M Chess - Echecs et informatique sur PC-Windows

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Les programmes

M Chess Pro
Un vieux de la vieille qui en a encore sous le capot


M Chess Pro, du programmeur américain Martin D. Hirsch, était l'un des programmes d'échecs les plus puissants des années 90, avec un niveau Elo estimé à 2652 Elo sur une bonne machine de l'époque. Il a battu plusieurs grands maîtres dont Larry Christiansen. Le moteur de réflexion avait aussi la réputation de posséder un style proche du jeu humain, à dominance positionnelle. Il utilisait pour cela un système de "reconnaissance de motifs complexes" et une évaluation conçue pour se concentrer sur les facteurs de position. Sa recherche était aussi très rapide pour l'époque grâce à un élagage agressif et performant.
Notons aussi que M Chess Pro a obtenu le titre de champion du monde des programmes d'échecs sur micro-ordinateur en 1995.



En plus d'un moteur génial, M Chess bénéficiait d'innovations remarquables pour son époque - comme par exemple la possibilité d'influer sur le style du moteur ou de choisir entre plusieurs bibliothèques d'ouvertures. En conclusion, nous sommes devant un excellent programme qui méritait une place de choix sur ce site et qui devrait intéresser principalement les joueurs aguerris, à la recherche d'un adversaire informatique de bon niveau pour s'entraîner.



A noter : M Chess fait partie du "Top 10" des meilleurs programmes d'échecs Dos selon Ed Schröder.


Téléchargement et installation

Je propose la version 3.50 sous Dos sur mon espace Mega.

Télécharger M Chess 3.50 ?

Commercialisé à partir de 1993, M Chess est évidemment un programme Dos. Pour le faire fonctionner, nous devons recourir à l'émulateur Dosbox. Si vous n'avez pas encore ce programme, vous devrez l'installer pour faire fonctionner M Chess. C'est un gratuit.

Télécharger Dosbox ?

Décompressez l'archive de M Chess où vous voulez sur l'ordinateur. Pour le lancer, il suffit de faire glisser l'icône du fichier "MCPRO.COM" de M Chess sur le fichier exécutable de Dosbox (ou simplement un raccourci de ce fichier sur votre bureau).

Pour profiter pleinement de M Chess, il y a encore une petite manip très simple à faire. il faut paramétrer correctement le nombre de cycles par défaut de l'émulateur Dosbox pour bénéficier de la force maximale du moteur. Voir "Réglage optimal de Dosbox".




Remarque importante

Le site Abandonware France propose une version  dite "automatique" de M Chess 3.50. Le programme, intégré à l'émulateur Dosbox, s'installe et se présente comme un programme Windows. Malheureusement, cette version automatisée n'est pas totalement fonctionnelle. Notamment, les bibliothèques d'ouvertures ne sont pas utilisées par le moteur. Je vais d'ailleurs leur signaler le problème. Dès qu'il sera corrigé, je vous le signalerais.


Jouer avec M Chess depuis votre navigateur Internet ?


C'est possible sur le site Retrogames, qui propose aussi M Chess en version 3.50. Ça fonctionne très bien également.

Jouer avec M Chess depuis Retrogames ?




Mini-mode d'emploi

Notez pour commencer que pour libérer le curseur de la fenêtre de M Chess, vous pouvez faire "Ctrl + F10" ou utiliser la touche Windows. Sur certaines versions de Dosbox, un clic de la molette centrale de la souris suffit.

Au premier lancement de M Chess, la meilleure chose à faire est de franciser l'interface : menu F5 "Réglages" > "Language" > "FRANCAIS".

M Chess Pro est passable d'aspect, riche en fonctionnalités et d'un usage assez aisé, malgré une ergonomie obsolète. Mais un mini-mode d'emploi s'avère tout de même nécessaire. Voyons quelques points importants :


Usage des menus

On gère le programme avec une série de menus en cascade qui demandent un peu d'habitude. On y accède par un clic de l'oreille droite de la souris ou par les touches de fonctions, de F1 à F10. Lâchez la souris et déplacez-vous dans les menus avec les touches fléchées sinon vous allez criser !

F1 "Options" rassemble surtout les outils de navigation dans la partie.
F2 "Fichier", gestion des fichiers (lecture, sauvegarde de parties, de positions...)
F3 "Niveaux", réglage de la puissance moteur et des conditions de la partie.
F4 "Présentation", affichage et notifications divers
F5 "Réglages" divers : langue, style du moteur, taille de la table de hash, souris, etc
F6 : "Ouvertures". Des fonctions puissantes pour l'époque.
F7 "Analyse". Pas le meilleur du programme.
F8 "Index" des fonctions
F9 et F10 : undo / Redo


Les flèches de l'interface

Quatre flèches iconiques s'affichent sur l'interface. Voici à quoi elles servent :

Flèche vers le haut : en arrière dans la partie (= F9)
Flèche vers le bas : en avant dans la partie (= F10)
Flèche vers la droite : bascule l'affichage des coups vers l'affichage de l'analyse du moteur.
Flèche vers la gauche : ordonne au moteur de rechercher le coup suivant (Blanc ou noir) en utilisant le temps par coup prédéfini.


Navigation dans la partie

Les fonctions de navigation sont rassemblées dans le menu F1 "Options" :
Début de la partie : Ctrl + Home
Aller à : Ctrl + G
Fin de la partie : Ctrl + End
En arrière : F9
En avant : F10


Régler le niveau

Solution la plus simple : faire "Ctrl + L" et choisir l'un des 9 grades de temps par coup entre 2 secondes et 3 minutes. Notez aussi que "Ctrl + D" permet de rentrer autant de minutes par coup que désiré.
Il est possible d'imposer un temps à l'ordinateur et soit de choisir un temps différent pour vous même, soit même vous dispenser d'être contraint par le chrono. Cela se règle depuis le menu F5 "Réglages" > "Régler pend. B"  et/ou "Régler pend. N" (ou touches "=" et "-").

Le sous-menu "Contrôle de temps" (F3 "Niveaux" > "Contrôle de temps") permet de choisir pour les deux côtés x coups en y minutes, ou seulement pour les blancs, ou seulement pour les noirs.
Il est possible enfin de choisir une profondeur de recherche fixe (F3 "Niveaux" > "Prof. recherche").


Changer le style de jeu

Possibilité rare à l'époque, M Chess permet de changer le tempérament du joueur. Trois styles de base sont disponibles. On y accède par F5 "Réglages" > "Playing style". Nous avons ici le choix entre jeu défensif (cautious), jeu équilibré (normal) et jeu agressif (agressive).
On peut aussi choisir un style de jeu plus hasardeux : F5 > "Jeu hasardeux" ou touche "+". Trois possibilités : jeu optimal, jeu de café, jeu hasardeux.
Enfin, la touche "!" permet dans chaque réglage d'avoir un jeu "facile" ou "plus fort".


Analyse

On y accède par F7 et je n'ai à peu près rien compris au fonctionnement de ce module. C'est ici que l'absence du manuel se fait cruellement sentir, car rien ne semble fonctionner comme prévu. Mais comme l'intérêt d'utiliser les outils d'analyse de M Chess est très limité, je n'ai pas insisté beaucoup. Face aux possibilités des interfaces modernes, les outils d'analyse des programmes Dos des années 90 semblent sortir de l'âge de pierre. Donc je n'insiste pas.


Ouvertures

F6 ouvre le menu "Ouvertures". Ce module mérite quelques remarques.
Si vous sélectionnez la ligne "Théorie" un sous-menu s'ouvre. C'est ici le point le plus important concernant les ouvertures.
Pour commencer, cocher le choix "Bibliothèque" (touche "U") désactive toute bibliothèque d'ouvertures. Cela peut être utile, notamment pour faire jouer au moteur un début de partie pas trop fort.

Si "Bibliothèque MC" est activé, la bibliothèque standard de M Chess, centrée sur la performance, sera en fonction. On peut toutefois préférer un choix d'ouvertures plus diversifiées en sélectionnant plutôt la bibliothèque "Wide variety".
Je n'ai pas trouvé d'indication sur l'item "Passive moves" mais je suppose qu'il s'agit de sélectionner des ouvertures pour joueur défensif et prudent, à utiliser par exemple si l'on sélectionne le style de jeu "cautious". A vérifier.
Notez qu'il est possible d'activer toutes les bibliothèques en même temps, y compris avec "Passive moves", mais que ce n'est peut-être pas une bonne idée.
Je ne m' appesantis pas sur les fonctions avancées, comme la création d'un répertoire. Les outils modernes sont tellement plus puissants et plus faciles à utiliser que je ne vois pas l'intérêt d'insister.


Autres fonctions importantes

Suggestion de coup : "Z"
Changement de camp : "M"
Auto-jeu : "Ctrl + A"
Recherche de mat : menu F3 "Niveaux" > "Mat en"... ou "Mat le plus court" :
Editeur de positions : menu F1 "Options" > "mettre position" ou "Ctrl + E". Assez facile à utiliser malgré une ergonomie très datée.




Table de hachage

En 1993, la mémoire était rare et chère. C'est pourquoi par défaut la taille de la table de hachage était fixée à 320 Ko. Dans la version que je propose, elle est à 10240 Ko. Ce qui fait grosso-modo 10 Mo. C'est peu mais c'est le maximum qu'on puisse lui imposer. Surtout à ne pas abaisser !  



Rob Rob, avril 2022

 
 
 
 
 
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();