Zarkov & Grandmaster Chess - Echecs et informatique sur PC-Windows

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Zarkov et Grandmaster Chess




Zarkov et son successeur Grandmaster Chess partagent le même moteur Zarkov, développé par John Stanback, un "historique" de l'intelligence artificielle pour les échecs. Zarkov était un moteur novateur qui a eu une descendance fructueuse avec GNU Chess d'abord, puis plus tard Wasp, un moteur moderne qui dépasse aujourd'hui les 3200 Elo.



Zarkov
Grandmaster Chess


Zarkov

Zarkov est un ancien jeu commercial sous Dos lancé en 1989, désormais abandonware. Il fonctionne parfaitement avec l'émulateur DosBox. L'apparence et l'ergonomie sont d'époque mais l'interface est très complète. C'est un programme qui a une certaine importance historique car John Stanback  y a expérimenté des techniques d'élagage nouvelles très efficaces permettant au moteur d'analyser plus profondément. Il a également inauguré le principe d'une table de hachage persistante qui permettait au moteur d'éviter les positions s'étant révélées perdantes lors de parties précédentes. De fait, Zarkov était très fort pour son époque, avec un niveau Elo probablement proche de 1900 Elo.  Il avait aussi l'avantage d'être un attaquant, alors que la plupart des autres moteurs étaient attentistes, ne devenant agressifs qu'en contre-attaque. Par contre, défaut typique de l'époque, il s'affaiblit beaucoup en finale.




Comment l'utiliser ?

Pour jouer avec Zarkov, vous devez installer DosBox sur votre ordinateur. Il est gratuit, très fiable et d'emploi facile. Il suffira ensuite de faire glisser le fichier "START.BAT" sur l'icône de DosBox pour que le jeu démarre et fonctionne exactement comme autrefois, sur un antique PC à processeur 80286.  
Attention toutefois :  le réglage de cycle par défaut de DosBox ne permet pas de tirer le maximum du moteur. Le programme est réglé pour que les vieux jeux d'action ne fonctionnent à la vitesse de la lumière. Si vous souhaitez obtenir de Zarkov un bon niveau de jeu, vous devez modifier un paramètre dans le fichier de configuration. Ce n'est vraiment pas compliqué : ouvrez le fichier qui ressemble à "DosBox version x options.bat" et recherchez (Ctrl+F) la chaîne "cycle=". Remplacer "cycle=auto" ou "cycle=xxx" par "cycle=max". Sauvegardez, fermez. Zarkov profitera alors vraiment de la force de vos processeurs.

L'usage de Zarkov est facile et ne nécessite pas de longues explications. Sachez juste qu'un clic de l'oreille droite de la souris fait apparaître les menus.

Téléchargement sur le site du Tchèque Pavel Hase, un incroyable contributeur des échecs libres. Cherchez (Ctrl+F) "Zarkov" dans la page.



Grandmaster Chess

Grandmaster Chess est une version améliorée de Zarkov, commercialisée en 1994. L'interface est nettement moins austère, le programme visant un public plus large. Il propose une  vue 3D simple mais réussie et des jeux de pièces et de plateaux dont beaucoup sont carrément folkloriques. Et super moches !


L'interface en version 2D

Une interface haut de gamme

Malgré tout, Grandmaster Chess est un programme très sérieux, offrant des perfectionnements rares pour l'époque. Par exemple, il est possible de forcer une ouverture particulière, d'ajouter des ouvertures ou d'obliger l'ordinateur à varier davantage ses débuts de partie, quitte à perdre un peu de force.
Autre nouveauté : un mode analyse assez complet (partie ou position), la pondération (Set Pondering, par défaut activé) et un module d'évaluation de votre niveau de force par l'ordinateur (Compute rating). Celui-ci est assez optimiste mais il sera plus précis si vous jouez beaucoup de parties avec GM Chess.
Anecdotique mais rarement vu : un mode "à l'aveugle" (Blindfold Chess), consistant à rendre les pièces invisibles.


Affichage 3D, très primitive

Le moteur, par contre, est une petite déception. C'est une version plus récente du Zarkov, mais il ne semble pas qu'elle soit vraiment meilleure que celle qui équipait le programme Zarkov quatre ans plus tôt. Notamment, le jeu reste assez médiocre en finale. Son niveau de force devrait se situer autour de 2000 Elo.
La nouveauté la plus intéressante de ce côté est l'offre de trois styles de jeu différents : "Active" (le style natif du moteur, très agressif), "Balanced" (équilibré) et "Passive" (jeu plus attentiste et défensif).
La sélection du niveau est simple et directe : nous avons le choix entre cinq level :  beginner, novice, intermediate, expert et grandmaster.
Le time control est très complet : quatre modes tournois préréglés (de 5 à 60 minutes pour 60 coups), ou réglages personnalisés ; ou alors au choix : nombre de coups par minute, temps total pour la partie, nombre de secondes par coup et profondeur fixe...
Très utile également la possibilité d'ajuster les horloges, par exemple pour donner plus de temps au joueur humain.

Téléchargement sur BestOldGame


Version en ligne

Le programme peut aussi être utilisé directement en ligne.

Jouer avec Grandmaster Chess en ligne ?

C'est rapide et simple à mettre en œuvre mais on ne peut pas afficher le plateau en 3D, parce que "No 3D SVGA loaded". Ce qui n'est pas vraiment une grosse perte.


Ce que j'en pense ?

Malgré son âge et sa technologie obsolète, Grandmaster Chess pourrait être utile à des joueurs déjà aguerris, qui trouveront ici un moteur assez intéressant et suffisamment fort, servi par une interface dotée de fonctions que l'on aimerait voir plus souvent sur des programmes freeware beaucoup plus récents. L'ergonomie est bonne et visuellement parlant, c'est correct, bien qu'on ait vu des jeux Dos nettement plus beaux (Power Chess par exemple).

Rob Rob, novembre 2021


 
 
 
 
 
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();