Autres programmes - Echecs et informatique sur PC-Windows

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Programmes


Autres programmes d'échecs




La sélection principale de programmes pour les échecs répondait d'abord à la nécessité de satisfaire tous les publics. Un exemple pour me faire comprendre : Brutal Chess est un logiciel très mauvais joueur et d'un intérêt très limité ; mais sa 3D est belle et c'est un bon adversaire pour enfants ou grands débutants.
Tout programme bénéficiant d'un affichage 3D ou d'un bel aspect a bénéficié d'une prime. Mais du strict point de vue des échecs, nombre de logiciels qui ne sont pas dans la sélection principale ont bien plus d'intérêt que le Chess Titan de Microsoft, somptueux mais assez mauvais joueur et dépourvu de toute fonctionnalité.

C'est pourquoi j'ai ajouté cette page, où sont rassemblés tous les programmes gratuits ou abandonware qui m'ont semblé dignes d'intérêt. Ainsi que tous ceux qui fonctionnent, même s'ils sont mauvais joueurs.  Et également beaucoup de programmes Dos (fonctionnant avec Dosbox), la grande majorité postérieure à 1985 - car la plupart des programmes plus anciens sont en pratique inutilisables aujourd'hui.

Ce que vous n'y trouverez pas :

➤Les produits commerciaux non abandonnés
➤Les shareware trop bridés ou qui cessent d'être fonctionnels après la période d'essai
➤Les logiciels qui ne jouent pas aux échecs dans les règles (ignorant la prise en passant, le roque, qui laisse le roi se faire prendre, etc)
➤Les logiciels ne fonctionnant pas sur les systèmes 64 bits récents, ou qui présentent des dysfonctionnements majeurs (en particulier d'affichage).
➤Les programmes dont l'interface ne peut s'afficher en français ou en anglais.

➤Sauf exception les programmes Dos d'avant 1985.


Parmi tout ce qui reste, il y a des titres vraiment intéressants. D'autres le sont beaucoup moins, mais méritent au moins qu'on signale leur existence. C'est le but de cette page. Chaque fois que j'ai écarté un programme de la sélection principale,  je l'ai conservé dans une archive avec une note assez détaillée, pour me rappeler de ce que j'ai constaté. Cette rubrique n'est guère plus que la mise en forme de ces notes.  

Les programmes qui me semblent les plus intéressants sont signalés par un (+) ou un (++).

Sommaire

Les programmes autonomes

Cette rubrique rassemble actuellement 78 programmes. Elle ne devrait plus grossir à présent qu'à un rythme très modéré.

Programme Dos

La moitié des programmes de cette liste pourrait être considérée comme "historique". C'est pourquoi j'ai réservé ce commentaire à ceux parmi ces logiciels qui ne bénéficient pas d'un "+" ou d'un "++". Ce sont essentiellement des Pc / Dos antérieurs à 1990 mais que tous ceux qui s'intéressent à l'histoire de la progression de l'IA aux échecs devraient connaître.


Battle Chess
Bluebsuh Chess
Chess 88
Chess Genius (++)
Chess Simulator
Chess Tiger Light (+)
Chessmaster 2000 (Historique)
Colossus X Chess (
+)
Chessplayer 2150

Complete Chess System (++)
Cyrus
(Historique)
Diep GUI (+)
Drago
E.T. Chess (+)
EX Chess
Fritz (++)
Idiot Chess
Main
Mephisto Gideon Chess Pro (++)
Mychess
(Historique)
Nero 5

Nova
Now
Rex Chess
(Historique)
Sargon III (Historique)

PowerChess
Psion (Historique)
Siberian (+)
Socrates III (++)
Star Wars Chess
The Fidelity Chessmaster 2100 (+)
WChess
(Historique)
World Class Chess

YChess (+)

Pour mémoire, les programmes Dos de la sélection principale :

Bobby Fischer Teaches Chess
Chessmaster 4000 Turbo
HIARCS 7
(Historique)
Kasparov's gambit
M Chess
Power Chess
Rebel 10 et 12
(Historique)
Sargon V - World Class Chess
Zarkov et Grandmaster Chess


Programmes Windows

Alpha Chess 4
Amusive Chess (+)
Amyan
Arabian Knight
Armageddon Chess II (++)
Babychess (+)
Battle master III
Bukster Chess v. 7
Chess Blitz (+)
Chess Iliescu (+)
ChessBin (+)
Chessie (+)
ChessMaude
Chessterfield i3
Easy Chess Flash
EnkoChess
Flash Chess AI game 2
Free Simple Chess (+)
GALBoard
GChess (ou Giuseppe Chess) (+)
GNU Chess

HellChess

Hotbabe Chess (+)
J2Chess (++)
King of Kings
Mainsworth Chess
Mazette Chess
MiniMaster
Neurosis 3D (++)
Obender (++)
Pax
Pragmatichess (+)
Queen (++)
Rookie
R-Schach, alias Freeware-Chess 3.3 (++)
Rookie
RT Chess
SRV Chess
Stoopid Chess
Toledo Chess 2 (+)
Torq Chess
Waxman (++)
Webdesign Chess
Winchess et Winchess 2 (++)
WJ Chess 2D (++)


Pour mémoire, les programmes Windows de la sélection principale :

Arasan Chess
Brain Game Chess
Brutal Chess
Chenard
Chessology
Chess Titans
Der Bringer
Dreamchess
EG Chess
FLChess
Free Chess
Jchecs
NagaSkaki
Pouet Chess
Rival Chess
Shaag Chess
Simple Chess
Smirf Fullchess
Slow Chess Blitz
Steviedisco 3D Chess
The Kilobyte's Gambit


Les interfaces

Il n'y a pour l'instant que trois programmes dans cette rubrique, qui devrait toutefois grossir un peu dans un proche avenir. Des titres importants manquent encore à l'appel.

Capa Chess
Jose Chess (+)
Tarrasch Chess GUI (++)

Interfaces de la sélection principale :

Arena
ChessV
Crafty Chess Interface
Lucas Chess
Mayura Chess Board
Pychess
Scid vs PC


Réglage optimal de Dosbox

Petites bidouilles pour accélerer les vieux programmes Dos.



Les programmes Dos




Battle Chess 1988



Je me souviens fort bien de ce programme,  qui avait impressionné avec son échiquier 3D et ses figurines animées. Déjà, à l'époque, je n'avais pas trouvé cela très intéressant, d'autant que le moteur de réflexion, développé par P. Wyatt, s'est révélé aussitôt comme très mauvais. De fait, il ne dépassait pas 1200 Elo et n'importe quel joueur connaissant un peu les échecs pouvait en venir à bout facilement. Interplay, l'éditeur du jeu, visait un large public de joueurs occasionnels et avait d'ailleurs obtenu un bon succès commercial, malgré la modestie de son intelligence artificielle. Battle Chess était agréable à utiliser pour un programme de 1988, avec des menus déroulants acessibles du clic-droit de la souris comportant peu d'options : lecture / sauvegarde, mode édition, coup forcé, conseil, undo / redo, 10 niveaux de jeu, vue 2D / 3D et changement de couleur.  




Aujourd'hui, la vue 3D et ses animations font plutôt pitié. Pour jouer on préfèrera d'ailleurs sans hésiter la vue 2D, bien plus confortable.
A noter :
1) Pour lancer le jeu il faut faire glisser le fichier "Chess.exe" sur Dosbox et non le fichier "Go.bat".
2) Quelques années plus tard, Interplay a récidivé avec Battle Chess 4000, équipé d'un moteur beaucoup plus performant, acheté à Chris Whittington. Ce programme n'est toujours pas abandonné et je n'en ai trouvé aucune version en état de fonctionner.


Télécharger Battle Chess 1988 sur mon espace Mega ?

Jouer avec Battle Chess sur DosGameZone ?



Bluebush Chess



En principe je ne retiens pas les programmes Dos antérieurs à 1985 lorsqu'ils n'ont pas un caractère historique. Je ferai une exception avec celui-ci, de 1983, parce qu'il est simple à utiliser et qu'il peut fournir un adversaire amusant à un joueur de petit niveau. Bluebush est assez médiocre, comme tous les moteurs du début des années 80, mais offre tout de même un niveau pratique de 1600 Elo. Son jeu est peu entreprenant mais si vous le menacez il contre-attaquera plutôt que de bétonner sa position. La bibliothèque d'ouvertures existe mais elle est peu fournie.
L'interface est simple, en noir et blanc, le mouvement des pièces étant assuré par déplacement d'un curseur sur l'échiquier. Peu de fonctionnalités sont disponibles : jeu avec les blancs, jeu avec les noirs, auto-jeux, mode édition, huit niveaux de jeu. Il n'est pas possible de sauvegarder une partie en cours.


Télécharger Bluebush Chess sur mon espace Mega ?

Jouer avec Bluebush en ligne sur DosGamesZone ?



Chess 88



Je ne cite ce vieux programme Dos pour mémoire car s'il était utile en 1988, date de sa mise en service, il n'a pour l'heure plus beaucoup d'arguments à faire valoir.  Cela étant dit, Chess 88 fonctionne très bien avec Dosbox. Un petit mode d'emploi s'impose quand même : après avoir indiqué si vous jouez W (white) ou B (black) vous choisissez un niveau de jeu entre 1 (rapide et hyper nul) et 6 (jeu décent pour l'époque : environ 1400 Elo). Le programme semble utiliser une petite bibliothèque d'ouvertures.
Pour déplacer une pièce amenez le curseur dessus et appuyez sur la touche "Suppr". Déplacez le marqueur sur la case d'arrivée avec les touches fléchées et posez la pièce avec "Inser".

Notez que le paramètre "cycles" est réglé sur 888. Avec ça, il ne risque pas d'accélérer ! Si vous utilisez ce programme, ouvrez impérativement le fichier "dosbox-test.conf" (dans le répertoire du programme) avec le bloc-note et cherchez la ligne "cycles = 888" (à peu près au milieu du fichier). Remplacez la par "cycles = max" et ça ira déjà un mieux, question délai de réflexion.


Télécharger Chess 88 ?

Jouer avec Chess 88 en ligne sur RetroGames ?
Jouer avec Chess 88 en ligne sur DosGameZone ?



Chess Genius III à V (++)



Chess Genius est à bien des égards un moteur historique. Développé par Richard Lang au début des années 90 il a été l'un des plus forts et des plus solides de son époque. On se souviendra qu'il a battu Garry Kasparov en partie semi-rapide de 25 minutes à Munich en 1994, en tournant sur un banal Pentium 100 MHz.
Lui ou sa descendance ont par ailleurs équipé les fameuses machines d'échecs dédiées Millenium Chess Genius et Mephisto.
Bien qu'il n'évolue plus depuis longtemps, Chess Genius reste un produit commercial. Toutefois la version Dos a été versée au domaine public.

Moteur fort et équilibré

Le moteur tirait sa force exceptionnelle pour l'époque de sa recherche sélective, particulièrement efficace. Le moteur était capable d'élaguer très rapidement les branches non-productives, ce qui lui permettait d'explorer beaucoup plus profondément que les moteurs concurrents. C'est ce qui explique en particulier son aptitude à trouver de bons coups en partie rapide ou blitz, mais aussi son niveau de force général.
Autre trait remarquable du Genius : il était particulièrement bon en finale alors que les moteurs de l'époque voyaient généralement leur force s'amoindrir fortement dans cette phase du jeu.
Côté style, enfin, nous avons un jeu assez positionnel, d'apparence humaine. Le Genius a parfois été qualifié de petit Karpov.



Interface très riche en fonctionnalités

Clairement, Chess Genius s'adressait à un public de véritables joueurs d'échecs. L'interface est compacte, assez pratique (même aujourd'hui), très riche en fonctionnalités et traduite en plusieurs langues, dont le français. Je souligne particulièrement la possibilité de choisir entre six styles de mouvements d'ouvertures ("Normal", "Humain", "Gambit", "Classique", "Moderne" et "Blitz") et trois styles de jeu pour le moteur : "Actif", le style par défaut de Chess Genius, "Solide", jeu davantage positionnel et défensif, et "Risqué", jeu plus offensif et aventureux.
Par contre, rien pour le fun, à part la possibilité de changer la couleur de l'échiquier.  C'est du sérieux, pas du clinquant !

Comment l'utiliser ?

Pour jouer avec Chess Genius, vous devez installer DosBox sur votre ordinateur. Il est gratuit, très fiable et d'emploi facile. Il suffira ensuite de faire glisser le fichier "cg3dos" sur l'icône de DosBox pour que le jeu démarre et fonctionne.

Attention toutefois :  le réglage de cycle par défaut de DosBox ne permet pas de tirer le maximum du moteur. Si vous souhaitez obtenir de Chess Genius un bon niveau de jeu, vous devez modifier un paramètre dans le fichier de configuration. Ouvrez le fichier qui ressemble à "DosBox version x options.bat" et recherchez (Ctrl+F) la chaîne "cycle=". Remplacer "cycle=auto" ou "cycle=xxx" par "cycle=max". Sauvegardez, fermez.

Au total, nous avons un vieux programme Dos solide et encore très utilisable et un très bon moteur au jeu équilibré, qui pourra être utile à des joueurs d'échecs déjà expérimentés, qui ne seront pas rebutés par son âge et son apparence vieillotte.

Télécharger Chess Genius III ?

Il est possible aussi de jouer avec une version en ligne depuis un navigateur internet sur le site RetroGames...

Jouer avec Chess Genius III depuis RetroGames ?


Important

En cherchant sur le site d'Ed Schröder une version Dos de Rebel, je suis tombé sur un pack des 10 programmes Dos que le célèbre programmeur hollandais estime être les meilleurs. Sans surprise, Chess Genius est parmi eux. Plus surprenant, alors que les ayant-droit de Chess Genius ne proposent sur le site officiel que la version III, Ed nous livre toute la collection, de CG 1 à CG 5. Il faut préciser que Chess Genius V a été commercialisé également en version pour Windows 3.1, mais elle ne fonctionne pas sur Windows 64 bits récent. C'est donc une très bonne surprise.
Heureusement pour moi, il n'a pas été nécessaire que je réécrive entièrement la section consacrée à Chess Genius III car l'interface Dos de la version V, à un détail infime près, est exactement identique. La seule différence provient du moteur, qui est évidemment plus puissant.

Les 10 programmes étant imbriqués les uns dans les autres, j'ai extrait Chess Genius de l'ensemble et je le propose sur mon espace Mega. C'est plus simple.


Télécharger Chess Genius sur mon espace Mega ?

Pour utiliser CG V, faites glisser l'exécutable "CG5.EXE" sur l'icône de Dosbox (ou lancez l'une des autres versions : "CG1.EXE", "CG2.EXE", "CG3.EXE", "CG4.EXE"). Les bibliothèques sont communes.



Chess Simulator



Infogrames a commercialisé sous le nom de Chess Simulator le programme Chessplayer 2150 de Chris Whittington et de sa société Oxford Softworks. Les différences sont cosmétiques. L'interface est identique sauf sur deux points : le choix des couleurs, plus agréables sur la version Infogrames, et des pièces, différentes et, selon moi, plus jolies que celle de CP 2150. Il y a aussi un plus grand choix de jeux de pièces alternatifs. Par contre l'interface ne peut pas être francisée et, bizarrement, la souris n'est pas prise en compte - alors qu'elle l'est avec Chessplayer 2150. Rien de grave puisque la méthode "déplacement d'un curseur avec les touches fléchées" est finalement plus pratique. Du moins sur l'échiquier 3D.


Télécharger Chess Simulator ?

Jouer avec Chess Simulator depuis DosGameZone ?



Chess Tiger Light (+)



Chess Tiger, du français Christophe Théron, était un programme d'échecs commercial lancé en 1996-97 pour PC. Il était doté d'un moteur d'échecs de grande qualité pour l'époque : très fort (plus de 2350 elo sur une machine standard), bon en tactique, bon en stratégie et réputé pour être l'un des meilleurs programmes au monde en finale - à une époque où la plupart des moteurs connaissaient une chute de force importante dans ce compartiment du jeu.
Au début des années 2000, Chess Tiger a cessé d'évoluer en tant qu'application pour PC mais a continué sa carrière comme moteur pour les interfaces Fritz et Chess Assistant.  Puis Chess Tiger a poursuivi son chemin jusqu'à aujourd'hui sous la forme d'applications pour appareils mobiles Apple (iPhone, iPad, etc).


Malheureusement, les propriétaires de Chess Tiger restent arc-boutés sur leurs droits. A part une version ultra-confidentielle pour PalmOs, rien d'un tant soit peu récent n'est accessible gratuitement. Seule une version "light" du Chess Tiger de 1997 est considérée comme Freeware. Bien sûr, c'est une vieille application sous Dos qu'il faudra employer avec l'émulateur Dosbox. On ne peut pas dire que l'ensemble soit fun mais Chess Tiger Light fonctionne parfaitement avec Dosbox et l'ergonomie est excellente. Utiliser le logiciel est facile et confortable, ce qui n'est pas toujours le cas avec ces vieux programmes Dos.

L'essentiel des fonctionnalités est présent : jeu avec les blancs ou les noirs (l'échiquier pivote automatiquement si vous prenez les noirs), changement de camp en cours de partie, sauvegarde / lectures de parties (format non-standard), navigation complète dans la partie en cours (avec undo-redo)  et coup forcé de l'ordinateur. Les outils d'études sont inactifs (version "light" !) mais le programme vous indique quand même quelle ouverture est en train d'être jouée.



Pour déterminer le niveau du moteur, trois possibilités : définir une profondeur de recherche fixe, choisir un temps de réflexion par coup en seconde (le meilleur choix) ou déterminer un temps pour toute la partie en une, deux ou trois séquences.  
On ne peut pas accéder aux réglages fins du moteur (version "light" !).

Malgré ces limitations, j'estime que Chess Tiger est un programme qui mérite l'attention des joueurs aguerris, lesquels pourront compter sur un moteur de qualité, véloce pour son âge et qui, sur une machine récente et avec un temps de réflexion suffisant, devrait offrir un niveau de 1800 à 1900 Elo.

Attention : il faut paramétrer correctement le nombre de cycles par défaut de l'émulateur Dosbox pour bénéficier de la force maximale du moteur. Voir "Réglage optimal de Dosbox".


On trouve Chess Tiger Light sur le site de l'excellent Pavel Hase. Cherchez "Chess Light Tiger" dans la liste de programmes. Ou sur DosGameZone, où on peut aussi lancer Chess Tiger Light en ligne.




Chessmaster 2000 (Historique)



Chessmaster 2000 a été le tout premier Chessmaster de la série. Commercialisé en 1986, il a été d'emblée salué comme une réussite, y compris par les bons joueurs et les professionnels des échecs. Le moteur de David Kittinger, une évolution majeure de MyChess II, était excellent pour l'époque : fort (2000 Elo) rapide, équilibré et au jeu d'apparence humaine. L'interface était par ailleurs très riche en fonctionnalités et pouvait contenter aussi bien les joueurs novices que les plus expérimentés. Toutefois, l'informatique évoluant vite, deux ans plus tard a été diffusé The Fidelity Chessmaster, une version dont l'interface a été nettement améliorée, mais avec le même moteur - du moins pour la version PC (la version Apple avait, elle, un moteur Sargon III). Pour la commodité d'usage et le plaisir des yeux, The Fidelity Chessmaster est nettement préférable. Toutefois, j'ai pensé utile d'évoquer Chessmaster 2000, pour son côté historique.



On trouve le programme avec son manuel anglais sur le site My Abandonware (en version PC, Mac, Amstrad CPC, Apple II et Atari 8 bits), sur DosGameZone (trois versions dont une version améliorée de 1988).

Télécharger Chessmaster 2000 sur My Abandonware ?
Télécharger Chessmaster 2000 sur DosGameZone ?
Télécharger Chessmaster 2000 sur RetroGames ?

On peut joueur depuis un navigateur Internet depuis :

DosGameZone
RetroGames



Colossus X Chess  (+)



Commercialisé en 1990, Colossus Chess était le dernier d'une série de programmes d'échecs développés par le programmeur anglais Martin Bryant pour tous les ordinateurs personnels des années 80. Le moteur Colossus, qui s'appuyait sur une bibliothèque d'ouvertures comportant plus de 11.000 positions, était très fort pour l'époque. Il a été l'un des premiers à continuer à réfléchir pendant que le joueur humain prend son temps pour jouer - ce qui augmentait beaucoup sa puissance. Sa force devrait approcher les 2000 Elo.
En 1990, les échiquiers 3D impressionnaient beaucoup. Aujourd'hui, on les trouve horribles, avec leurs couleurs criardes et leurs vilains effets d'escalier. On lui préfèrera sans hésiter le bon vieux échiquier 2D.



Pour un jeu Dos de 1990, l'ergonomie de Colossus X est plutôt bonne. Le programme gère la souris et même s'il est peu lent, c'est mieux que le clavier. Côté fonctionnalité, nous avons le minimum. Mais pour 1990, c'était très bien !

➤Affichage 2D / 3D
➤Avec ou sans notation
➤Orientation (vue droite, gauche, haut ou bas)
➤Trois jeux de pions alternatifs, tous hideux
➤Sauvegarde et chargement de parties
➤Pondération on / off
➤Undo / Redo
➤Time contrôle assez complet, avec possibilité de choisir des conditions différentes pour les joueurs humains.
➤Mode problème (exercices de mats en 2 à 8 coups).

Colossus X étant un programme Dos, nous avons besoin de Dosbox pour le faire fonctionner. Par bonheur, on letrouve Colossus X Chess en version automatisée - c'est-à-dire incorporé à une version de Dosbox - sur le site Abandonware France.

Télécharger Colossus Chess en version automatique ?

Système anti-piratage : au démarrage, le programme vous demande quel est le caractère x de la page y. Référez-vous à la grille ci-dessous pour le trouver (chaque groupe rassemble 10 caractères).



Attention : il faut paramétrer correctement le nombre de cycles par défaut de l'émulateur Dosbox pour bénéficier de la force maximale du moteur. Voir "Réglage optimal de Dosbox".

On peut aussi jouer avec le jeu depuis un navigateur Internet sur PlayOld.games


Chessplayer 2150



Chessplayer 2150 a été développé par Chris Whittington  et commercialisé en 1989 par sa société Oxford Softworks. Le programmeur britannique produira quelques années plus tard deux excellents titres : Complete Chess System (voir ci-dessous) et Chess System Tal, un programme simulant avec une véracité reconnue le jeu de Mikhail Tal. Chessplayer 2150 proposait une vue en 3D isométrique assez agréable à utiliser, gérait la souris et offrait des fonctionnalités assez avancées pour l'époque : rotation de l'échiquier et changement de côté, sauvegarde / lecture de parties, time control assez complet (possibilité de fixer un temps différent pour l'ordi et le joueur humain), undo, conseil, évaluation du niveau du joueur...
Quant au moteur, il était  loin d'être nul, avec une niveau de force supérieur à 1900 Elo. Il pourra fournir occasionnellement un sparring partner intéressant aux joueurs qui n'ont pas peur des oldies des années 80.  


Télécharger Chessplayer 2150 sur mon espace Méga ?

Jouer avec Chessplayer 2150 en ligne sur RetroGames ?
Jouer avec Chessplayer 2150 en ligne sur DosGameZone ?

A noter : le même programme, à quelques détails près, a été commercialisé sous le nom de Chess Simulator par Infogrames. Voir "Chess Simulator".




Complete Chess System (++)



Commercialisé par Oxford Softworks en 1993 pour PC et Commodore Amiga, Complete Chess System était le quatrième programme de Chris Whittington, l'un des meilleurs programmeurs de moteurs d'échecs des années 80 et 90.  La philosophie de Whittington consistait à privilégier la qualité du jeu du moteur en favorisant l'encodage de connaissances d'échecs plutôt que les capacités de calcul et la rapidité de la recherche. Il obtenait des moteurs qui n'étaient pas les plus forts du moment mais dont le jeu ressemblait davantage à celui d'un joueur humain. Le moteur de Complete Chess System atteignait tout de même le niveau respectable de 2000 Elo sur les machines de l'époque.


La vue 3D, assez réussie...

Aujourd'hui abandonware, Complete Chess System fonctionne parfaitement avec l'émulateur Dosbox. Le site Abandonware France en propose une version "Automatique", ce qui veut dire que le vieux programme, encapsulé dans l'émulateur DosBox, s'installe comme un programme Windows...
Graphiquement parlant, on a vu bien pire de cette époque. L'aspect, assez neutre, ne pique pas les yeux. Bien que très ancien, le programme, entièrement francisé, est d'un usage assez aisé. Les fonctionnalités sont nombreuses :

➤Lecture (Alt + L) /Sauvegarde de parties
➤Vue 2D / Vue 3D (Alt + D)
➤Affichage des coordonnées (on/off)
➤Vue d'ensemble (navigation dans la partie, Alt + Z)
➤Orientation de l'échiquier (haut, bas, gauche et droite)
➤Suggestion de coup (Alt + H)
➤Test d'évaluation Elo. 5 séries d'exercices permettent d'évaluer grossièrement votre niveau de force.
➤Paramétrage de l'acceptation de nullité par le moteur.
➤Possibilité d'annoter une partie (Alt + C)
➤Changement de camp (Alt +S)
➤Jeu "solitaire" (auto-jeu) ou avec "superviseur"
➤Réglage du temps attribué au joueur et à l'ordinateur
➤Undo/Redo (Alt + B et Alt + E)
➤Mode d'édition (menu "Changer" et menu "Pièces"). Ce module est moyennement pratique mais utilisable.

➤Réglage fin du choix de l'ouverture. Ce module est par contre un modèle du genre. Nous avons un grand choix de possibilités : forçage manuel d'une ouverture (environ 150 ouvertures proposées), choix entre ouvertures populaires, ouvertures les plus efficaces ou choix aléatoire, avec réglette de réglage entre ouvertures communes et ouvertures rares...

➤Gestion de bases de parties. Le logiciel est livré avec 13 fichiers de parties. Le premier est une démo ne contenant qu'une douzaine de parties. Les 12 suivants en contiennent environ 1500 chacun, sauf la dernière, qui n'en a que 274. Ce qui fait pas loin de 17.000 parties, exclusivement de la fin des années 80 et du début des années 90. Là, par contre, on est loin de la souplesse d'utilisation de logiciels plus modernes.

➤Le réglage de force est un peu baroque. On y accède depuis le menu "Spécial" > "Régler temps" (ou Alt + T). A partir de là il faut choisir entre fort et faible.
Si l'on choisit "fort", on est appelé à régler le temps par coup en seconde dans l'une des cinq catégories proposées (Tournoi, Égalité, Blitz, Moyenne, Infini).
Si l'on choisit "faible", il faut sélectionner un niveau entre 1 et 10.

Vos sauvegardes et exportations se trouvent dans le sous-répertoire "C/GAMEFILE" du programme.  Malheureusement,  tous les formats proposés sont non-standard.

Télécharger Complete Chess System sur Abandonware France ?

Jouer avec un navigateur Internet depuis le site DosGameZone ?


Réglages des cycles de Dosbox


Il faut paramétrer correctement le nombre de cycles par défaut de l'émulateur Dosbox pour bénéficier de la force maximale du moteur. Voir "Réglage optimal de Dosbox".



Cyrus (Historique)



Cyrus est un programme Dos de 1985. Il tourne très bien avec Dosbox mais l'ergonomie est vraiment d'un autre âge. Par contre, le moteur de Cyrus est l'un des meilleurs de cette époque. Même aujourd'hui, il se défend encore assez bien. Évalué à 1900 Elo sur un Pentium 200 Mhz, il devrait être sensiblement plus rapide aujourd'hui et offrir un adversaire coriace et de qualité à bien des joueurs aguerris. Son talon d'Achile ? Il n'est pas très à l'aise dans les positions fermées.  
Cyrus a été développé par l'anglais Richard Lang, l'un des meilleurs programmeurs de moteurs d'échecs des années 80 et 90 et auteur quelques années plus tard de l'excellent Chess Genius, qui doit beaucoup à Cyrus et qui évolue toujours aujourd'hui.
Côté aspect graphique, le programme proposait une représentation 3d de l'échiquier plutôt pas mal pour l'époque et surtout utilisable sans trop de difficulté. L'affichage 2D est correct bien qu'assez laid.



Comme dit plus haut, l'ergonomie du logiciel est conforme à l'époque, c'est-à-dire pas terrible. Mais on a vu bien pire. Pour déplacer une pièce, il faut sélectionner une case en déplaçant le curseur avec les flèches, valider par "Entrée", déplacer le curseur vers la case d'arrivée et valider à nouveau avec "Entrée".  Ça passe encore mais l'usage des outils avancés (éditeur de position, mode problème, gestion des horloges...) est vraiment fastidieux. Pour les courageux, voici les principales touches utiles :


N = nouvelle partie
T = Affichage 2d / 3D
I = Rotation de l'échiquier
L = Choix du niveau (entre 1 et 16)
M = force le moteur à jouer
- et + = undo/redo
PgUp et PgDn = avant/arrière dans la partie (pas de changement sur le plateau, les coups s'affichent juste dans la zone de notification)
F1 = aide
F2 = mode édition (quasiment inutilisable)
F3 = affichage des coups et bilan d'étape
F4 = Mode problème (des positions à résoudre selon six niveaux de difficultés)
F5 = Horloge
F6 = Gestion des fichiers
F7 = Imprimer

Pour le moteur de Richard Lang, historiquement important.

Attention : il faut paramétrer correctement le nombre de cycles par défaut de l'émulateur Dosbox pour bénéficier de la force maximale du moteur. Voir "Réglage optimal de Dosbox".

Cyrus à quasiment disparu d'Internet mais Pavel Hase le propose encore sur son site.

On peut aussi jouer avec un navigatuer Internet depuis le site RetroGames ou le site DosGameZone.


Diep GUI (+)



Le moteur Diep, développé par le néerlandais Vincent Diepeveen, a été l'un des meilleurs moteurs d'échecs du monde jusque dans les années 2004-2005. Son développement s'est poursuivi jusqu'en 2012 mais il a été distancé par des moteurs de conception plus récente. Sa côte Elo la plus élevée a été je crois de l'ordre de 2600 Elo en partie standard.
Le parti-pris de l'auteur, lui-même joueur d'échecs de haut niveau, était de faire ingurgiter à son moteur le plus de connaissances positionnelles possible. Il ne calculait pas très profondément mais sa position était très solide et son jeu de grande qualité.
Malheureusement, cet engine était un produit commercial et l'auteur n'a jamais voulu qu'il puisse être diffusé gratuitement, comme abandonware. Il a fait supprimer les liens qui proposait en téléchargement le moteur en version Winboard. Il ne reste que cette vieille édition de 1994, sous Dos, qui présente un intérêt limité. Elle fonctionne toutefois très bien en association avec DosBox.

Attention : il faut paramétrer correctement le nombre de cycles par défaut de l'émulateur Dosbox pour bénéficier de la force maximale du moteur - environ 1700 Elo. Voir "Réglage optimal de Dosbox".

Pour les curieux et les amateurs de moteurs historiques.  

Télécharger Diep GUI sur mon Espace Mega ?

Jouer avec Diep et un navigateur Internet depuis DosGameZone ?




Drago



Ce programme Dos a été développé en assembleur par Stefano Gemma, un informaticien italien qui l'a diffusé en freeware à partir de 1993.  Le moteur Drago avait la réputation d'explorer l'arborescence à une vitesse impressionnante pour l'époque mais la rusticité de son évaluation et l'absence d'une routine d'évaluation des positions tranquilles limitait sa force à 1300-1400 Elo. Pour un gratuit de 1993, c'était déjà très bien.
L'interface change un peu de ce que l'on a l'habitude de voir. La souris est gérée mais il n'y a aucun menu. Les rares fonctionnalités sont accessibles depuis une série de boutons intitulés en italien :
Bouton "Muovi" : force le coup ou le démarrage de la partie, que les noirs ou les blancs soient au trait.
Bouton "Gioca" : auto-jeu
Bouton "Esci" : quitter
Bouton "Riparti" : nouveau jeu
Les boutons ">" et "<" permettent de naviguer dans la partie.
Le bouton avec la flèche qui tourne provoque la rotation de l'échiquier.
Les boutons "+" et "-" règlent de niveau de force (entre 2 et 12). Mais dès le niveau 6, ça commence à ramer sérieusement !
Les coups de la partie sont sauvegardés dans un fichier mais l'interface ne les utilise pas. Il n'y a donc aucun moyen de sauvegarder la partie. Autre limitation : la promotion ne peut se faire qu'en dame.
A noter : Drago a été le précurseur d'une lignée de programmes et de moteur d'échecs intéressants, pour Windows : Sabrina, Raffaela, Freccia et Scacchi.


Télécharger Drago sur le site de l'auteur ?



E.T. Chess (+)



Eric Triki est l'auteur d'un bon moteur, E.T.Chess, dont la version la plus récente est conséquente puisqu'elle approche les 2700 Elo. E.T.Chess a besoin d'une interface graphique pour fonctionner (Arena  ou  Lucas Chess par exemple) mais Triki propose également une très vieille version intégrée à une interface sous Dos. Elle fonctionne assez bien avec DosBox mais l'aspect comme l'ergonomie datent des années 90. Et bien sûr, le moteur est très inférieur à celui d'aujourd'hui, en force et en qualité de jeu. Son niveau maximal se situe aux alentours de 2000 Elo (en lui laissant le temps de réfléchir) et il n'est pas très bon en finale. Il n'en reste pas moins que ce vieux ET Chess est un bon et amusant sparring partner pour joueurs de force moyenne.  
Le réglage de force est un peu baroque. Le niveau est déterminé uniquement par la profondeur de recherche mais en combinant deux approches, l'une positionnelle, l'autre tactique, sur une échelle de 1 à 16. C'est la grande originalité de ce programme.  


Si "Stratégie" est fixée à 4 et "Tactique" à 6 alors le programme explorera l'arbre des coups sur une profondeur de quatre demi-coups puis cherchera des combinaisons tactiques allant jusqu'à six demi-coups de plus. La profondeur de recherche atteindra au total 10 demi-coups. Ce système permet de jouer sur le style du moteur. En diminuant la réflexion tactique et en augmentant la réflexion stratégique, par exemple 6 pour 4, on obtiendra un jeu davantage positionnel.
L'auteur indique qu'il faut éviter d'abaisser le niveau tactique à 1, sous peine d'un affaiblissement important du moteur et éviter également de l'augmenter au-delà de 6. Cela ralentit beaucoup le programme et lui permettra peut-être de trouver des séquences intéressantes mais abaissera son niveau global. C'est une autre façon de dire E.T. Chess n'est pas un moteur très puissant en calcul et qu'il a naturellement un style beaucoup plus positionnel que tactique.

Télécharger ET Chess sur les pages de l'auteur ?

Pour lancer le jeu sous DosBox faire glisser l'icône du fichier "et_chess.bat" sur l'icône de DosBox (voir la page sur DosBox).
Pour moi, avec le réglage par défaut de la taille de transposition, le programme refusait de démarrer pour cause de manque... de mémoire ! J'ai ouvert le fichier "BOARD.txt" et dans la rubrique "tables de transposition" j'ai remplacé @5 par @4. Au lieu d'avoir une hashtable de 32 Mo, je n'ai droit qu'à 16 Mo mais c'est suffisant pour obtenir un bon niveau de jeu car E.T.Chess ne remplit pas très vite les tables.
Vous pouvez néanmoins pousser la taille de la table de transposition jusqu'à 40 Mo. A son niveau maxi, le moteur  répondra mieux. Il y a juste une petite bidouille à faire :
1) Portez d'abord dans le fichier "BOARD.txt" la table au niveau six : "@6".
2) La mémoire vive émulée de DosBox étant fixée par défaut à 16 Mo, il faut l'agrandir : ouvrez le dossier de l'émulateur et repérez le fichier  appelé "dosbox-0,7x.conf". Affichez-le avec le Wordpad et cherchez  le paramètre "memsize", au 1er quart de la page. Donnez "64" comme valeur à ce paramètre. Lorsque vous redémarrerez E.T. Chess, la hastable sera automatiquement portée à 40 Mo, valeur confortable pour un moteur de cette puissance.

Attention : il faut paramétrer correctement le nombre de cycles par défaut de l'émulateur Dosbox pour bénéficier de la force maximale du moteur. Voir "Réglage optimal de Dosbox".



EX Chess



EX Chess a été développé par un astrophysicien américain, Dan Homan, programmeur de jeu d'échecs amateur à ses heures de loisir.  Mis à disposition du public sous licence libre GNU dès 1998, EX Chess était certainement un cran nettement en dessous des meilleures productions commerciales de l'époque ; mais pour un gratuit c'était un très bon programme, doté d'un moteur fort et de qualité - lequel a d'ailleurs continué à évoluer comme moteur autonome jusqu'en 2017, date à laquelle il atteignait 2970 Elo au classement CCRL 40/15.


L'ergonomie du programme n'est pas à la dernière mode de 1998 et l'apparence est tout juste passable mais on peut s'en servir sans s'arracher les cheveux. Si la souris est bien gérée, il n'y a pas de pointeur et aucun menu. Pour sélectionner une commande il faut la saisir au clavier. Ça marche même lorsque la souris est bloquée sur l'échiquier. Commencez par "help" et vous obtenez la liste des commandes (voir ci-contre).  Comme vous pouvez le voir, les fonctions essentielles sont présentes : rotation de l'échiquier et jeu avec les noirs, sauvegarde, conseil, bibliothèque d'ouvertures, pondération, undo/redo, 10 niveaux de jeu.  En résumé, un bon petit Dos qui mérite de ne pas être oublié.



Télécharger EX Chess sur mon espace Mega ?

Jouer avec EX Chess en ligne sur DosGamer ?



Fritz 2 et Fritz 3 (++)



Fritz est un moteur historiquement important. Initialement, il découle de Quest, un moteur développé par le néerlandais Frans Morsch, en partenariat avec son compatriote Ed Schröder, autre grand nom de la programmation de moteurs d'échecs. Lorsque la société allemande Chessbase lui commanda un moteur d'échecs pour son interface, Frans Morsch développa Fritz à partir de Quest en un temps record ; Mathias Feist assura son portage vers Dos puis Windows. Pendant un temps, Fritz sera le nouveau nom de l'interface puis, Chessbase réapparu et le moteur Fritz en devint naturellement son moteur standard.  

Fritz s'est révélé d'emblé comme un excellent moteur d'échecs. En 1992, la version 2 avait réussi à battre Garry Kasparov en partie blitz, ce qui était déjà un évènement exceptionnel. Sa force dépassait les 2000 Elo. Il déployait un style positionnel bien maîtrisé et il était très bon en finales, en particulier en finales de tours et de fous.

Le programme, graphiquement très simple mais pas désagréable à l'œil, offrait un contenu proches des premières versions de Chessbase, avec le moteur Fritz en plus ; autrement dit, il s'adressait exclusivement à une clientèle de joueurs sérieux. Fritz 2 possédait une database de 570 parties, chargée par défaut, et des outils de gestion assez puissants pour l'utiliser (menu F5 "Database"). Ainsi qu'une petite base de positions tactiques à résoudre (F5 "Database" > "Change database" ou "Alt + D").


Téléchargement et installation

Programme Dos, Fritz 2 fonctionne avec l'émulateur Dosbox. On trouvera sur le site Abandonware France Fritz 2 en version totalament automatisée, c'est-à-dire déjà couplé à Dosbox. Le programme s'installe et se lance comme une application Windows.

Télécharger Fritz 2 sur Abandonware France ?

Attention : il faut paramétrer correctement le nombre de cycles par défaut de l'émulateur Dosbox pour bénéficier de la force maximale du moteur. Voir "Réglage optimal de Dosbox".



La database de Fritz 2 contient 570 parties de grands maîtres.

Jouer avec Fritz

Avant de lancer une partie, il faut choisir un niveau ou un type d'épreuve pour l'ordinateur : menu "Levels" (ou F4). Toutes les possibilités habituelles sont offertes : choisir un temps en secondes ou minutes pour chaque coup du moteur, déterminer une profondeur de recherche fixe, choisir des conditions de tournois...
C'est dans ce menu que vous devez aussi décider quelle bibliothèque d'ouvertures vous allez utiliser : la bibliothèque de tournois ("Match book"), resserrée autour de quelques ouvertures très performantes ou la bibliothèque "Standard", plus variée.
A noter :
Fritz gérait déjà la pondération. Par défaut, il réfléchit toujours quand vous préparez votre coup. Pour la désactiver : "Alt + S" et dégriser "Permanent brain".

Pour lancer la partie : F3 "Board" > "New game" ou "Alt + N".

Aides diverses

Affichez les menaces sur les pièces : F6 "Options" > "Threatened pieces".  Si cette option est activée les pièces clouées ou menacées sont mises en évidence par des couleurs ou des hachures.
Conseil : F2 "Moves" > "Hint" ou "?" (la pièce à jouer avance puis revient à sa position initiale)
Coup forcé : F2 "Moves" > "Move!" (ou touche "Espace"). L'ordinateur joue le 1/2 coup, quel que soit le camp au trait.
Coup complet : F2 "Moves" > "Execute hint" ou "!". L'ordinateur joue le 1/2 coup de chaque camp.
Montrer une menace : F2 "Moves" > "Show threat" ou "X".
Rotation de l'échiquier : F3 "Board" > "Flip board" ou "Alt + F".

Il est possible aussi de jouer avec Fritz directement sur le site RetroGames.


Fritz 3



J'ai découvert Fritz 3 sur le site d'Ed Schröder. Par chance, presque tout ce qui a été écrit ci-dessus pour Fritz 2 est valable pour Fritz 3. En effet, bien que commercialisé en 1995, l'interface de la v3 est pratiquement identique. Le programme bénéficie par contre d'un moteur nettement plus puissant, qui a remporté le championnat du monde d'échecs par ordinateur à Hong Kong et avait réussi à battre Deep Blue alors qu'il n'était exécuté que sur un banal micro-ordinateur grand public. Sa force est probablement au moins de 2300 Elo. Le style aussi me parait plus incisif...

Je propose Fritz 3 sur mon espace Mega car
Ed Schröder offre le logiciel intégré dans un pack de ce qu'il estime être les 10 meilleurs programmes d'échecs Dos.

Télécharger Fritz 3 ?



Idiot Chess



Un Dos de 1998, commercialisé un temps en Shareware par MetalSoft. Le nom du programme n'est pas très engageant. Cependant si le moteur de réflexion n'est pas extraordinaire il n'est pas complètement idiot non plus, à ce qu'il semble, avec un niveau de jeu de l'ordre de 1700 Elo. Fonctionnalités : rotation du plateau, undo/redo, sauvegarde et lecture, coup forcé, recherche de mat, time control sommaire, mode éditeur.
Aspect agréable, ergonomie passable.


Téléchargement et jeu en ligne sur DosGamzZone



Main Chess



Ce programme a été développé en 1998 par Allen Doucette, de l'université canadienne d'Acadia, dans le cadre d'un projet d'ingénierie informatique. Les étudiants avaient deux mois pour rendre leur travail. C'était peu pour avoir un bon moteur d'échecs - pas assez par exemple pour mettre en place une table de hachage, laquelle aurait permis à Main Chess d'explorer davantage en profondeur.  Et pourtant on peut dire que le résultat était probant. Selon Allen Doucette, un temps de réflexion de trois minutes par coup donnait au moteur une force de 2000 Elo ; et encore 1850 Elo à 10 secondes par coup.
Main Chess est fort en calcul mais relativement médiocre en connaissance positionnelle. C'est sur ce terrain qu'on peut le battre, indique l'auteur...
L'interface est plus fun que ce à quoi on est habitué mais elle est très sommaire. La souris n'est pas gérée et il n'y a aucune fonctionnalité. Au démarrage on choisit entre une partie contre l'ordinateur avec les blancs, avec les noirs, un auto-jeu ou une partie humain vs humain ; puis un niveau de jeu. Le choix est assez large : cinq niveaux pour débutants avec affaiblissement aléatoire, sept niveaux au temps par coup en seconde, de 1 à 180 secondes, et six niveaux de profondeur de recherche, de un à six coups. Plus un niveau de temps infini.
Lorsque l'ordinateur à fini de réfléchir, il affiche le coup qu'il a sélectionné parmi tous les coups possibles. Tapez "Enter" pour qu'il le joue.


Télécharger MainChess sur le site d'Allen Doucette ?



Mephisto Gideon Chess Professional (++)



Voilà un bel oldy ! Car derrière le nom de Mephisto Gideon se cache le célèbre moteur Rebel du hollandais Ed Schröder*. Pour mémoire, Rebel, qui a gagné le championnat du monde d'échecs par ordinateur de 1991, a équipé toute une lignée d'ordinateurs d'échecs Mephisto, de la société allemande Hegener & Glaser - laquelle est précisément celle qui a édité ce programme. Mais le moteur a été également commercialisé intégré dans un logiciel d'échecs pour TRS-80, Apple II puis PC-Dos et PC Windows.

<- Jeu de pièces alternatif

Celui que nous avons sous les yeux a été commercialisé en 1993. A l'époque, Gideon-Rebel est l'un des tous meilleurs moteurs d'échecs du moment, avec un niveau Elo supérieur à 2100 Elo. Sa fonction d'évaluation inclut beaucoup de connaissances d'échecs, ce qui lui donne un jeu positionnel solide. C'est particulièrement vrai pour les fins de partie, faiblesse des moteurs du début des années 90. Enfin, Schröder a toujours bataillé pour que le style de ses moteurs s'approche le plus possible du jeu humain. C'est sa marque de fabrique.  Ainsi, même aujourd'hui, ce Mephisto Gideon reste un très agréable sparring partner pour joueurs avancés.


Téléchargement et mise en route

Ed Schröder propose son vieux programme sur son site perso.  Télécharger Mephisto Gideon sur le site d'Ed ?

Pavel Hase le propose également. Les couleurs de l'interface sont différentes mais c'est le même programme, dans la même version.  Télécharger Mephisto Gideon sur le site de Pavel Hase ?

Vieux programme Dos, Mephisto Gidéon a besoin d'un émulateur Dos pour fonctionner.  Dosbox, logiciel gratuit, est vraiment parfait. C'est une version non-automatisée, il vous faudra donc faire glisser l'icône de l'exécutable "GIDEON.EXE" sur l'exécutable de Dosbox ou sur un raccourci de ce fichier.
Attention : il faut paramétrer correctement le nombre de cycles par défaut de l'émulateur Dosbox pour bénéficier de la force maximale du moteur. Voir "Réglage optimal de Dosbox".

Quelques infos utiles

La première chose à faire est de franciser l'interface : menu "OPT" > "Language" > "French".

Toutes les fonctions sont accesibles depuis un bloc-boutons de neufs éléments. C'est un système assez pratique.



Les boutons "+" et "-" (et les touches "+" et "-" du clavier numérique) servent de Undo / Redo.

Bouton "LEV" : ici se règle le niveau de l'ordinateur. Toutes les possibilités habituelles sont proposées : time control complet (mode standard, mode tournoi, mode blitz), possibilité de prévoir un handicap pour le moteur, profondeur de recherche fixe et temps infini.
On trouve également ici un niveau spécial de recherche de mat pour 1 à 10 coups (à 10 coups d'avance, vous pouvez laisser l'ordinateur et aller faire une longue course, voire un petit voyage...)

Bouton "GO": force le moteur à jouer pour le joueur au trait.

Bouton "POS": on accède ici à l'éditeur de position, tout à fait utilisable.

Bouton "DATA": lecture et sauvegarde (format non-standard), navigation dans la partie, bibliothèque d'ouvertures on / off, annotation (d'un mouvement), sauvegarde au format texte.

Bouton "OPT": nom pour les blancs, nom pour les noirs, jeu humain vs humain, auto-jeu,rotation de l'échiquier, changement de langue, changement de couleur (de tous les éléments de l'interface), changement de pièces (deux jeux alternatifs).

Bouton "INFO": en fait il s'agit des paramètres de configuration du programme. Il n'y a pas lieu de changer les choses ici sauf pour :
- Agressif : si vous activez ce paramètre, Gidéon aura un jeu sensiblement plus offensif
- Enregistrer var. et Montrer var. (affichage et enregistrement des variations on / off).

Bouton "NEW" : essentiellement pour démarrer une nouvelle partie.

*Lorsque Ed a pris sa retraite, il a continué à développer Rebel sous forme de moteur freeware avec un nouveau nom :  Prodeo.


A noter : Gideon, ainsi que d'ailleurs son sucesseur Rebel fait partie du "Top 10" des meilleurs programmes d'échecs Dos selon Ed Schröder.

Jouer avec Gideon depuis le site RetroGames ?



MyChess (Historique)



Je ne signale pas en principe l'existence de programmes Dos datant d'avant 1985, car ils sont peu pratiques à utiliser, laids et équipés de moteurs de réflexion médiocres tant en force qu'en qualité de jeu. Mais le Mychess de David Kittinger est un programme d'un intérêt historique majeur.
Le premier moteur grand public jouant décemment aura été le Sargon de Dan et Kathe Spracklen, en 1978. En 1979, un concurrent sérieux est apparu : le MyChess de David Kittinger, lui aussi développé en assembleur pour le processeur Zilog Z80. Bien buggé mais meilleur et plus fort que le Sargon, MyChess a valu au programmeur américain d'être recruté par Novag pour adapter le moteur à sa gamme d'ordinateurs dédiés (puis, plus tard, à fournir le premier moteur de réflexion de Chessmaster).

MyChess a ensuite été modifié pour fonctionner sur diverses machines du début des années 80, en particulier les Commodore 64 et 128 et enfin, en 1984, pour PC sous Dos. C'est de ce dernier qu'il est question ici.

Le moteur MyChess

A priori, le moteur qui équipe le programme est une seconde version et non celle  de 1979. Heureusement car le Mychess de 1979 était peu fiable et pas de beaucoup meilleur que le Sargon I. Ne vous attendez pas pour autant à un jeu miraculeux. Il peut quelquefois être brillant mais le plus souvent il joue modestement - et souvent très mal. Le niveau de force pratique du moteur est de l'ordre de 1500 Elo, je dirais.  

Jouer avec MyChess ?

Le programme MyChess Dos est assez rustique, comme vous pouvez vous en douter. L'interface est en noir et blanc, les fonctionnalités sont minimales et surtout il faut, pour jouer, entrer les coups au clavier, en notation algébrique. On est vraiment dans une autre époque !

Lorsqu'on lance le programme, il faut d'abord répondre à une série de question :
"Set up a position ?" : il n'y a aucun intérêt à utiliser les médiocres possibilités d'édition de positions, donc répondre "n"
"Record moves on printer ?" : aucun intérêt non plus : "n"
"What is your name ?" : donnez un nom, en 8 lettres ou chiffre maxi
"Time controls ?" : si vous tapez "n", le programme ne vous imposera aucune limite de temps ; si "y", entrez le nombre de coup puis le nombre de minutes pour les deux périodes. Par exemple 40 (coups) puis 15 (minutes)...
"Skill level (1-9)" : indiquez le niveau par un chiffre du clavier alphanumérique, touche majuscule activée. Attention : au niveau 9 le moteur devient très lent.
"Display best variation ?" : vu la forme d'affichage de l'information, mieux vaut choisir "n" plutôt que "y".  
"Do you want white ?" : "y" pour jouer blanc, "n" pour les noirs.

L'échiquier s'affiche à la fin de la séquence. Pour entrer un coup il faut le saisir en notation algébrique avec les lettres en majuscule. Par exemple : "E2-E4" ou "E7-E5". Les chiffres sont saisis uniquement sur le clavier alphanumérique. Par contre on peut prendre le "-" sur le clavier numérique.
Pour roquer, saisir "O-O" ou "O-O-O"
Pour la promotion d'un pion ce sera, par exemple : "F2-F1=Q", pour une promotion en dame.

Principales commandes au clavier :

P : changer le niveau
R : rotation de l'échiquier
S : auto-jeu.
GO : force le moteur à interrompre sa réflexion et à jouer le meilleur coup trouvé.
Q : quitter. Le programme vous demande si vous voulez sauvegarder la partie. Cela ne sert à rien de répondre "O" car les fichiers sauvegardés dans le dossier du programme ne pourront pas être relus. Le programme fonctionnant sous Dosbox ne le permet pas.

Télécharger MyChess sur mon espace Mega ?

Il est possible de joueur avec MyChess depuis les sites RetroGames et DosGameZone.



Nero 5 Chess



Programme d'amateur développé par Jyu Huikari et diffusé sous forme de shareware en 2000. Le moteur de réflexion est assez faible (entre 1200 et 1300 Elo) et utilise une bibliothèque d'ouvertures des plus rudimentaires. L'ergonomie est celle des Dos commerciaux de la décennie précédente : les déplacements de pièces se font à l'aide des touches fléchées et diverses touches permettent d'accéder aux fonctions :
F1 Nouvelle partie, F2 : coup forcé, F3 : rotation de l'échiquier, F4 : son on/off, F5 : affichage du score, F6 : éditeur de position, F7 : Modifier le style (sans intérêt), F8 : changement des couleurs, F9 : Affichage on/off de la recherche du moteur.
Les touches "+" et "-" servent à augmenter ou diminuer le temps de réflexion du moteur entre chaque coup (en seconde).
La partie en cours est sauvegardée dans un fichier que le programme n'est pas capable de les relire. Donc, en pratique, il n'y a pas de sauvegarde.


Télécharger Nero 5 sur mon espace Mega ?




Nova Chess



Commercialisé sous forme de shareware en 1996, Nova Chess a été développé par Thomas Starke. Ce programmeur allemand s'était fait connaître à la fin des années 80 pour le moteur d'échecs Masterchess v1.2, pour Commodore 64-128. Nova Chess était bien en deçà des meilleurs logiciels commerciaux du milieu des années 90 mais c'était un bon programme d'amateur, doté d'un moteur produisant un jeu de qualité, pour une force voisine de 1700-1800 Elo.  
Nova Chess est pauvre en fonctionnalité : changement de coté, rotation de l'échiquier, undo, coup forcé, changement de couleur des pièces, du plateau, du texte et du fond. Pas de sauvegarde. Le choix du niveau de jeu se fait par le choix d'un temps par coup en seconde et par la profondeur.


Télécharger Nova Chess sur Internet Archive ?



Now
   


Now est un programme Dos commercialisé sous forme de shareware en 1991. Développé par Mark Lefler, un programmeur américain de talent (futur auteur de Zillions of Games et qui intégrera en 2013 l'équipe de développement de Komodo), le moteur de réflexion du programme était loin d'être nul. Sur les machines de l'époque, il atteignait 1900 Elo - et plus de 2000 Elo selon l'auteur, sur une machine de concours.

Aujourd'hui, nous avons devant nous un Dos pas très beau, peu ergonomique (la souris est tout de même gérée) et doté d'un moteur qui a besoin de temps pour offrir un bon niveau.

Télécharger Now sur mon espace Mega ?

Jouer avec MyChess en ligne sur RetroGames ?



PowerChess



Commercialisé sous forme de shareware en 1989 par New-Ware, PowerChess était assez fun pour un Dos de la fin des années 80, avec une interface bien colorée et assez agréable à l'oeil. L'ergonomie est passable. La souris n'est bien sûr pas gérée ; on utilise donc le système de sélection / déplacement / validation d'un marqueur déplacé avec les touches fléchées.
Fonctionnalités : sauvegarde / lecture de parties, rotation de l'échiquier, conseil, coup forcé (permettant notamment de forcer l'ordinateur à démarrer avec les blancs), undo, éditeur de positions. On peut aussi accéder à une dizaine de parties pré-enregistrées (Shift + F2 et indiquez un nom de type "gamex", x étant un chiffre de 1 à 10).
Le moteur de réflexion, développé par Wild H. Weiss, est lent mais offre un niveau de force supérieur à 1800 Elo.

Téléchargement sur Archive.org


Jouer avec PowerChess en ligne sur RetroGames ou sur Dosgamezone



Psion (Historique)



Ce programme Dos de 1985 est doté du deuxième moteur de réflexion du programmeur anglais Richard Lang. Le premier, Cyrus, était déjà excellent, mais Psion a vraiment représenté le meilleur d'une époque, remportant notamment à deux reprises le championnat du monde d'échecs des ordinateurs (WCCC, en 1984 et en 1987). Il a été commercialisé sur de nombreuses plateformes (PC, Mac, Atari ST, Sinclair QL...) et deviendra, après amélioration, le moteur de l'ordinateur d'échecs Mephisto Amsterdam. Sa force était notable pour l'époque - aux alentours de 2000 Elo - et il intégrait déjà beaucoup de connaissances positionnelles.



Ce que je ne m'explique pas c'est qu'alors que l'interface de Cyrus, version PC/Dos était assez sayante pour l'époque, ce Psion Pc/Dos commercialisé la même année devait se contenter de cette interface en noir et blanc - vraiment horrible en 2D. Elle offre tout de même une vue 3D toujours en noir et blanc mais bien plus agréable à l'oeil. L'ergonomie est par contre assez semblable, c'est-à-dire très médiocre.  Mais pour un logiciel de 1985, rien d'anormal… La souris n'est pas gérée et les fonctions sont accessibles au moyen de diverses touches du clavier. Les principales :


➤Commencer une nouvelle partie : $
A noter : par défaut vous êtes en mode "Championship" et la réflexion de l'ordinateur est cachée. Vous en sortirez automatiquement si vous annulez votre coup, demandez conseil ou forcez l'affichage de la réflexion du moteur.
Aide : F1
Bascule affichage 2D / 3D : F2
Mode édition : F3
Sauvegarde / lecture de parties : G (Game) puis D (directory) ou L (Load) et S (Save). M (Master games) sert à charger les parties de grands maîtres.
Attention : donner des noms courts (8 lettres maxi) et sans espace ni caractères spéciaux, sauf "_".
Rotation de l'échiquier : I (Invert)
Forcer l'ordinateur à jouer le mouvement suivant : C (Compute)
Abréger la réflexion de l'ordinateur et l'obliger à jouer : N (Next best)
Fixer le niveau de jeu : L (Level). On cycle dans les choix de niveau et dans le mode de recherche de mat.
Conseil : H (Hint)
Annuler le dernier mouvement : T (Takeback). Si c'était votre coup et que vous étiez en mode "Championship", vous en sortez aussitôt.
Restaurer le dernier mouvement : F (Forward)
Mettre en pause : W (wait)
A noter :
Au démarrage vous devez saisir "C" pour avoir l'affichage standard PC.
Psion était livré avec une cinquantaine de parties historiques - ce qui était vraiment nouveau. On les affiche par "M" en mode Game (G) mais on ne sait même pas de qui elles sont. Elles étaient indexées et commentées dans le manuel accompagnant le logiciel.


Télécharger Psion sur mon espace Mega ?



Siberian (+)



Le moteur Siberian a été développé à la fin des années 80 et au début des années 90 par Eugène Nalimov, informaticien russe plus connu pour avoir constitué les fameuses tables de finales qui portent son nom. Intégré à une interface Dos, Siberian a été commercialisé en 1994 sous forme de shareware. Il était fort pour l'époque (entre 1800 et 2000 Elo, selon le matériel) et pouvait rivaliser avec les meilleurs moteurs commerciaux de son temps. Assez solide du point de vue positionnel, il n'était en revanche pas fabuleux en calcul, handicapé par une profondeur d'analyse assez faible. C'est pourquoi sans doute il n'aime pas les positions fermées et se révèle très vulnérable aux tactiques anti-ordinateurs.
Siberian utilise une bibliothèque d'ouvertures qui a été optimisée pour le style de jeu du moteur.
L'interface est très réussie. Pas moche et facile à utiliser, elle est dotée des fonctions de base : sauvegarde / lecture de parties, mode édition (utilisable), Undo, conseil, possibilité de jouer avec les noirs, rotation de l'échiquier, time control assez complet...


Télécharger Siberian sur mon espace Mega ?



Rex Chess (Historique)



Rex Chess est l'un des programmes les plus primitifs proposés ici. Primitif sur le plan de l'aspect et de l'ergonomie, je précise. Il est vrai que c'est aussi l'un des plus anciens, puisqu'il a été commercialisé en 1990. Nous sommes donc devant un programme Dos doté d'une interface en noir et blanc, qui ne gère pas la souris et donc les fonctionnalités sont un peu faiblardes...
Oui,  mais le moteur a été développé par Larry Kaufman et  Don Dailey, deux grands noms de la programmation de moteurs d'échecs. Qui ont plus tard fournit des moteurs aussi importants que Socrates et, plus récemment, Komodo. Rex Chess était l'un des meilleurs programmes commerciaux du moment. Le moteur, d'une force estimée à plus de 2100 Elo, n'est pas agressif et préférera les lignes calmes. Il pourra être un bon partenaire d'entraînement occasionnel.

A noter : Rex fait partie du "Top 10" des meilleurs programmes d'échecs Dos selon Ed Schröder.


Jouer avec Rex

En bas de l'interface est rappelé comment accéder au six menus les plus importants. Le programme est encore relativement pauvre en fonctionnalités mais nous pouvons quand même sélectionner des conditions de jeu différentes entre le joueur humain et le moteur, forcer le moteur à jouer pour le joueur au trait ("Alt + P"), annuler les derniers coups ("Alt + T"), accéder à un éditeur de positions ("Alt + S") et ouvrir un menu d'options assez copieux. Notez que c'est ici que vous pouvez sauvegarder une partie : "Alt + O" > "G" > "S" (sauver) ou "L" (charger).
Pour déplacer les pièces c'est comme sur tous les programmes qui n'employaient pas la souris : positionnez le curseur sur une pièce avec les touches fléchées, "Enter" pour la saisir, déplacer le curseur vers la case d'arrêt et encore "Enter" pour la poser.
Autres fonctions non-rappelées sur l'interface :

"Alt + A" pour quitter (attention, pas d'avertissement !)
"Alt + Z" : auto-jeu
"Alt + H" pour quelques informations
"Alt + R" : vos infos perso
"Alt + Y" : abandonner la partie
"Alt + B" : gestion des bibliothèques. Il est possible de désactiver la bibliothèque, d'en charger une autre - au format BOK - ou d'en créer une nouvelle.

Programme Dos, Rex Chess fonctionne avec l'émulateur Dosbox. On trouvera sur le site Abandonware France Rex Chess en version totalement automatisée, c'est-à-dire déjà couplé à Dosbox. Le programme s'installe et se lance comme une application Windows.


Télécharger Rex Chess sur Abandonware France ?

Attention : il faut paramétrer correctement le nombre de cycles par défaut de l'émulateur Dosbox pour bénéficier de la force maximale du moteur. Voir "Réglage optimal de Dosbox".

Il est possible aussi de jouer avec une version en ligne depuis un navigateur Internet. Par exemple sur le site RetroGames...

Jouer avec Rex en ligne sur le site RetroGames ?



Sargon III




Développé par Dan et Kathe Spracklen, Sargon I a été, en 1978, le tout premier moteur d'échecs accessible au grand public. Il n'était pas en mesure de tenir tête à un joueur de club mais pouvait satisfaire les débutants et les joueurs occasionnels, malgré un jeu mou et défensif.  
Un an plus tard, le moteur a connu une version nettement améliorée, Sargon II, dont le succès s'est étiré jusqu'en 1983. Mais entre-temps, la concurrence avait fait des progrès. David Kittinger commercialisait MyChess, puis MyChess II (sur des ordinateurs dédiés tel que les Novag et sur C64-C128) et Larry Atkin Chess 7.0 (sur Apple II, Atari 800 et Commodore 64-128). Deux moteurs meilleurs que Sargon II. Les époux Spracklen ont dû se bouger pour ne pas se laisser distancer.  Cela a donné Sargon III, en fait un moteur totalement nouveau, intégrant de nouvelles technologies permettant d'améliorer la vitesse d'exécution et le niveau global de jeu. Citons notamment une table de hachage et une routine d'évaluation des positions "tranquilles" permettant de limiter un effet "horizon" d'autant plus dangereux que les profondeurs de recherche des moteurs étaient faibles.
Sargon III a connu un beau succès, équipant notamment la version Apple de The Fidelity Chessmaster 2100 (la version PC de ce logiciel utilisant le moteur concurrent de Kittinger, MyChess II). Sans être extraordinaire, sa force, comprise entre 1500 et 1600 Elo, était susceptible de contenter une majorité de joueurs.
Reste que pour nous, utiliser cette vieille version Dos de 1983 ressemble à une punition. L'interface est hideuse, avec des pièces affichées en mode texte et l'ergonomie est d'époque : pas de menu, pas de souris, pas de curseur ! Il faut entrer les coups en notation algébrique et connaître les commandes à saisir pour activer les fonctions et les réglages.
Pour historien de l'informatique d'échecs seulement...


Télécharger Sargon III sur mon espace Mega ?



Socrates III (++)



Socrates était l'un des meilleurs moteurs d'échecs du début et du milieu des années 90. Développé par Don Dailey et Larry Kaufman, deux grands noms des moteurs d'échecs, futurs auteurs de la lignée Komodo, Socrates a été l'un des premiers moteurs à réussir à battre des grands maîtres humains. Une version II dopée a gagné le prestigieux championnat international d'échecs ACM de 1993 ; ce qui lui a ouvert les portes d'Electronic Arts, lequel a acheté Socrates II pour équiper la franchise Kasparov's Gambit. Le portage "grand public" du moteur n'a cependant pas été très réussi et Kasparov's Gambit a été un échec cuisant pour le géant américain des jeux vidéo, qui, du coup, a abandonné à Chessmaster le marché des échecs grand public.

Néanmoins Socrates à poursuivi sa carrière. Une version III, nettement améliorée, a été commercialisée par les auteurs en 1993, avec son interface Dos dédiée. Même si le produit n'a pas obtenu un succès phénoménal, il a su toucher un public de véritables joueurs d'échecs. Socrates III était en effet très puissant et très rapide, avec une force supérieure à 2400 Elo, tout en conservant un bon équilibre entre les différents compartiments du jeu. Le beau style tactique-offensif de la précédente version était également préservé.  

A noter : Socrates fait partie du "Top 10" des meilleurs programmes d'échecs Dos selon Ed Schröder.

L'interface sous Dos fonctionne parfaitement avec l'émulateur Dosbox. Il faudra seulement ajuster la valeur du paramètre "cycles" pour exploiter au mieux la vitesse de nos ordis modernes. Voir "Réglage optimal de Dosbox"
L'aspect est très daté mais reste agréable à l'œil et Socrates III est facile à utiliser. Quant aux fonctionnalités, elles sont assez nombreuses, même si on a vu mieux à la même époque. Pour résumer, nous avons :

➤Undo / Redo
➤Rotation de l'échiquier
➤Lecture / sauvegarde de position
➤Lecture / Sauvegarde de parties
➤Coup forcé / Conseil
➤Editeur de positions (tout à fait utilisable)
➤Mode d'analyse (la partie analysée est enregistrée dans un fichier consultable avec le bloc-notes. Sans intérêt aujourd'hui).
➤Réglage de force : toutes les possibilités de réglage de force sont présentes : Time control complet, profondeur de recherche fixe, temps par coup, temps infini et surtout réglage de force au Elo près, entre 1200 et 2400 Elo. Un perfectionnement inédit en 1993 et qui avait de plus l'avantage, à ce qui se dit, d'être fiable.
➤Bibliothèque d'ouvertures : il est possible de désactiver toute bibliothèque et de choisir entre une bibliothèque de tournoi, très performante, et une bibliothèque dite "variée", au choix plus large. Les bibliothèques sont au format BOK et peuvent éventuellement être changée (mais il faut garder les noms d'origine).
En conclusion : un programme toujours valable pour joueurs exigeants.

Télécharger Socrates III sur Abandonware France ?

Jouer avec Socrates III en ligne depuis le site RetroGames ?


Star Wars Chess



Commercialisé en 1994 par Software Toolworks, Star Wars Chess reprenait l'idée de Battle Chess mais avec les personnages de Star Wars. Les personnages de la saga se déplacent sur l'échiquier (d'un pas de sénateur) et les prises sont traduites par des batailles animées. Le tout a particulièrement mal vieilli, pas seulement visuellement. La ballade dans les menus iconiques est aussi assez fastidieuse. Le seul bon point de ce produit justement oublié est le moteur de H. Markarian, crédité de 1900 à 2000 Elo. Un très bon niveau pour l'époque.


Téléchargement de Star Wars Chess - et jeu en ligne sur FreeGameEmpire

Il s'agit d'une version automatisée pour fonctionner avec Dosbox. Pour lancer le programme, faire un double-clic sur le fichier "Play NOW.exe".



The Fidelity Chessmaster 2100 (+)



Ce programme sous Dos est une version améliorée de Chessmaster 2000, commercialisée en 1989. Notamment, les menus sont pilotés à la souris et l'apparence est plus seyante, avec des couleurs au standard EGA et des pièces plus fines.  En revanche, le moteur de la précédente édition, écrit par David Kittinger, a été conservé.  
Kittinger n'était pas le premier venu. Ce programmeur américain est resté très connu pour avoir développé une lignée de très bons moteurs incorporés aux ordinateurs d'échecs de Novag. Cet engagement auprès de Novag, qui s'est poursuivi durant plus de 20 ans, est peut-être ce qui explique que Kittinger ait cessé de collaborer à la franchise Chessmaster après la version 3000. Quoi qu'il en soit, le moteur qu'il a écrit pour Chessmaster était de qualité, avec une force estimée à 2000 Elo, sur les lents ordinateurs des années 80. Un niveau remarquable, à l'époque. Il est probable d'ailleurs qu'il soit nettement plus fort sur nos machines modernes, avec DosBox. Le moteur résiste assez bien en fin de partie grâce à une routine de recherche profonde limitant le néfaste "effet horizon", qui handicapait des moteurs des années 80, particulièrement en finale.



L'interface était très complète et reste puissante encore aujourd'hui :
Mode édition, recherche de mat, lecture / sauvegarde de parties (format propriétaire), navigation dans la partie (Ctrl+R pour aller en avant et Ctrl+T pour reculer), lecture et sauvegarde de positions, évaluation du niveau, mode "pratique des ouvertures", conseil et analyse, mode à l'aveugle, etc...
Cependant, malgré les progrès par rapport à l'édition 2000, l'ergonomie reste très médiocre et, comme toujours avec Chessmaster, le fait que tous les formats de fichiers soient propriétaires nuit beaucoup.
Un affichage 3D est disponible mais il n'est guère pratique.
Le côté éducatif, qui sera la marque de fabrique de Chessmaster dans les années suivantes, n'est qu'embryonnaire. Les tutoriels d'apprentissage, en anglais, se limitent à apprendre les règles du jeu et le comportement des pièces. Il y a cependant déjà une petite base de 110 parties de grands champions.

Pour faire apparaître les menus, cliquer de l'oreille droite de la souris, ne pas relâcher et se déplacer vers les menus, en haut de l'interface. Parfois, il faudra se déplacer d'un item à l'autre avec les touches fléchées et valider avec "Entrée".

Pour le moteur de Kittinger...

Pour faire tourner Chessmaster 2100, il faut utiliser DosBox. Le site Abandonware France propose une version dite "Automatique" qui incorpore déjà DosBox.

Attention : il faut paramétrer correctement le nombre de cycles par défaut de l'émulateur Dosbox pour bénéficier de la force maximale du moteur. Voir "Réglage optimal de Dosbox".

Télécharger The Fidelity Chessmaster 2100 sur Abandonware France ?


Il est possible aussi de jouer avec une version en ligne depuis un navigateur internet quelconque.

Jouer avec Chessmaster 2100 en ligne sur le site RetroGames ?


WChess (Historique)



Ed Schröder a placé WChess parmi les dix meilleurs programmes d'échecs sous Dos, sans doute en raison de la qualité de son moteur, développé par David Kittinger, un bon 2100 Elo. Le programme mérite de voir rappeler son existence mais je ne lui attribue pas même un "+" et ce pour plusieurs raisons:
1) Sorti en 1995, WChess était en retard sur la concurrence en matière de fonctionnalités et d'ergonomie. La souris est gérée, mais il n'y a aucun menu. Il faut entrer toutes les commandes au clavier.
2) Le moteur WChess a été intégré l'année d'après dans le programme Power Chess, beaucoup plus riche en contenu et proposé sur ce site.
3) Il existe à présent une version UCI du moteur WChess, que je recommandais d'ailleurs dans ma liste des meilleurs moteurs autonomes. Il est utilisable avec toutes les interfaces acceptant les moteurs UCI notamment Arena, Lucas Chess,etc.

Pour les courageux, les commandes-clavier les plus importantes (F1). Tapez "Enter" puis :
N (nouvelle partie)
A (auto jeu)
C (changer de couleur)
E (easy, pondération on / off)
F (forward : en arrière dans la partie)
G (go : démarrer la partie ou lancer la réflexion du moteur)
I (inversion du plateau)
Le choix du niveau est poétique. Il faut faire "Enter" + L (pour Level) et saisir une lettre et un chiffre selon les règles suivantes :
- Temps moyen : A + chiffre de 1 à 8
- Profondeur : D + chiffre de 1 à 32
- Temps fixe : F + chiffre de 1 à 8
- Réflexion infinie : I
- Recherche de mat : M + chiffre de 1 à 12
- Jeu débutant : N + chiffre de 1 à 8
- Mode tournoi : T + chiffre de 1 à 8
- Temps utilisateur : U +  1 à 999999 secondes
Autres touches : PgUp et PgDn, Esc et F10 (fermer Wchess)

Télécharger WChess sur mon espace Mega ?



World Class Chess



On ne sait pas grand-chose de ce programme d'échecs Dos sinon qu'il a été commercialisé en 1987 par Melody Hall Publishing. Toute information le concernant à disparu. Ce que je peux dire, c'est que pour un Dos de 87 il est utilisable. L'échiquier ne pique pas trop les yeux et si la souris n'est pas gérée, l'ergonomie de l'ensemble est acceptable. Toutes les fonctions sont rappelées dans un menu à droite du plateau, ce qui est assez pratique. Fonctionnalités disponibles : jeu avec les blancs ou les noirs, sauvegarde et lecture, rotation de l'échiquier (Ctrl-Z), Undo (Ctrl-B) Redo (Ctrl+F), auto-jeu (Ctrl+A), coup forcé, relecture de la partie, conseil, mode édition, affichage de la réflexion on/off, coordonnées on/off.

A noter aussi : Alt+C permet de changer les couleurs de l'interface).

Je n'ai pas testé World Class Chess, mais il ne faut pas s'attendre à un très bon moteur.  J'ai commencé une partie au meilleur des 10 niveaux offerts et j'ai eu le temps d'écrire ce petit billet alors que World Class Chess était toujours à la recherche de son premier coup hors de la bibliothèque d'ouvertures. Tout ce temps, pour n'obtenir probablement qu'un niveau de force très moyen. Au niveau 7, sa réflexion lui  prend en moyenne trois minutes par coup.


Télécharger World Class Chess ?

Jouer avec World Class Chess en ligne sur DosGameZone ?




YCHess (+)



Un bon petit programme Dos de 1996, pas moche, facile à utiliser (menus déroulants, souris gérée) et doté d'un excellent moteur de réflexion. Il a été développé par un programmeur autrichien, qui l'a diffusé sous forme de shareware (une version Windows a existé mais on ne la trouve plus).
YChess est injustement méconnu car ceux qui l'ont affronté ont découvert un jeu agréable et solide, avec de bonnes performances en fin de parties, grâce à une table de finales interne - un fait assez rare à l'époque, même sur les produits du commerce traditionnel ; le niveau de force général est conséquent, autour de 2100 Elo.
Côté fonctionnalité, nous avons ce qu'il faut : rotation de l'échiquier, conseil, coup forcé, undo/redo, recherche de mat  et time control très complet. Notez qu'il n'y a pas de sauvegarde / lecture de parties mais si vous quittez le logiciel dans les formes (Alt X) le jeu en cours sera ré-affiché au lancement suivant.
A noter : pour jouer avec les noirs, forcer le moteur à démarrer la partie : menu "Move" > "Play" ou touche "P".

Télécharger YChess depuis mon espace Mega ?




Les programmes Windows



Alpha Chess 4



L'interface d'Alpha Chess 4 est très correcte, pas moche et dotée des fonctions de base : choix de la couleur, lecture / sauvegarde, annulation du dernier coup, navigation complète dans la partie, rotation de l'échiquier. Plus un grand choix de jeux de pièces et de couleurs de plateau.
Là où ça pêche, c'est avec le moteur. Il n'offre qu'un seul niveau de force et il fait à peu près n'importe quoi. Heureusement, il joue vite, ce qui me permet de conseiller ce logiciel aux parents  pour apprendre à leur enfants à jouer aux échecs. C'est le seul rôle qu'il peut assumer.
Le site officiel a disparu mais on trouve le programme sur de nombreux sites :

UpToDown
Malavida
Gratilog
Sourceforge



Amusive chess (+)



Les jeux de MyPlayCity sont en général de bonne qualité. Ce programme d'échecs est effectivement assez correct. Pas moche, avec pendule, possibilité de jouer avec les noirs, possibilité de retourner l'échiquier, avant arrière de x coups,  lecture et sauvegarde de parties (format propriétaire), et possibilité de déterminer le temps de réflexion du moteur (par défaut 10 secondes) ou le temps de jeu pour toute la partie (par défaut 10 minutes, probablement pour 40 coups). Petite bibliothèque d'ouvertures interne. Force et style du jeu correct pour joueurs occasionnels.
Créer un raccourci vers le fichier "game.exe", pour accélérer le lancement et éviter l'affichage d'une fenêtre de publicité.

Télécharger Amusive Chess ?



Amyan



L'interface, visuellement très quelconque, est franchement minimaliste, mais le moteur qui anime le programme est relativement fort et de qualité (entre 1900 et 2400 Elo en fonction du matériel, indique l'auteur).  14 paramètres peuvent être réglés pour changer son style de jeu. Il suffira de modifier les valeurs contenues dans le fichier texte "style.ini".
Il n'y a que trois niveaux de jeu : blitz (moins de 5 secondes), Normal  (25 s) et Standard (125 s). On peut retourner l'échiquier et annuler le ou les derniers coups. Pas d'autres options.
Le moteur, dans une version plus récente et plus forte (2600 Elo) est également disponible, en version Winboard et UCI 2 - et donc réglable en force au Elo près.  Il est beaucoup plus intéressant de l'utiliser avec par exemple Arena plutôt qu'avec cette interface vieillotte et limitée. Dans l'un ou l'autre cas, le problème reste le manque de documentation sur l'effet des variables à ajuster pour changer de style…


Télécharger Amyan ?



Arabian Knight



L'affichage 2D de cette petite interface, développée en Java, est assez seyant, sitôt que l'on s'est débarrassé des vilaines pièces texturées affichées par défaut. Côté fonctions, elle est aussi assez complète : lecture et sauvegarde de parties au format PGN, pendules (débrayables), rotation de l'échiquier, possibilité de jouer avec les noirs, évaluation de la position, analyse d'une partie, sept niveaux de jeux, de très faible à fort, en deux versions : les premières basées sur la limitation du nombre de situations explorées, l'autre basée sur la limite de temps laissé à l'ordinateur pour réfléchir (de 1 seconde à une heure).
Par contre, la lecture / sauvegarde ne fonctionnait plus pour moi, générant une multitude de messages d'erreur de Java. Du même coup, l'analyse de parties n'est pas non plus accessible. J'ai fait un essai sur deux autres machines et le problème perdurait, même en mode de compatibilité des fichiers avec Windows 98 ou Windows XP. Arabian Knight n'est probablement plus compatible avec les versions les plus récentes de Java.
Le moteur qui équipe l'interface est d'une force modérée, estimée à 2000 Elo ou un peu plus. Développé par le polonais Marcin Gardyjan, il possède les mêmes qualités que MiniChess, dont il est aussi l'auteur - ainsi que d'ailleurs l'interface qui l'abrite, Simple Chess. C'est un moteur équilibré, qui reste solide en fin de partie et offre un jeu d'apparence humaine. Cependant, je préfère le couple Simple Chess - Minichess, même si le moteur est sensiblement moins puissant.


Attention : pour que le programme fonctionne, il faut que l'environnement Java soit installé sur votre ordinateur. Télécharger une mise à jour de Java ?

Télécharger Arabian Knight sur le site Computer Chess Wiki ?



Armageddon Chess II (++)



C'est un très joli programme d'échecs qui a été mis en circulation en 1998, il y a 21 ans, par le polonais Grzegorz Sidorowicz. Une belle réussite, avec un excellent moteur Winboard, très fort pour l'époque (2600 Elo, probablement plus avec nos ordinateurs modernes), gérant la pondération, les bibliothèques d'ouvertures, les tables de finales Nalimov…
L'interface offrait une bonne ergonomie, avec notamment un choix du niveau de force de l'ordinateur simple et direct.
Côté fonction il y avait l'essentiel et bien plus : gestion des PGN et des positions FEN avec éditeur de positions, horloges, navigation complète dans la partie, annulation des derniers coups, possibilité de choix de la couleur, rotation de l'échiquier,  prise en charge du jeu en ligne, module de création de bibliothèques d'ouvertures (au format .book)...
Le look de l'interface a été bien travaillé, avec des plateaux marbre, bois ou plastique et quatre sets de pièces. L'ensemble est daté et en 2D mais toujours agréable à regarder. Malheureusement, le programme n'a plus évolué depuis 2002 et ne s'adapte pas très bien aux versions récentes de Windows. Il fonctionne parfaitement, mais l'affichage de la barre de navigation est presque totalement caché derrière le cadre de l'interface. Sans ce petit défaut, j'aurai certainement placé Armageddon Chess dans ma sélection primaire de programmes.




Télécharger Armageddon ?

On trouve également sur cette page le moteur seul, utilisable par exemple avec Arena.


Babychess (+)



La mini-interface qui accompagne ce programme est la même que celle qui est proposée par l'auteur, Evgeniy Kornilof, avec le moteur Obender. Elle est au demeurant assez riche en fonctionnalités : navigation dans la partie, possibilité d'annuler le ou les derniers coups, lecture/sauvegarde (format non-standard), copie des mouvements (algébrique), copie de la position (FEN), possibilité de retourner l'échiquier, de jouer avec les noirs, trois style de jeu (Knowledge), sept level basés sur le temps de réflexion par coup, de 3 à 30 secondes.
Ce qui change c'est le moteur. Obender est remplacé par Babychess, un petit moteur d'environ 1000 Elo que Kornilof destine aux enfants. Bien que faible, c'est un moteur homogène, au jeu agréable, adversaire sympathique pour joueurs débutants ou débutants avancés. Ou enfants !
On peut aussi utiliser Babychess, moteur Winboard, dans une interface d'échecs comme Arena ou Crafty Chess Interface.


Télécharger Babychess ?



Battle Master III Golden Edition



Ce vieux programme a disparu d'Internet mais j'en avais gardé un exemplaire. Il faut dire que ce n'est pas vraiment une vedette. Le jeu machine est faible et lent. On règle son niveau en définissant une profondeur de recherche entre 1 et 12. A 8, ça va encore ; à 12, la réponse est très longue. Et comme le programme n'utilise pas de bibliothèque d'ouvertures, il commence à ramer dès les premiers coups.
L'autre défaut est que l'interface est tronquée sur la droite sur Windows récent. Ça ne gêne pas vraiment, c'est juste moyennement joli.
A part ça, l'interface bénéficie d'une certaine capacité de personnalisation (nombreux jeux de pièces, thèmes de fond alternatif, possibilité de changer les couleurs des cases de l'échiquier...)
On peut aussi l'utiliser pour affronter un adversaire sur réseau local ou sur Internet, si vous connaissez son adresse IP. Cette option est disponible depuis le menu : "jeu Internet" > "Démarrer netgame".
La personne qui veut jouer avec les blancs doit démarrer le jeu en tant que "Serveur NetGame", configurer les options et donnez son adresse IP à l'autre joueur. De cette façon, celui qui joue avec les noirs se connectera en tant que client.

Notez que la version d'origine contenait plusieurs fichiers de langage mais pas le français. Comme ces fichiers étaient faciles à éditer, j'ai traduit le fichier "english" en français. Une fois Battle master installé sur votre ordinateur, ouvrez le répertoire "lang" et copiez-y le fichier "english.ini" présent dans l'archive : Batlle Master sera en français au prochain lancement

Télécharger Battle master III ?




Bukster Chess v. 7



Petit programme d'amateur, développé en GML (un langage dérivé du C++). L'interface, simple mais dotée des fonctions essentielles, est animée par un moteur de niveau très faible (moins de 1200 Elo). Pour joueurs débutants et débutants avancés.
Fonctions de l'interface : lecture/sauvegarde de parties, éditeur de positions, rotation de l'échiquier, possibilité de jouer avec les noirs, auto-jeu, possibilité de forcer le moteur à jouer un coup, retour en arrière de x coups dans la partie.
Le moteur ne dispose que d'un seul niveau de force. Il réfléchit cinq secondes entre chaque coup (un peu plus ou un peu moins en fonction de votre matériel). Ses premiers coups s'appuient sur une petite bibliothèque d'ouvertures.

Télécharger Bukster Chess ?



ChessBin (+)



ChessBin a été développé par Adam Berent, un joueur d'échecs de niveau moyen qui a cherché à mettre au point un moteur d'échecs avec pour objectif premier qu'il soit capable de le battre. L'aventure a commencé en 2008 et le moteur a été perfectionné durant plusieurs années, gagnant en rapidité, en niveau de force et aussi en qualité de jeu.
Adam Berent a sérieusement documenté l'ensemble de ses travaux dans un blog qui aura été une source d'inspiration pour nombre de programmeurs amateurs. Le tout est résumé dans un eBook, le "Guide de programmation d'un moteur d'échecs", proposé gratuitement en pdf sur son site (en anglais).  

L'interface de ChessBin est toute simple mais rien d'important ne manque. Nous avons :
- Lecture / sauvegarde de parties (format propriétaire ou format PGN selon la démarche)
- Affichage des coups possibles et du dernier coup joué
- Annulation du dernier coup 1/2 coup (mais pas plus).
- Affichage des pièces prises
- Gestion des positions FEN
- Deux jeux de pièces
- Possibilité de joueur avec les blancs ou avec les noirs
- Autojeux
- Entraînement aux finales (cavalier et fou contre roi, tour contre roi, pion contre roi).

Je n'ai trouvé aucune évaluation du niveau de force du moteur, mais il est probablement d'au moins 1600 Elo. L'auteur estimait qu'au niveau "Very hard" il était aussi "Very slow" mais sur une machine d'aujourd'hui il ne prend qu'une quinzaine de secondes entre chaque coup. Ce n'est pas Stockfish, mais il s'en sort pas mal.
ChessBin s'appuie sur une bibliothèque d'ouvertures assez solide.

Page de téléchargement de ChessBin

Vous trouverez sur cette page l'interface et le moteur en version Androïd et Windows, le moteur Winboard seul, et l'eBook (en anglais) abordant les principes de programmation utilisés pour réaliser le moteur.



Chessie (+)



Freeware sympathique doté d'un bon petit moteur d'une force estimée entre 1700 et 1800 Elo, probablement plus sur une machine récente. 30 niveaux de force, de très faible (une seconde par coup) à fort (30 secondes par coups). Contrôle de temps complet et pendules, lecture/sauvegarde de partie, possibilité de choisir sa couleur, navigation dans la partie (mais un coup joué est joué !). Le moteur utilise une bibliothèque d'ouvertures interne.
Pour joueurs débutants à moyens.

Télécharger Chessie ?



Chess Blitz (+)



Comme son nom l'indique, ce programme est spécialisé dans les parties rapides ou très rapides: de une à trente minutes, avec ou sans incrément. Le moteur est effectivement assez rapide et de force consistante ; les premiers coups sont donnés par une bibliothèque d'ouvertures.  Il n'est pas facile à battre  au meilleur de ses trois niveaux, mais reste à portée d'un joueur médiocre à son premier niveau.
Chess Blitz n'est pas accommodant. Si vous épuisez votre capital temps, vous perdez, point final. Si vous faites une erreur, pas de undo !
L'interface est datée mais pas moche et possède les fonctions les plus basiques : lecture/sauvegarde,  time control complet, mode édition, navigation dans la partie enregistrée, rotation de l'échiquier, style normal ou noir et blanc...
Un petit programme sympa, pour des joueurs faibles à moyen aimant les parties rapides.

Téléchargement de Chess Blitz sur Caïman US ?


Chess Iliescu (+)



Le programme le plus mini !  L'échiquier est petit sur un écran de bureau mais devrait avoir la bonne taille sur un notebook ou un ordi portable. Les fonctions de base sont présentes: sauvegarde automatique de la partie en cours, éditeur de positions, conseil, deux apparences, rotation de l'échiquier. Le moteur, à 6 niveaux de difficulté, n'est pas un monstre mais devrait tenir tête facilement à des joueurs de niveau moyen. Si je suis bien renseigné, il s'agit d'une ancienne version de GarboChess, qui dépasse les 2000 Elo.

Existe aussi pour Pocket PC et pour smartphone (ces versions se trouvent dans l'archive).

J'aime bien ce petit programme, qui joue correctement et très vite. Pour joueurs occasionnels.

Télécharger Chess Iliescu sur mon espace Mega ?



Chessterfield i3



Auteur du très intéressant Chessterfield CL, moteur  à réseau neuronal, le suisse allemand Matthias Lüscher a également produit un moteur algorithmique classique, intégré à une petite interface graphique. Ce moteur fait preuve d'une force conséquente (environ 2000 Elo) et l'interface est correcte, avec les fonctions de base : lecture/sauvegarde (format propriétaire), réglage du niveau de force soit par la profondeur de recherche, soit par le choix du temps/coup (en secondes ou minutes), undo-redo, rotation de l'échiquier, possibilité de jouer avec les blancs ou les noirs, rotation de l'échiquier, recherche de coups (conseil), mode édition. Dommage par contre qu'une bibliothèque d'ouvertures minimale n'ait pas été implémentée. Chessterfield ne fait pas preuve de beaucoup d'imagination dans ses débuts de partie.
A noter : Chessterfield peut utiliser une hastable mais il faut penser à l'activer à chaque nouvelle partie. Par ailleurs, le programme gère la pondération.

lécharger Chessterfield ?



ChessMaude



Petit programme d'échecs simple mais sympathique, resté en l'état depuis février 2011. L'interface, minimaliste mais pas désagréable à regarder, accueille Tyrell, un petit moteur intéressant. Sur une machine récente, sa force atteint environ 1800 Elo, niveau que vous obtiendrez si vous lui laissez le temps de réfléchir.  Il utilise une bibliothèque d'ouvertures Polyglot assez conséquente.
Fonctions de l'interface : sauvegarde de la partie (mais pas relecture !), rotation de l'échiquier, coup forcé (pour les blancs ou les noirs), annulation de x 1/2 coups, affichage des coups et navigation dans la partie, jeu manuel (Tyrell out).
La force du moteur est réglée en choisissant un temps par coup : 1 seconde, 2 secondes, 5 secondes, 10 secondes, 20 secondes, 30 secondes, une minute et deux minutes.
ChessMaude est censée être aussi une interface graphique pouvant accueillir d'autres moteurs Winboard ou UCI, mais, pas de chance, aucun de ceux que j'ai essayé d'installer n'a fonctionné...

Télécharger ChessMaude sur mon espace Mega ?



Easy Chess Flash



Un petit jeu d'échecs en flash qui joue avec un seul niveau de jeu, faible mais pas nul. L'interface est simple mais correcte. La représentation des pièces est un peu perturbante au début, avec les fous en évêques et les cavaliers vu de face et non de profil, comme d'habitude. Mais on s'y fait vite. A droite de l'échiquier s'affiche la liste des coups joués. Il est possible d'annuler le ou les derniers coups. Le jeu machine est très agressif et offre facilement des pièces, pas toujours à bon escient. On ne peut jouer qu'avec les blancs.
Pour les enfants et les débutants aux échecs.  

Télécharger Easy Chess sur mon Espace Mega ?



EnkoChess



Ce programme d'origine russe ne casse pas trois pattes à un canard. L'interface est assez laide et sur Windows récent, l'échiquier n'occuppe qu'une partie de l'espace qui lui revient (cela n'influe en rien sur le fonctionnement du programme). L'ergonomie n'est pas non plus exemplaire et l'interface n'offre que peu de fonctions. Il est juste possible de choisir sa couleur, le temps de réflexion du moteur en secondes par coup (entre 5 et 3600 secondes), d'annuler le ou les derniers 1/2 coups et de sauvegarder la situation sur l'échiquier, pour une reprise ultérieure de la partie.  Le moteur est de force très modérée, entre 1650 et 1700 Elo.  Il n'utilise aucune bibliothèque d'ouvertures.
A noter : si vous voulez jouer avec les noirs, voici la manoeuvre, inhabituellement tarabiscotée:
a) Cocher "black" dans le cadre "My color"
b) Retourner l'échiquier en cochant "Board rotat".
c) Dans le champ "Instruction:" saisir "W" pour forcer l'ordinateur à démarrer avec les blancs.
Uniquement pour les collectionneurs fous.

Télécharger EnKo Chess depuis mon Espace Mega ?



Flash Chess AI game 2



Voici un petit programme d'échecs en flash, sur un échiquier assez joli dont les cases ressemblent à des carrés d'ardoise. Il n'y a qu'un seul niveau de jeu et pas de fioriture. Seuls les coups possibles et le dernier coup joués sont mis en évidence. Le moteur de réflexion joue très vite mais pas très fort. Pour débutants et débutants avancés.

Télécharger Flash Chess AI 2 depuis mon Espace Mega ?



Free Simple Chess (+)



Comme le nom l'indique, l'interface de ce mignon petit programme est minimaliste et le moteur est lui aussi un peu simplet. Mais pas complètement idiot !  Si on le laisse réfléchir deux ou trois minutes entre chaque coups, il atteindra un niveau voisin de 1600 Elo.  A 10 secondes par coup, ses performances restent honorables.
Le moteur utilise une table de hachage persistante et une routine de recherche tranquille, qui limite l'effet d'horizon. Son jeu est intéressant et homogène.
On règle la force du programme soit en limitant la profondeur de recherche, soit le temps par coups du moteur. A noter la possibilité d'introduire du flou dans l'évaluation du moteur, bon moyen de simuler le comportement d'un joueur humain commettant des gaffes. Évitez toutefois d'aller au-delà de 2 ou 300 (sur une échelle de 800 points) sinon vous obtiendrez un moteur ivre.

Pour jouer avec les noirs, retournez l'échiquier (Menu "Game" > "Options" > "Flip board") puis forcez le moteur à jouer le premier coup des blancs  (Menu "Game" > "Change side" ou Majuscule + "S").
On peut agrandir et déformer l'interface sans perte de qualité de l'affichage.
En résumé, nous avons avec Free Simple Chess un bon partenaire de jeu pour joueurs amateurs ou occassionnels.

Télécharger Free Simple Chess ?


Le programme a été développé en Java.  Il tournera sur Windows, Linux, Mac OS et d'autres plates-formes mais il faudra que l'environnement d'exécution Java soit installé sur votre ordinateur. Télécharger Java ?



GALBoard



Développé en 2007 par l'italien Maurizio Galeone, l'interface GALBoard se signalait principalement par sa représentation 3D de l'échiquier. C'était un joli travail d'amateur mais l'aspect était déjà bien daté en 2007 et d'autre part l'ergonomie de l'ensemble était assez mauvaise. Plutôt que d'employer un système de point and clic pour le déplacement des pièces, l'auteur a préféré la vieille méthode des programmes DOS : on sélectionne une case, on valide, on se déplace vers la case de destination avec les touches fléchées, on revalide... La case en surbrillance est remplacée ici par une sorte de cage métallique qui n'arrange rien...
Maurizio Galeone n'a pas développé lui-même le moteur. Il s'est contenté de greffer à son interface le très bon moteur libre GNU Chess, en version 5. Ancienne mais d'une force déjà conséquente, autour de 2500 Elo.  
L'interface possède les fonctions de base, mais pas plus. GALBoard a cessé d'évoluer en novembre 2012.

Télécharger GALBoard sur SourceForge ?

Télécharger GALBoard sur FDM ?



GChess (ou Giuseppe Chess) (+)



Ce programme est une Interface d'échecs en 2D classique et visuellement quelconque, dotée d'un moteur de force consistante (2500 Elo) et de style assez agressif. Aperçu des caractéristiques :
14 niveaux de jeu (ou 14 temps de réponse par coup de l'ordinateur, de une seconde à trois minutes).
Possibilité de retourner le plateau ; possibilité de jouer avec les noirs (en cliquant sur "Play", ce qui oblige l'ordinateur à prendre la main).
Bibliothèque d'ouvertures.
Navigation avant/arrière dans la partie (touche "A" ou menu "History" > "Forward 1 move" et   touche "S"  ou menu "History" > "Back 1 move").
Conseil (menu "Play" puis touche "A" pour annuler le coup), évaluation de la position, lecture et sauvegarde de parties (format propriétaire).
GChess est donc un programme assez complet avec un bon moteur. Un seul bémol, sur Windows récents, l'affichage est altéré, des filets blancs verticaux striant légèrement les pièces. Rien de bien méchant, mais nous avons déjà tellement de bons programmes...

Téléchargement sur Download It ?

Téléchargement sur Softonic ?

Téléchargement sur Fileplanet ?



GNU Chess



GNU Chess est un programme historiquement important. Il a été le premier moteur d'échecs d'un niveau convenable à être proposé en 1984 sous forme de licence libre ; c'est-à-dire accessible gratuitement et publié avec ses sources, afin qu'il puisse être librement modifié et amélioré.
Le moteur a aussi bénéficié d'une interface dédiée qui, plus tard, deviendra xBoard, la première interface universelle, capable d'accueillir tous moteurs comprenant son protocole de communication. GNU Chess et xBoard permettront l'envol des applications et moteurs d'échecs gratuits.
Reste que ce vieux GNU Chess a beaucoup vieilli. L'interface est assez sommaire ; elle présente d'ailleurs un petit bug d'affichage qui rogne les coordonnées des colonnes ; surtout, le logiciel contient ici le moteur dans sa première mouture (version 4.15), celle de Stuart Cracraft, dont les techniques de programmation datent des années 80. Bref, un moteur ancien, très largement dépassé selon les critères d'aujourd'hui. Plutôt pour les curieux et les nostalgiques.  

Télécharger GNU Chess sur Softonic ?



Hellchess



HellChess est un shareware, commercialisé en 2005 et dans les années suivantes. Bonne nouvelle pour nous, il permet de jouer sans restriction aux échecs, à othello et à connect 4. Il propose également le Shogi, le kiangji, ataxx, cat and mouse et fox and geese, mais vous devrez déboursez 6 euros pour acquérir la licence.
L'interface est simplette et offre peu de fonctions : conseil (cliquer sur le penseur, en bas à gauche), navigation complète dans la partie, possibilité de jouer avec les noirs, possibilité de jouer avec un adversaire en ligne (connexion par adresse IP), mode d'édition. La sauvegarde de la partie en cours n'est pas prévue.
Le moteur de réflexion produit un jeu assez actif, avec un niveau de force moyen. Je dirai, à vue de nez, autour de 1600-1700 Elo pour 10 secondes par coup.
On règle la force uniquement en choisissant le temps par coup en secondes. Le moteur n'utilise aucune bibliothèque d'ouvertures.
J'oubliais : HellChess propose quelques problèmes à résoudre.
Comme il n'est pas moche et que son emploi et très facile, je dirai que HellChess est un programme potable pour débutants et joueurs occasionnels.


Télécharger HellChess ?



Hotbabe Chess (+)



Hotbabe est un petit programme d'échecs d'origine hongroise, qui a été, parait-il développé par une femme. Mais comme j'ai découvert que l'auteur s'appelle Ken Stauffer, j'ai des doutes. On a retenu surtout de ce programme son nom provoquant et la simulation de Webcam dans laquelle une jeunette rousse et potelée se livre à diverses activités pendant que vous jouez. Je précise : activité non-scabreuse mais néanmoins sans intérêt.
L'interface est simple mais sympa, avec les fonctions de base : choix de la couleur, lecture/sauvegarde (fichier texte), conseil, abandon, annulation du ou des derniers coups. La partie en cours s'enregistre, même si vous n'avez pas fait de sauvegarde.
Tout au long de la partie, HotBabe vous fera des remarques plus ou moins amusantes dans une fenêtre sous l'échiquier.
Le moteur est modeste mais pas nul. J'ai lu quelque part qu'au meilleur de ses 20 niveaux de force, le "Genius", il serait de niveau expert. Je le situerais plutôt aux alentours de 1600-1700 Elo.  Ce qui est sûr c'est que pour atteindre cette force maximale, il faut à l'ordinateur au moins deux minutes de réflexion par coup. Ce qui, de nos jours, est assez considérable.
HotBabe a cessé d'évoluer depuis 2004. La petite rousse doit approcher maintenant de la quarantaine… Dur, pour moi aussi.
Le programme lui-même est assez léger : 1,6 Mo. C'est la vidéo qui pèse lourd : 75,5 Mo pour 40 minutes de vidéo de mauvaise qualité. Vous pouvez la supprimer, auquel cas vous aurez juste un message d'erreur au lancement du logiciel. Ou bien mettre une vidéo vide du même nom ("hotbabe_chess.avi")...

On trouve HotBabe Chess sur de nombreux sites. En voici quelques uns de sûrs :

Télécharger HotBabe (avec la vidéo) sur CNET ?

Télécharger HotBabe (sans la vidéo) sur Softoware ?

Télécharger HotBabe (sans la vidéo) sur Downlaod IO ?



J2Chess (++)



J2Chess est une sympathique interface graphique Java développée par Denis Frayssignés, un français. C'est un programme d'amateur mais de qualité. L'interface est agréable à utiliser, possède les fonctions de base et une petite collection d'échiquiers et de pièces. Elle est dotée d'une intelligence artificielle d'une force estimée à 1800 Elo. Ce n'est pas énorme mais ce moteur, optimisé pour les machines multi-coeurs, à l'avantage de jouer très vite.
Le programme utilise trois bibliothèques d'ouvertures internes : une grosse bibliothèque "Tournois", pour la performance, une bibliothèque "Peu orthodoxes", rassemblant des ouvertures moins convenues, et la petite biblio "Débutant", qui ne rendra pas l'ordinateur trop fort dans l'ouverture.
Fonctionnalités prises en charge par l'interface :
Lecture/sauvegarde au format PGN
Gestion des positions FEN
Possibilité de jouer avec les noirs
Retournement du plateau
Time control complet



On accède au menu de configuration par menu "Options" > "Préférences" (ou CTRL + ","). La force de l'IA est réglée en choisissant un temps par coup en seconde (7 secondes par défaut, temps pouvant aller jusqu'à 100 secondes).

Cerise sur le gâteau, J2Chess est livré avec une collection de PGN. Il y a d'abord un recueil de 560 parties classiques, de Philidor (en 1790) jusqu'à Kasparov et Shirov (1999). Puis 2259 parties d'Alekhine, 3079 parties de Karpov, 853 parties de Bobby Fischer, 1878 parties de Kasparov, 1591 parties de Magnus Carlsen,  3110 parties de Mikhaïl Tal, 1112 parties de Vishy Anand et 616 parties de Vladimir Kramnik.  

Télécharger J2Chess ? (Windows, Mac Os, Linux...)

Important : J2Chess a besoin de Java pour fonctionner. Télécharger Java Runtime Environment?

A noter : le fichier "j2chess.jar" peut être ouvert avec un programme d'archivage tel 7Zip. Vous trouverez dans l'archives notamment la collection de PGN.




King of Kings



Le nom "King of Kings" de ce petit programme visuellement quelconque mais pas désagréable n'est pas très adapté. Car il est plutôt du genre modeste. Le moteur qu'il contient est de force consistante (aux alentours de 2200-2300 Elo selon Eric Terrien, du site les Diodes du Roi où je l'ai trouvé)* et pourra certainement s'améliorer un peu si vous le guidez vers les tables de finales Nalimov, qui'il sait gérer. Par contre, l'auteur n'a pas jugé utile de lui adjoindre une bibliothèque d'ouvertures. Dans le readme, il donne des explications, assez fumeuses, sur la manière d'en créer une. Bien sûr c'est dans un format non-standard, totalement inconnu du web. Je me demande bien pourquoi il n'a pas jugé utile d'en mettre une dans sa distribution...
L'interface possède les fonctions de base (lecture et sauvegardes de parties, lecture des PGN, FEN et EPD, copier/coller de la position, time control complet, conseil, navigation dans la partie, rotation de l'échiquier, possibilité de jouer avec les noirs, affichage complet des données de la partie en cours...
A noter : King of Kings est un programme qui nous vient d'Inde, ce qui n'est pas si fréquent.

Télécharger King of Kings sur Médiafire ?


* Le moteur en version 2.56 (celle du programme) est classée à plus de 2400 Elo sur CCRL Blitz. Il doit donc être aussi assez rapide.



Mainsworth Chess



Un programme d'échecs doté de deux moteurs, aussi faible l'un que l'autre, et d'une interface basique, permettant seulement de lancer une partie contre les noirs ou contre les blancs, avec le moteur de son choix, et de retourner l'échiquier. La force de l'ordinateur n'est pas réglable. Les deux moteurs jouent vite mais faiblement.  Ils s'appuient sur une petite bibliothèque d'ouvertures qui pourra éventuellement être étendue car l'auteur fournit également un utilitaire en mode texte qui génère de nouvelles bibliothèques. C'est rustique et fastidieux (il faut rentrer chaque mouvement à la main) et pour quel intérêt ?
Les graphismes sont datés mais les courageux pourront les modifier. Ce sont des images au format PNG facilement éditables.
Pour débutants et débutants avancés... et pour collectionneurs.

Télécharger Mainsworth Chess sur Caïman ?



Mazette Chess



Ce programme tout simple a été développé par Antonio Montero-Ribas, un prof de techno français qui est aussi un bon joueur d'échecs, classé FIDE à 1740 Elo. Il ne paye pas de mine (le logiciel) mais possède un moteur au jeu offensif de force conséquente. L'auteur l'estime à 1900 Elo. Cependant il vous faudra sélectionner son meilleur niveau et attendre un bout de temps entre chaque coup car le bougre ne réfléchit pas vite ! J'estime son niveau pratique plutôt à 1400-1500 Elo, obtenu avec le niveau intermédiaire 4,5 et un temps moyen par coup de 2 minutes. C'est déjà long.
Le moteur s'appuie sur une petite bibliothèque d'ouvertures.
Ce que j'aime bien aussi avec ce programme c'est la mise en évidence du coup ayant la préférence du moteur à l'instant T sous forme d'une flèche bleue. S'il hésite entre deux coups, le second sera indiqué par une flèche grise. Je me demande pourquoi cette solution visuelle simple n'est pas utilisée plus souvent...
Autres fonctions de l'interface : mise en évidence des coups possible pour une pièce donnée, mise en évidence des cases sous contrôle, sauvegarde de partie, navigation avant-arrière complète, gestion des positions EPD, rotation de l'échiquier, choix de la couleur.
Un programme plutôt pour joueurs amateurs.

Télécharger Mazette Chess sur le site d'A. Montero-Ribas ?



MiniMaster



Écrit en Blitz Basic ce programme d'échecs est visuellement assez réussi mais son moteur de réflexion est vraiment nul. En début de partie, il vous donne gratuitement sa reine, si vous jouez le pion-roi, puis il joue un peu mieux.   
Côté ergonomie, le mouvement des pièces se gère au clavier et non à la souris. On a vu mieux mais le programme sera facile à utiliser par un enfant débutant qui aura la satisfaction de pouvoir le battre assez vite, sans être obligé d'amoindrir le moteur.
On peut jouer avec les blancs ou les noirs et il y a deux niveaux de force, le second étant à peine meilleur que le premier.

Télécharger MiniMaster sur le site Foppygames (c'est le dernier programme de la page).



Neurosis 3D (++)



Le moteur Neurosis a été développé par le hollandais Stan Arts au début des années 2000 et entre 2004 et 2008, il a été un très bon joueur, avec un Elo de plus de 2400 Elo et un jeu de qualité, enrichi d'une excellente connaissance positionnelle. Stan Arts a également fourni avec son moteur une interface graphique 3D, qui toutefois n'est pas très richement dotée en  fonctionnalités et n'offre qu'une 3D très primitive : faible résolution, pas de texturage, pas de jeu de lumière... Dans ces cas-là, je préfère revenir à la vue 2D.
L'interface offre les principales fonctionnalités, mais pas plus :

Sauvegarde au format PGN (mais pas lecture ! Par contre, la partie en cours est automatiquement sauvegardée et il est proposé de la reprendre à chaque lancement du logiciel).
Editeur de positions
Pondération
Time control complet
Navigateur de parties (mais n'offrant aucune possibilité d'annuler le ou les derniers coups).
Il est possible de faire quelques changements dans l'apparence de l'échiquier et des pièces mais ce n'est clairement pas le point fort de ce programme.



Le moteur possède quatre niveaux de force. Il peut aussi adopter trois styles de jeu différents, de normal à super-agressif, et accepter également d'ajouter un peu de variété dans son jeu, au prix sans doute d'une petite perte de qualité ("Vary and randomize more on/off"). Il utilise bien sûr une bibliothèque d'ouvertures pour ses premiers coups.
Certains paramètres, notamment la taille de la table de transpositions, peuvent être modifiées uniquement depuis le fichier de configuration "NConfig.txt".

En résumé, un logiciel pas très beau mais sérieux et qui s'appuie sur un moteur de qualité. Pour joueurs de bon niveau.

A noter : le moteur est au standard Winboard et fonctionnera très bien avec une interface comme Arena. Il suffira soit de conduire l'interface vers le dossier de Neurosis 3D, soit de copier dans le répertoire "Engine" d'Arena un répertoire "Neurosis" contenant les fichiers :
"Neurosis.exe" (le moteur)
"NConfig.txt" (fichier de configuration)
"Neurosis.bk" (bibliothèque d'ouvertures).

Télécharger Neurosis 3D depuis mon Espace Mega ?



Obender (++)



Obender est une interface d'aspect très sommaire mais assez complète qui met en œuvre le moteur "Ostap Bender", de force conséquente et d'un style attaquant ressemblant à celui de Kasparov.

Une interface complète

L'essentiel est là : navigation dans la partie, possibilité d'annuler le ou les derniers coups, lecture/sauvegarde (format non-standard), copy des mouvements (algébrique), copie de la position (FEN), possibilité de retourner l'échiquier, de jouer avec les noirs, trois style de jeu (Knowledge), sept level basés sur le temps de réflexion par coup (de 3 à 30 secondes).


Un bon moteur au style d'attaquant

Le moteur Obender est réputé pour être un Kasparov like, de force moyenne. La version la plus récente est créditée de près de 2200 Elo sur CCRL, mais le moteur associé à l'interface est probablement plutôt de l'ordre de 2000 Elo. C'est donc un adversaire intéressant pour un joueur voulant affronter un moteur agressif mais pas trop fort.
Notez que l'interface propose un choix de "connaissances" (Knowledge) qui modifie un peu le style. A priori, le style "1" est le plus agressif, le style "3" le plus défensif et matérialiste. Le style "2" (choix par défaut) correspondant au style natif d'Obender, j'ai l'impression.

A noter : le programme joue aussi aux dames.

Télécharger Obender ?



Pax Chess



Un petit programme d'échecs Windows qui, bizarrement, ressemble à un vieux Dos. Il fonctionne très bien, dispose des principales fonctionnalités et possède un moteur d'échecs qui n'est pas très puissant mais suffisant pour un joueur amateur.  Son principal défaut est son manque de finition. Le mode d'emploi évoque des fonctions ou des réglages que l'on ne retrouve pas sur l'interface. Par exemple l'item "Timer control / play levels" est introuvable. Il y a bien un bouton sur la barre d'outil mais lorsqu'on clique dessus, on reçoit le message "Timer settings currently disabled"...
Notez qu'en jouant, Pax constitue une base d'apprentissage qui lui permettra, avec le temps, d'améliorer son jeu. L'auteur propose sur son site une grosse base de connaissances déjà constituée mais malheureusement, le lien est cassé... Il faudra faire sans.
Résumé des fonctionnalités :
Lecture / sauvegarde au format PGN
Editeur de position (utilisable)
Conseil et coup forcé
Choix du camp
Choix de l'ouverture
Trois niveaux de difficulté : débutant, facile et Thoughful.
Navigation complète dans la partie.

Ne téléchargez pas Pax sur le site de l'auteur. je vous propose sur mon espace Mega une version plus récente, pour laquelle le niveau "Thoughful" fonctionne.

Télécharger Pax Chess ?



Pragmatichess (+)



Développé par le russe Vadim Chizhov, Pragmatichess est une sympathique petite interface permettant, avec le moteur interne, de jouer aux échecs classiques ou à la variante Chess 960 de Bobby Fischer.

L'interface peut être affichée en 2D ou en 3D mais cette dernière n'est pas de qualité suffisante pour qu'on puisse jouer dans de bonnes conditions.



Un clic-droit sur l'espace de jeu ouvre les menus de l'interface, qui est dotée des fonctions les plus utiles : lecture / sauvegarde de parties au format PGN, gestion des positions au format FEN, possibilité de jouer avec les noirs, rotation de l'échiquier, navigation complète dans la partie, undo/redo...
Pragmatichess permet aussi de jouer par correspondance, via une boite mail.

Le moteur interne, Pramatic, peut être affronté à quatre niveaux de force : "Newcomer" (débutant), 3 secondes, 10 secondes et 30 secondes par coups. Le niveau "Newcomer" est très faible, mais à 30 secondes par coup, Pragmatic devient assez fort. Peut-être dans les 1700 Elo...
Si cela ne vous convient pas, Pragmatichess peut accueillir d'autres moteurs UCI. J'ai fait quelques essais qui ont été concluants, sauf sur un point important : le logiciel ne permet pas le paramétrage des moteurs, qu'il faudra employer avec leurs paramètres par défaut.

Pour fonctionner, Pragmatichess a besoin de Microsoft .NET Framework 2.0.


Pragmatichess n'évolue plus depuis de nombreuses années. La version la plus récente est la 2.5. Pour éviter toute disparition, je l'ai hébergé sur mon espace Mega.

Télécharger Pragmatichess  ?



Queen (++)



Développé par le mathématicien et programmeur hollandais Leen Ammeral, le moteur Queen est un engine qui a commencé sa carrière en 2000 et à continué à évoluer pendant une dizaine d'années, pour atteindre un niveau de force estimé à 2400 Elo. L'auteur, modeste, le considère comme un programme d'amateur mais Queen est très solide et offre un jeu de qualité dans tous les compartiments du jeu.  C'est un bon sparring partner pour joueur de bon niveau.
Le moteur Queen, compatible Winboard et UCI, est utilisable seul dans une interface graphique quelconque (Arena, Lucas Chess...) mais Leen Ammeral propose aussi le moteur intégré à une interface autonome fiable et assez richement dotée en fonctionnalités :
Lecture/sauvegarde au format PGN
Gestion complète des positions FEN et EPD
Editeur de positions
Navigation complète dans la partie
Rotation de l'échiquier et possibilité de jouer avec les noirs
Mode analyse
Conseil…
Le niveau du moteur se règle par contre uniquement par le temps de réponse pour chaque coup. Pas de time control élaboré, malheureusement. C'est le gros point faible de cette interface.
En résumé, on a vu plus joli et plus ergonomique mais l'ensemble est sérieux. L'exécutable contient une petite bibliothèque d'ouvertures interne. L'auteur propose sur son site de télécharger une bibliothèque plus performante, au format .bin, si besoin.
L'interface gère les tables de fin de parties Nalimov.

Télécharger Queen ?

N'oubliez pas de récupérer aussi la bibliothèque d'ouvertures.



Rookie



Il s'agit ici de la version démo d'un programme diffusé en shareware à partir de 1995. Sa limitation la plus importante réside dans l'utilisation de l'ancienne version 1.00 du moteur de réflexion, alors que le shareware est équipée d'une version 2 qui dépassait 2300 Elo et était capable de rivaliser avec des moteurs comme Comet, Rebel Decade ou Chess System Tal.
Le moteur 1.00 offre toutefois environ 2000 Elo et pourra donc contenter une majorité de joueurs.
L'interface est quelconque et bien dans le style des années 90 mais pas désagréable à l'œil. Les fonctionnalités sont très limitées, pour cause de version démo. La sauvegarde est bloquée, de même que le undo/redo. Reste le conseil et le coup forcé. Le time control est par contre complet et offre la possibilité de choisir pour le moteur un temps par coup, un temps pour tout le jeu, un temps par tranche de x coups, une profondeur fixe ou pas de limite de temps.


Télécharger Rookie sur mon espace Mega ?




R-Schach, alias Freeware-Chess 3.3 (++)



Ce programme d'origine allemande est une jolie petite interface 2D, dotée de deux moteurs d'échecs distincts. Le moteur d'origine, R-Schach, est assez modeste mais a progressé ces dernières années. A son niveau de force le plus élevé ("très difficile") il atteint peut-être les 1500 Elo, en prenant de 25 à 45 secondes pour jouer chaque coup. Comme l'interface est assez jolie, traduite en français et bien dotée en fonctionnalités, Freeware Chess est un bon choix pour joueurs débutants et joueurs occasionnels ou amateurs.

Au dessus du niveau "Très difficile", il y a le niveau "Pro" mais celui-ci est pris en charge par un autre moteur, Bowili, beaucoup plus puissant que R-Schach, puisque sa force est estimée à plus de 2400 Elo. Pour régler le niveau de Bowili, il faut ouvrir le menu de configuration ("Paramètres" > "Configuration") et choisir une valeur pour "Pro Temps de calcul [sec]" (7 secondes par défaut).

Fonctions de l'interface : lecture/sauvegarde au format PGN, gestion des positions FEN, mode édition, navigation dans la partie, changement de camp, conseil, choix d'une apparence alternative (look noir & blanc).

Télécharger R-Schach ?



Rookie




Il s'agit ici de la version démo d'un programme diffusé en shareware à partir de 1995. Sa limitation la plus importante réside dans l'utilisation de l'ancienne version 1.00 du moteur de réflexion, alors que le shareware est équipée d'une version 2 qui dépassait 2300 Elo et était capable de rivaliser avec des moteurs comme Comet, Rebel Decade ou Chess System Tal.
Le moteur 1.00 offre toutefois environ 2000 Elo et pourra donc contenter une majorité de joueurs.
L'interface est quelconque et bien dans le style des années 90 mais pas désagréable à l'œil. Les fonctionnalités sont très limitées, pour cause de version démo. La sauvegarde est bloquée, de même que le undo/redo. Reste le conseil et le coup forcé. Le time control par contre n'est pas limité et offre la possibilité de choisir pour le moteur un temps par coup, un temps pour tout le jeu, un temps par tranche de x coups, une profondeur fixe ou pas de limite de temps.
Ce programme et son auteur ont totalement disparu d'internet mais méritait d'être rappelé.


Télécharger Rookie sur mon espace Mega ?



RT Chess



Avec RT Chess, l'auteur Paul Kahler voulait surtout démontrer l'efficacité de son moteur de... lancer de rayons. Le plateau d'échecs en 3D de l'application est en effet obtenu par Ray Tracing, d'où bien sûr son nom. De ce côté là,  c'est assez réussi. Le plateau est beau, orientable à souhait, est peut être utilisé assez confortablement pour jouer, surtout si vous l'agrandissez ou si vous l'affichez en plein écran.
Le moteur d'échecs malheureusement ne vaut pas grand-chose. Au meilleur de ses cinq niveaux, il joue vite mais très mal. Par ailleurs, l'interface est dépourvue de toute fonction. On ne peut que choisir entre les blancs et les noirs. Pas de sauvegarde, pas de possibilité de revenir en arrière...
A noter : pour afficher le menu, appuyez sur la touche "Espace" et validez les options avec la touche "Entrée". Puis appuyez à nouveau sur "Espace" pour sortir du menu.
Pour déplacer une pièce, cliquez sur la pièce puis cliquez sur la case d'arrivée. Enfin, cliquez avec le bouton droit de la souris pour changer l'orientation de l'écran.
Ce programme, malgré ses limitations, devrait intéresser les enfants et les joueurs débutants.

RT Chess a disparu du net. Heureusement, j'en ai gardé une copie que vous pourrez télécharger depuis mon espace Mega.


Télécharger RT Chess ?



SRV Chess



Ce programme français a été lancé en 2002 et a cessé d'évoluer en 2005. L'interface est très correcte aussi bien visuellement que pour les commodités : sauvegarde au format PGN, navigation dans la partie avec possibilité d'annuler les derniers coups, choix du camp, retournement de l'échiquier, export de la position sous forme d'image, conseil, panneau d'infos complet...
Le moteur a un style de jeu agressif mais il est faible et lent. Au niveau les plus élevés, le temps de réponse devient prohibitif, pour une force qui reste modeste : de l'ordre de 1400 Elo. SRV Chess n'utilise pas non plus de bibliothèque d'ouvertures. Tout cela fait que ce programme n'a pas beaucoup d'arguments pour s'adresser à un autre public que les grands débutants.

Téléchargement de SRV depuis le site "Les diodes du Roi"



Stoopid Chess



Une interface graphique assez quelconque avec un petit moteur offrant cinq niveaux de jeu, le meilleur étant du niveau d'un bon joueur amateur. Il est donc moins stupide que ne le laisse suposer son nom mais il lui faudra quand même réfléchir de 45 secondes à une minute par coup pour l'obtenir.
Dommage : le programme n'utilise aucune bibliothèque d'ouvertures.
Fonctions de l'interface : sauvegarde/lecture de parties (format non-standard), annulation du ou des derniers coups, jeu avec les blancs ou les noirs, rotation du plateau et changement de camp.

Télécharger Stoopid Chess sur SourceForge ?



Toledo Chess 2 (+)



Je signale l'existence de Toledo Chess 2 car c'est un objet unique, le plus petit programme d'échecs du monde, avec le plus petit moteur du monde. Toledo Chess 2 incorpore en effet le moteur Nanochess du Mexicain Oscar Toledo Gutierrez, qui a obtenu le prix International Obfuscated Code Contest, il y a quelques années, pour avoir réussi à loger dans un fichier de moins de 2 kilo-octets constitué de 1255 caractères de code un joueur d'échecs capable d'affronter un amateur ou un petit joueur de club. L'auteur prétend qu'il atteint 1600 Elo mais 1300 Elo me paraît beaucoup plus réaliste. C'est déjà plutôt bien. J'ai d'ailleurs sur ce site déjà évoqué ce moteur, qui peut-être utilisé avec n'importe quelle interface acceptant les moteurs Winboard.
Avec l'interface Toledo Chess 2, Oscar récidive puisque le même esprit minimaliste à été adopté. Les deux fichiers nécessaires au fonctionnement du logiciel ne pèsent ensemble que 17 Ko et des puces. Pour ce poids mini, on a droit au strict minimum. Graphiquement, on dirait une image tirée du Sinclair ZX ! On jouera uniquement avec les blancs, au niveau de force maxi du moteur, la promotion se fera uniquement en dame et lorsqu'il y aura échecs ou échecs et mat, l'interface ne vous le dira pas.
Amusant

Télécharger Toledo Chess 2 ?



Torq Chess



Ce programme d'origine polonaise est on ne peut plus minimaliste. L'interface est minuscule et ne propose aucune fonctionnalité. Vous êtes invité à affronter le moteur à son unique niveau, assez faible. Un petit objet amusant, pour collectionneur.

Télécharger Torq Chess ?



Waxman (++)



Waxman est un moteur d'échecs qui revient de loin puisque son auteur, l'américain Ivan Bacigal, a commencé à le développer en 1986. La première version stable pour Dos a été diffusée en 1991 et la première version Windows 16 bits en 1992. Il a été perfectionné au fil du temps, gagnant en force et en vitesse, tout en conservant sa structure ancienne pour machine 16 bits. Ce qui l'a évidemment tenu assez loin derrière le peloton des meilleurs moteurs du moment, tout en offrant un temps une alternative gratuite et de qualité aux solutions commerciales. La dernière version date de 2020 est pointe à 2400 Elo sur le site de classement CCRL.
Par ailleurs, Ivan Bacigal a développé pour son moteur une petite interface graphique simple mais agréable à utiliser et dotée des fonctions de base : navigation complète dans la partie, undo-redo, lecture/sauvegarde de parties (format propriétaire ou PGN), éditeur de positions,  solution de problème, mode analyse… L'exécutable du programme contient tous les fichiers nécessaires, y compris la bibliothèque d'ouvertures. Mais il y a aussi des fichiers externes à l'extension .Pos qui contiennent des exercices de mat, des études de fin de parties et des positions sauvegardées.

Télécharger Waxman ?



Webdesign Chess



L'emballage de ce programme de 2004 est plutôt réussi. Il échappe au look habituel des fenêtres Windows. Dommage que le moteur de réflexion qui l'anime ne soit pas un peu meilleur et un peu plus rapide. A son niveau de force le plus élevé, il dépasse 1400 Elo mais il lui faudra en moyenne une minute et 1/2 de réflexion pour les obtenir. Comme il ne dispose d'aucune bibliothèque d'ouvertures, les premiers coups paraissent d'une extrême lenteur. D'autre part, le jeu du moteur n'est pas homogène. Décent en milieu de partie, il s'effondre en finale, comme les vieux moteurs des années 90.
Fonctions de l'interface : choix de la force du moteur de zéro à huit, annulation des derniers coups, jeu avec les blanc ou avec les noirs et rotation de l'échiquier.

Télécharger Webdesign Chess ? Allez jusqu'au bas de la page et cliquez sur l'image du jeu.




Winchess et Winchess 2 (++)

Winchess




Ce programme du français David Richard a été oublié. Les dernières modifications datent de 2001, le site officiel a disparu et on ne trouve pratiquement aucune information le concernant sur internet. C'est pourtant un bon jeu d'échecs, qui fonctionne toujours - et même mieux qu'avant, sur nos machines modernes. Il est doté des fonctions de base : lecture et sauvegarde de parties (dans un format propriétaire), annulation des derniers coups, inversion de camp, rotation du plateau, conseil, trois jeux de pièces et possibilité de changer les couleurs de l'échiquier...

Côté intelligence, nous avons un moteur qui, avec nos ordis de 2021, est capable de résister à un bon joueur de club, à condition qu'on lui laisse du temps pour réfléchir. Je n'ai trouvé aucune évaluation de sa force, mais à vue de nez, je dirais 1600-1700 Elo pour trois minutes de réflexion par coup.
Le programme est doté d'une bibliothèque d'ouvertures qui se trouve dans le dossier du programme. C'est un fichier texte qui peut facilement être édité.

Télécharger Winchess sur Clubic ?

Télécharger Winchess sur 01Net ?



Winchess 2



L'auteur a commercialisé quelques années plus tard une version pratiquement identique sur le plan fonctionnel mais avec un échiquier 3D de belle facture et un moteur plus costaud, évalué à plus de 2000 Elo. C'est un shareware, limité en principe à 15 jours d'utilisation sans paiement, mais au-delà de ce délai, le programme reste pleinement fonctionnel. A vous de voir ce que vous devez faire, mais il me semble que nous nous trouvons devant un abandonware de fait.
La 3D de Winchess 2 est un peu dépassée mais le programme reste une belle pièce pour ceux qui sont un peu collectionneurs.

Télécharger Winchess 3D sur Clubic ?

Télécharger Winchess 3D sur Toucharger ?




WJ Chess 2D (++)



WJ Chess 2D a été je crois le premier programme d'échecs que j'ai sélectionné, il y a au moins une douzaine d'années maintenant. A l'époque j'utilisais encore mon vieux XP Pro mais lorsque je suis passé à Seven, j'ai constaté que l'affichage du jeu était légèrement altéré. Pas de beaucoup : le filet noir qui séparait les cases a disparu pour laisser place à un espace gris beaucoup plus large. J'ai alors décidé de le supprimer de la sélection principale. Mais comme ça ne dépare que légèrement le jeu qui continue par ailleurs à très bien fonctionner, rien ne s'oppose à ce qu'il soit dans la sélection secondaire.

WJ Chess 2D s'adressait à un public assez large de joueurs d'échecs. Bien que simple à utiliser, il disposait néanmoins des fonctions de base utiles à tout joueur : sauvegarde de parties, éditeur de positions, affichage des coups possibles pour une pièce, possibilité de revenir en arrière d'autant de coups que nécessaire et quelques autres petites choses - comme la suggestion d'un coup, dans le cas où vous seriez en panne d'idée et l'importation / exportation de positions FEN.
On peut bien sûr jouer avec les noirs et retourner l'échiquier.

Le moteur de réflexion qui anime le jeu machine n'est pas un monstre mais avec un Elo estimé à 2150, il devrait suffire à un grand nombre de joueurs. Notez au passage qu'il gère la pondération et que celle-ci est par défaut activée.

L'utilisation du programme est des plus simples. Pour régler sa force, vous pouvez choisir entre"facile", "moyen" et "difficile". C'est un peu grossier, aussi le jeu propose t-il un menu supplémentaire d'où vous pourrez déterminer soit la profondeur d'analyse en nombre de ½ coups, soit le temps maximum en seconde accordé à l'ordinateur pour jouer un coup. De ce menu vous pouvez également configurer une partie blitz ou de tournoi, en indiquant un bonus de temps incrémental.

Développé par un français, Jean-François Gazet, WJ Chess a aussi l'avantage d'être totalement dans notre langue, menus et aide interne.

L'auteur a développé une version avec un échiquier et des pièces s'affichant en 3D, avec de jolis effets et de belles textures, et un moteur plus costaud. Mais il s'agit d'un shareware se bloquant au-delà de 20 utilisations. Bien que l'auteur le juge obsolète et ne le propose plus lui-même, il n'a jamais pensé à le libérer. Dommage car même si ce logiciel a pris un coup de vieux, c'aurait été encore une belle pièce de collection pour la sélection principale.

WJChess 2D a presque disparu du Web, Jean-François Gazet ayant demandé de cesser sa diffusion. On le trouve encore sur le site américain Caïman.

Télécharger WJChess 2D sur Caïman ?

Télécharger WJChess sur le site Logithèque.com ?



Les interfaces


Capa chess



Une interface en java joliment réalisée et assez riche en fonctionnalités : time control assez complet, large choix de présentation en 2D ou 3D, mode édition, lecture/sauvegarde en PGN, lecture/sauvegarde de positions FEN, aides visuelles, annulation des derniers coups...
Le moteur interne est de force très modéré mais l'interface peut accueillir d'autres moteurs, Winboard ou UCI.
Le programme présente toutefois de petits dysfonctionnements sur les deux ordinateurs que j'ai utilisés pour le lancer. L'utilisation avancée, notamment l'installation, le paramétrage et l'utilisation de moteurs alternatifs, n'est pas ergonomiquement génial.

Télécharger Capa Chess version Windows ?

Télécharger Capa Chess version MacOs ?



Jose Chess



José Chess est une interface d'échecs développée en Java par Peter Schäfer. Elle était assez réussie, avec une représentation 3D plutôt bonne, des fonctionnalités puissantes et aussi, ce qui est plus rare, des fonctions de base de données performantes. Malheureusement, elle n'évolue plus depuis longtemps et des logiciels comme Arena ou Lucas Chess sont aujourd'hui meilleurs pour cet usage. De plus, son fonctionnement est quelque peu aléatoire sur des PC récents.
La dernière version,  de février 2006, incorpore deux bons moteurs, Spike et Toga II. Elle peut bien sûr en accepter d'autres, Winboard ou UCI.

Télécharger José Chess depuis mon Espace Mega ?



Tarrasch Chess GUI (++)

Tarrasch Chess GUI est une interface d'échecs libre qui fonctionne bien et a des capacités évoluées, notamment en matière de gestion de base de données. L'auteur, Bill Forster, travaille encore un peu dessus (la dernière mise à jour date de janvier 2021) mais Tarrash Chess est un vieux logiciel qui accuse son âge. Arena et Lucas Chess, interfaces "généralistes", sont meilleures dans pratiquement tous les domaines. Quant à Scid vs PC, interface dédiée à la gestion de base de parties, elle est bien plus puissante que Tarrasch Chess pour manipuler de grosses bases.

A noter :
1) le programme possède un intéressant petit moteur propriétaire, TarraschToyEngine, de force limitée : environ 1400 Elo (1500 pour la version 0.906).
2) Bill Forster a adapté à l'UCI le vieux Sargon 1978, premier moteur d'échecs grand public offrant un jeu décent. Il est proposé dans la liste des moteurs utilisables par l'interface (qui peut facilement être étendue).
3) Deux grosses bases de parties au format de Tarrasch peuvent être téléchargées pour accompagner le logiciel : MillionBase 2.5, qui rassemble 2 millions et demi de parties des débuts des échecs jusqu'à 2015 et TarraschBase, environ 1,2 millions de jeux compilés depuis TWIC The Week in Chess à partir de 1995 jusqu'à aujourd'hui.

En savoir plus ? Consultez le site officiel

Télécharger Tarrasch Chess et ses bases de parties ?



Réglage optimal de Dosbox

Les vieux programmes Dos fonctionnent à merveille avec l'émulateur dos Dosbox. Il y a toutefois un petit réglage à faire pour que l'émulateur tire parti au mieux des moteurs de réflexion qui équipent ces logiciels. Dosbox a plusieurs paramètres dont les réglages par défaut sont en général bons, sauf pour le paramètre "cycles". Celui-ci est réglé sur "auto", ce qui autorise le logiciel à calculer, en fonction de votre matériel, un certain taux de ralentissement. Ceci afin que les vieux jeux d'action tournent à une vitesse raisonnable sur nos ordinateurs modernes, énormément plus rapides que ceux des années 80 et 90. Pour moi par exemple, sur l'ordinateur de bureautique à double-cœur que j'utilise pour les échecs, le cycle est fixé à 3000 / seconde, soit beaucoup moins que ce dont mes processeurs sont capables. Résultat : rien de visible, mais le cerveau du programme d'échecs sera plus lent qu'il ne devrait.
Heureusement, c'est très facile à corriger. deux cas peuvent se présenter :

1) Le programme n'est pas automatisé

Vous avez Dosbox d'un côté, votre vieux programme de l'autre.  Ouvrez le dossier de Dosbox et cherchez le fichier qui ressemble à "DosBox version x options.bat".  Affichez-le avec le bloc-note ou le wordpad et cherchez à peu près au milieu du texte le bloc :

core=auto
cputype=auto
cycles=auto
cycleup=10
cycledown=20


Remplacez "cycles = auto" (ou éventuellement "cycles = xxx") par "cycles = max". Sauvegardez, fermez. Le programme Dos profitera alors vraiment de la force de vos processeurs.



2) Le programme est automatisé

Il s'agit essentiellement des programmes Dos proposés par le site Abandonware France. Concrètement, le programme est déjà couplé à Dosbox. Il s'installe et se lance comme un programme Windows. Dans ce second cas, ouvrez le répertoire du jeu et chercher le fichier appelé "dosbox-test.conf". Affichez-le avec le bloc-notes ou le Wordpad et remplacez "cycles = auto" par "cycles = max".

Dans les deux cas, vous pourrez vérifier en affichant le jeu dans la fenêtre Windows qu'au-dessus de l'interface, dans le cadre de la fenêtre, s'affiche "max 100%" (illustration ci-dessus).


Rob Robinson, mise à jour avril 2022

 
 
 
 
 
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();