. Et à deux autres variantes des échecs...


Site officiel : https://www.dailychess.com/rival/



Rival Chess revient de loin puisque les premières versions ont été  développées pour Dos. Le programme a connu récemment une nouvelle jeunesse, avec une version Androïd améliorée, modernisation à laquelle la version Windows n'a pas eu droit. Elle a donc gardé le gros de l'aspect de l'interface Dos, qui fleur bon du coup les jeux des années 90. Mais après tout, ce n'est pas plus mal. C'est un sympathique petit programme.



Rival Chess Windows n'a plus été modifiée depuis de nombreuses années, mais le moteur qui l'équipe est une version intégrée du moteur Rival, solide et de force non négligeable puisqu'il dépassait les 2000 Elo. Ce sera un adversaire sérieux pour joueurs moyens, bien que très mécanique. En effet, si vous jouez les mêmes coups, tous autres paramètres égaux par ailleurs, il vous répondra toujours exactement de la même façon. En lui faisant jouer plusieurs parties contre lui-même, j'ai d'ailleurs eu la surprise de découvrir des jeux rigoureusement identiques. C'est clair, c'est bien un vieux moteur !  

Mais si je présente Rival Chess ici, ce n'est pas pour la qualité stupéfiante de son moteur de réflexion mais parce qu'il est l'un des rares programme d'échecs à proposer de jouer aussi à des variantes, en l'occurrence au shatranj, au kinglet et au self-take (voir plus bas).


Téléchargement et installation

On trouve le jeu sur une page de Red Hot Pawn, site officiel du jeu. Plusieurs versions sont proposés :
➤la version 1.8.29 pour Windows avec installateur (setup)
➤la version 1.8.29 pour Windows portable (raw files)
➤la vieille version Dos 1.5f (qu'on peut faire tourner avec DosBox)
➤la version pour smartphone Androïd
➤le moteur UCI seul (version 1.18 pour Windows)
➤le moteur UCI seul en version Java pour Androïd
➤La grosse bibliothèque d'ouvertures (big opening library)
➤le code source du programme pour Windows
➤le code source du programme pour Dos.

Si vous utilisez Chrome comme navigateur, faites un clic-droit sur le bon lien puis "Enregistrer le lien sous…" et copiez l'archive où vous voulez sur votre disque dur. Forcer l'enregistrement si Chrome vous dit que le fichier est dangereux. Ce n'est absolument pas le cas.

Ci contre, l'interface de l'ancienne version Dos. Elle fonctionne très bien avec l'émulateur DosBox.

Pour Windows, choisissez de préférence la version avec installateur. Elle contiendra également les librairies dll qui pourraient vous manquer avec la version portable. Il n'y a qu'une petite difficulté : l'installateur ne fonctionne pas normalement sur les Windows récents. Il faut le paramétrer pour mimer Windows XP : un clic-droit sur l'exécutable, puis "Propriété" > onglet "Compatibilité" et cocher le choix "Exécuter ce programme en mode de compatibilité pour Windows XP (service pack 3).

Télécharger Rival Chess ?


Vous trouverez dans le dossier du programme  le fichier "rivalhelp.html", aide d'utilisation en anglais, qui s'ouvrira dans votre navigateur par défaut. Si c'est Google Chrome, vous pourrez demander une traduction instantanée en français.

A noter : je n'évoquerais pas l'utilisation du moteur seul dans une interface graphique comme Arena, même s'il s'agit d'une version améliorée par rapport à celle qui équipe Rival Chess*. Il ne présente pas suffisament d'intérêt.


Bibliothèque d'ouvertures

Le répertoire du jeu contient également un fichier "newrival.opn", qui est une petite bibliothèque d'ouvertures d'environ 80 ko, dans un format spécifique à ce logiciel (c'est une collection de positions FEN). Si vous souhaitez que Rival Chess soit plus fort dans l'ouverture, téléchargez la big opening library.  Pour l'installer, changez le nom de la bibliothèque d'origine en "xnewrival.opn" (afin de la conserver) et copiez le fichier "newrival.opn" de la grosse bibliothèque dans le répertoire du moteur. Une fois décompressée, la bibliothèque pèse 2,35  Mo. Environ 28 fois plus !
Remarques :
1/ Les deux bibliothèques d'ouvertures, la petite et la grosse, ne sont valables que pour les échecs standards. Pour les variantes, elles ne peuvent évidemment pas être utilisées.
2/ Il est possible de se constituer une nouvelle bibliothèque d'ouvertures à partir d'une collection de parties PGN (voir plus bas).


Changer l'apparence

L'apparence par défaut de l'interface pique un peu les yeux. Le menu "Display" vous permettra de changer facilement les pièces, l'échiquier, le fond et tous les éléments de l'interface. Faites des essais et quand vous aurez trouvé votre bonheur, sauvegardez (menu "Options" > "Save options").


L'une des possibles apparences alternatives...


Communication

Rival Chess est assez communiquant. Depuis le menu "File" il est possible de sauver une partie en cours au format "propriétaire" (.rsh) ou en PGN, charger une position au format FEN ou sauvegarder la position courante, toujours  au format FEN.


Configuration

Avant de démarrer une partie, il est recommandé de faire un tour dans les options du moteur: menu "Options" > "Computer play options".



Profondeur (Ply depth)

Choix par défaut. Rival Chess recherche à une profondeur de 4 coups ("Ply depth" => Ply 4). Sa force est donc assez faible. Pour augmenter le niveau, vous pouvez augmenter la profondeur jusqu'à huit coups, mais c'est un mauvais choix, qui rendra Rival Chess faible en finale.  A moins d'être débutant, choisissez de préférence l'une des options suivantes.

Temps par coup (Time per move)

Régler le temps que le moteur va consacrer par coup pour jouer est un bon moyen de régler la force du moteur car cela ne l'empêchera pas de rechercher au delà de huit coups, en finale. Par défaut, le réglage est sur 5 secondes.

Championnat (championship)

Ce mode permet de sélectionner une durée pour toute la partie, comme dans un championnat. Par défaut, 60 coups en 10 minutes (partie rapide). C'est le meilleur choix si l'on veut affronter le moteur à sa force réelle.

Temps incrémental (base/increment)

Si vous cochez ce choix, le réglage de championnat vu ci-dessus sera conservé et au temps "sec" sera ajouté un temps incrémental égal, selon les paramètres par défaut, à 12 secondes par coup à partir du deuxième coup. Bien sûr, vous pouvez tout changer.

Force maximale (Infinite)

Enfin, le dernier choix contraint le moteur à continuer sa réflexion non pas indéfiniment, puisqu'il s'arrêtera au 25eme mouvement, mais néanmoins assez longtemps. Le principe est ici de forcer le moteur à jouer son meilleur coup, après une longue période de réflexion (menu "Action" > "Play best").

Notez que les réglages que vous ferez dans ce menu seront valables pour l'ordinateur mais pas pour vous. Rival Chess ne vous mettra jamais dans les conditions réelles d'un tournoi.

Si vous jouez aux échecs, assurez vous que la bibliothèque d'ouvertures est active. Si vous jouer à une variante, décochez l'option, de préférence.


Jouer

Pour lancer une partie, menu "File" > "New game". Rival vous demande quel type de jeu vous voulez : échecs standard, shatranj, kinglet ou self-take. Faites votre choix.
En cours de partie vous pouvez naviguer d'un mouvement à l'aide des touches fléchées gauche et droite (ou menu "Action" > "Take back move" et "Replay move") et rejouer un coup raté.
Vous pouvez abandonner (menu "Action" > "Resign…") ou proposer la nullité de la partie (menu "Action" > "Offer draw…").
Si le moteur se bloque, ce qui arrive de temps en temps, forcez-le à jouer (menu "Options" > "Computer play white" ou "Computer play black").

On navigue dans les coups avec les touches fléchées.
Autres fonctions :
➤Annulation des derniers coups
➤Lecture / sauvegarde de Pgn, y compris multiples.
➤Lecture / sauvegarde de position Fen
➤Editeur de positions (pas des plus pratiques)
➤Lecture d'exercices Epd.
➤Création de bibliothèques d'ouvertures performantes, à partir de collections de Pgn. Un raffinement rare même sur des programmes beaucoup plus récents. Malheureusement ces livres sont au format ".opn" du programme.


Les variantes

Rival Chess propose trois variantes :

➤Kinglet : le but de cette variante est de prendre les huit pions adverses. Le joueur qui n'a plus de pions sur l'échiquier est le perdant. Il n'y a pas de règles concernant l'échec et le mat. Le roi est une pièce comme une autre et les pions sont toujours promus en roi.

En savoir plus sur la variante kinglet ?

➤Self-take : la variante self-take, assez peu connue, reprend toutes les règles des échecs standard mais en ajoute une autre, une seule : il est possible de prendre ses propres pièces. Le roque se déroule normalement mais aucune pièce ne peut être prise lors du roque. Si vous souhaitez prendre une de vos propres pièces, vous devez sélectionner la pièce en mouvement avec le bouton gauche de la souris et choisir sa destination avec le bouton droit de la souris.

➤Shatranj : le shatranj - appelé aussi Chatrang - est le jeu venu du moyen-orient avec les arabes au milieu du moyen âge et qui s'est transformé pour donner naissance à nos échecs modernes. Il se joue lui aussi sur un échiquier de 8x8 cases ; ses règles sont très proches de celles des échecs. La position initiale des pièces est la même qu'aujourd'hui mais certaines pièces se déplacent cependant différemment :
-L'éléphant (fou) se déplace exactement de deux cases en diagonale et peut sauter les autres pièces.
-Le général (reine) se déplace d'une case en diagonale.
-Les pions ne se déplacent que d'une seule case lors de leur premier mouvement.
-Il n'y a pas de coup de roque.
-Les pions promus deviennent toujours des généraux.

En savoir plus sur le shatranj ?

Pour jouer à une variante, ouvrez le menu "Variants" et faites votre choix. Ou indiquer, au lancement d'une partie, le jeu souhaité. Vous n'aurez droit par contre à aucune bibliothèque d'ouvertures, pour les variantes.


Points divers

Logs

Les options du menu Logs et l'item "Analyse winboard log" du menu "Special" servent à alimenter des fichiers "journaux". Pas beaucoup d'intérêt pour nous.

Création d'une bibliothèque d'ouvertures

Rival chess dispose de la capacité assez rare de pouvoir construire une bibliothèque d'ouvertures à partir d'une collection de parties au format pgn. Il suffit de lui indiquer un PGN contenant une collection de parties et de régler quelques paramètres classiques (nombre de coups pris en compte, nombre minimum d'ouvertures dans l'échantillon devant être pris en compte…).



Attention
: lorsqu'on crée une bibliothèque, elle écrase celle que contient le répertoire du jeu. N'oubliez pas de lui donner un autre nom avant l'exécution du plug-in.

Ce module fonctionne très bien mais uniquement pour les échecs. Ma tentative de m'en servir pour créer une bibliothèque utilisable avec le shatranj s'est soldée par un fiasco, les mouvements des parties n'étant pas reconnus comme légaux.

En conclusion, Rival Chess est un très bon petit programme, malgré son allure vintage, à l'intérêt renforcé par son aptitude à jouer au shatranj.

Rob Robinson octobre 2021


*Plus de 2300 elo pour la version UCI 64 bits la plus récente.


 
 
 
 
 
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();