HIARCS - Echecs et informatique sur PC-Windows

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Les programmes

HIARCS
Le programme Dos le plus abouti

En bref



Le britannique Mark Uniacke a commencé à développer HIARCS, acronyme de Higher Intelligence Auto Response Chess System, en 1979. HIARCS 1 pour Dos est sorti en 1992. Le moteur qui l'équipait était vraiment exceptionnel pour l'époque, avec une force voisine de 2000 Elo et un style de jeu équilibré ne permettant pas de distinguer son jeu de celui d'un champion humain. Il n'avait pas de très grandes capacités de calcul mais sa "connaissance" du jeu était considérable et sa recherche très sélective compensait ses faiblesses en force brute.



Par la suite, la force et la qualité du moteur n'ont cessé d'augmenter jusqu'à aujourd'hui - car HIARCS à poursuivi son évolution et reste l'un des plus puissants moteurs d'échecs au monde. Sur la version 7.01 du programme, dernière pour Dos et datant de 1998, HIARCS pointait à 2525 Elo sur un K6-2 450 MHz. Il devrait donc atteindre les 2600 Elo sur nos PC récents.


HIARCS 7 et 7.01

Mon article initial, dans la rubrique "Autres programmes",  commentait HIARCS 1, seule version disponible gratuitement sur le site officiel du moteur. Un Dos de 1992 avec déjà un bon moteur mais d'une utilisation très lourde. Quelle belle surprise de découvrir HIARCS 7 et HIARCS 7.01 dans le pack des 10 meilleurs programmes Dos proposés par Ed Schröder sur son site ! D'autant que si le moteur a fait des progrès considérables par rapport à la version de 92, l'interface aussi a fait un grand bond qualitatif. Fini par exemple les demandes absconses de la V1 pour régler le niveau ; cette fois, les menus sont simples, clairs, d'un usage intuitif... et extrêmement complets ! HIARCS 7 affiche des fonctionnalités très avancées. En résumé :

➤Lecture et sauvegarde de parties,
➤Gestion complète des formats PGN, EPD et CBF (format ChessBase),
➤Editeur de positions moderne, agréable à utiliser
➤Mode d'analyse très complet
➤Outils modernes de navigation dans la partie
➤Gestion très complète des pendules…
➤Modes de réglage variés du niveau de force du moteur
➤Conseil
➤Auto-jeu
➤Pondération on / off
➤Module d'évaluation de votre Elo
➤Trois styles de jeu : normal, solide et agressif
➤Choix étendu de bibliothèques d'ouvertures : bibliothèque "d'amusement" comportant des ouvertures exotiques, bibliothèque "large", "Normal" et enfin de "Tournoi", pour la performance. Il est bien sûr possible aussi de ne pas utiliser de bibliothèque.  



En fait, nous avons sous les yeux ce qui c'est fait de mieux sous Dos, du moins pour le public des joueurs d'échecs aguerris. Car ce n'est clairement pas un programme pour les débutants, les joueurs occasionnels et les amateurs. HIARCS, c'est un peu comme Fritz ou Chessbase : du sérieux, pour joueurs d'échecs expérimentés, pas du fun ! Néanmoins, l'apparence du logiciel n'est pas désagréable.


Téléchargement et installation

Le pack d'Ed Schröder proposant tous les programmes liés ensemble, j'ai extrait le dossier de HIARCS 7 que j'héberge sur mon espace Mega. Que cela ne vous empêche pas d'aller consulter le site du célèbre programmeur hollandais. C'est une mine !

Télécharger HIARCS 7 ?

HIARCS 7 est un programme Dos. Pour le faire fonctionner, nous devons recourir à l'émulateur Dosbox. Si vous n'avez pas encore ce programme, vous devrez l'installer pour faire fonctionner M Chess. C'est un gratuit.

Télécharger Dosbox ?

Décompressez l'archive de HIARCS où vous voulez sur l'ordinateur. Pour le lancer, il suffit de faire glisser l'icône du fichier "HIARCS71.EXE" sur le fichier exécutable de Dosbox (ou simplement un raccourci de ce fichier sur votre bureau). La version 7 est aussi présente (fichier "HIARCS70.EXE") mais le moteur est sensiblement moins fort.

Au premier lancement, l'interface affichera les menus en anglais. Vous pouvez les franciser : menu "View" > "Language". Pour conserver ce réglage, menu  "Options" > "Conserver critères". Et quittez le programme dans les formes : menu "Fichier" > "Quitter".


Pour profiter pleinement de ce programme, il y a encore une petite manip très simple à faire. il faut paramétrer correctement le nombre de cycles par défaut de l'émulateur Dosbox pour bénéficier de la force maximale du moteur. Voir "Réglage optimal de Dosbox".


Rob Rob, avril 2022

 
 
 
 
 
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();